Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les instruments économiques de la politique climatique

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Objectif

  • Comprendre le rôle de la politique climatique et ses moyens d’action.

Définitions à connaître : politique climatique, bien commun, externalité.

Les fondements de la politique climatique

Les défaillances du marché en termes climatiques

  • Si on envisage le climat comme un bien commun mondial, cela pose un problème :
  • les agents économiques qui peuvent utiliser une ressource gratuite vont chercher à maximiser les avantages qu’ils peuvent en tirer ;
  • cette stratégie de maximisation de l’utilisation va pourtant affecter tous ceux qui n’utilisent pas ce bien au quotidien en entraînant une dégradation de la qualité de l’air et un réchauffement des températures ;
  • les agents ne prennent pas en compte les coûts et les bénéfices que leurs actions entraînent indirectement : comme ils ne sont pas directement impactés par les coûts liés à la pollution dont ils sont à l’origine, ils ne l’intègrent pas dans les coûts de leur processus de production.
  • Du point de vue du climat, le marché est donc défaillant, et cela a des conséquences économiques.

Les conséquences économiques de ces défaillances

  • Cette défaillance a à la fois :
  • un coût privé (coût direct) ;
  • un coût social (coût indirect).
  • Lorsque le coût social est supérieur au coût privé, c’est que les agents n’intègrent pas le prix des conséquences que leur production va engendrer dans le calcul de leurs coûts.

Les instruments de la politique climatique

La règlementation (instauration de normes)

la réglementation ses terminale La réglementation

La taxation (instauration d’impôts et de taxes)

la taxation ses terminale La taxation

Le marché (instauration de quotas d’émission)

marché des droits à polluer ses terminale Le marché des droits à polluer