Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les principes de bases de l'économie

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

Introduction :

L’économie est omniprésente dans nos sociétés. Il n’y a pas un média ni un discours politique où l’économie ne prend pas place.

« Économie » vient du grec oikonomia, terme composé de oikos (la maison) et nomos (la loi ou les règles). Étymologiquement, l’économie, ce sont les règles de conduite de la maison.

L’économie pourrait se définir par ses champs d’analyse : production, consommation, répartition des richesses… Mais elle doit souvent prendre en compte d’autres dimensions : politique (budget de l’État), sociale (répartition des revenus), etc.
L’économie est avant tout une manière (méthodologie) d’