Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les monstres mythologiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Les monstres, dans la mythologie grecque, sont des créatures imaginaires. Ces monstres peuvent avoir des pouvoirs surnaturels, une force extraordinaire ou une taille colossale. Ils inspirent de la peur au lecteur et représentent un obstacle pour le héros qui doit alors se confronter à eux.
Nous verrons dans ce cours un exemple de monstre mythologique, la Gorgone. Puis nous étudierons le récit du combat opposant la Gorgone au héros Persée dans Les Métamorphoses d’Ovide.

La Gorgone : un être terrifiant

La Gorgone est un monstre qui apparait dans les récits antiques. On la retrouve chez des auteurs comme Homère, Hésiode, Euripide et Ovide. Dans Les Métamorphoses, un long poème qui reprend plusieurs mythes antiques, Ovide raconte que Poséidon aurait été séduit par la chevelure de Méduse, l’une des trois Gorgones. Cela aurait provoqué la jalousie de la déesse Athéna qui, pour se venger, aurait donné à Méduse une chevelure faite de serpents.

bannière definition

Définition

Athéna :

Athéna est la déesse de la guerre dans la mythologie grecque.

En 1853, Nathaniel Hawthorne a adapté pour les enfants des récits issus de la mythologie grecque dans son ouvrage Le livre des Merveilles. Voici le portrait qu’il fait des Gorgones :

« Il existait alors dans une autre île de la Grèce trois épouvantables monstres. C’étaient trois sœurs, sans doute échappées des enfers, car si elles avaient des visages de femmes, leurs corps étaient d’un dragon. Par-dessus le marché, au lieu de cheveux, elles avaient sur la tête des centaines de serpents qui se tordaient en tous sens. Couvertes d’écailles, armées d’immenses dents, de langues fourchues et de griffes d’airain1, elles étaient d’autant plus redoutables que, lorsqu’elles déployaient leurs ailes d’or, on en restait ébloui. Mais […] elles avaient une arme plus terrible encore. Nul n’ignorait en effet qu’il suffisait de les regarder, fût-ce une seconde, pour être pétrifié2 […]. »

1 Airain : mélange de différents métaux dont le cuivre.
2 Pétrifié : dans le texte, changé en pierre.

Dans cette description des Gorgones, l’auteur fait le portrait de ces femmes monstrueuses en décrivant leur « visage » puis leur « corps », leurs « cheveux » et livre des détails sur leurs « dents », leurs « griffes » mais aussi leurs « ailes ».

Le Caravage, Méduse, 1596 Le Caravage, Méduse, 1596

Les Gorgones possèdent donc des traits humains, ce sont des « sœurs », elles ont « un visage de femmes », un « corps » et des « cheveux » mais possèdent également des « ailes » et des « griffes » comme un animal. De plus leur corps est celui d’un « dragon », leurs cheveux sont en réalité des « serpents », leurs dents sont « immenses » et leurs « langues fourchues ». La description ainsi faite des Gorgones inspire la peur au lecteur.
Il est clair que ces êtres sont redoutables. Elles semblent faites pour combattre et tout en elles est menaçant.

Si l’on observe les champs lexicaux, on peut d’ailleurs retrouver celui de la peur avec les adjectifs « épouvantables », « terrible » et « redoutables ».

On peut aussi relever les termes « arme » et « armées ». Ces deux mots sont de la même famille, cela permet à l’auteur d’insister sur la nature agressive des Gorgones.

bannière attention

Attention

Il ne faut pas confondre le champ lexical et les mots de la même famille. Les mots appartenant à la même famille ont le même radical.

Ici le radical est « arme », le suffixe « -ées » forme un participe passé.

bannière à retenir

À retenir

Le radical d’un mot est une base à laquelle on peut ajouter un préfixe qui se place avant ou un suffixe qui se place après.

bannière exemple

Exemple

In-évitable-ment : « In » est ici un préfixe, « évitable » est le radical et « -ment » est le suffixe qui sert à former l’adverbe dérivé du nom.

Les Gorgones sont monstrueuses et effrayantes car elles possèdent des caractéristiques animales et humaines. Ce sont des êtres hybrides.

bannière definition

Définition

Hybride :

Un hybride est un croisement entre deux espèces.

Ce sont des créatures surnaturelles et supérieures aux Hommes, elles semblent impossibles à vaincre puisqu’elles ont en plus le pouvoir de changer en pierre les Hommes qui les regardent.

Les Gorgones sont donc des créatures effrayantes mêlant la réalité avec le surnaturel. Ce sont des êtres hybrides qui sont décrits comme étant invincibles. Pourtant Persée a vaincu Méduse, l’une des trois Gorgones. Ovide en fait le récit dans ses Métamorphoses au Ier siècle.

Quand le héros rencontre le monstre

Le combat qui oppose Persée à Méduse la Gorgone est décrit dans Les Métamorphoses d’Ovide. Persée lui-même raconte ce combat lors du banquet de son mariage avec Andromède.

« Puis, par des chemins retirés et inaccessibles, franchissant des rochers couverts d’âpres1 forêts, il avait atteint les demeures des Gorgones. Partout, à travers les champs et le long des chemins, il avait vu des statues d’hommes et d’animaux métamorphosés2 en pierre, après avoir vu Méduse. Lui cependant ne regardait que la forme de l’horrible Méduse reflétée sur le bronze du bouclier que portait sa main gauche ; et tandis qu’elle et ses vipères dormaient d’un lourd sommeil, il lui avait séparé la tête du cou ; ensuite, du sang de leur mère étaient nés Pégase3 aux ailes rapides et son frère. »

1 L’adjectif âpre signifie dur, difficile à supporter.
2 Être métamorphosé signifie être changé, transformé.
3 Pégase est un cheval ailé né du corps de Méduse.

Edward Burne-Jones, La naissance de Pégase et Chrysaor, 1876-1885 Edward Burne-Jones, La naissance de Pégase et Chrysaor, 1876-1885

Méduse représente un opposant pour Persée. Il doit la vaincre.

bannière à retenir

À retenir

Un opposant, dans le schéma actantiel, est un adversaire pour le héros. À l’inverse, un personnage qui aide le héros est un adjuvant.

Le schéma actanciel est un schéma qui réunit et explique les acteurs et les relations entre les personnages dans le récit.

Persée commence par raconter son périlleux voyage jusqu’aux Gorgones. Il a dû traverser « des chemins retirés et inaccessibles » et « des rochers couverts d’âpres forêts ». Le héros fait preuve d’intelligence en trouvant une ruse afin de ne pas regarder Méduse et ainsi éviter d’être changé en pierre à son tour : il se sert de son bouclier pour voir la Gorgone malgré tout. Persée réussit ensuite à décapiter Méduse durant son sommeil. De sa mort naîtra le cheval ailé Pégase, qui est lui aussi une créature fantastique mythologique.

bannière à retenir

À retenir

Persée se révèle donc être un héros rusé, courageux et persévérant (il ne se décourage pas).

Il livre un combat épique puisque son adversaire est un être surnaturel et il affronte de nombreux dangers pour le vaincre.

bannière definition

Définition

Épique :

L’adjectif épique est dérivé de l’épopée. Épopée vient du grec « epopoiia », qui signifie « récit en vers ».

bannière à retenir

À retenir

Une épopée est un récit qui raconte les exploits d’un héros soumis à des épreuves. Des personnages puissants et surnaturels l’aident dans sa quête ou constituent un obstacle.

Le héros n’est pas qu’un homme puissant et courageux : il peut également être victorieux grâce à son intelligence.

Conclusion :

Les monstres antiques sont des êtres terrifiants qui doivent être vaincus par un héros épique. Ces créatures sont souvent des hybrides, possédant à la fois des caractéristiques humaines et animales. Le héros en vient à bout grâce à des qualités telles que l’intelligence, le courage et la ténacité.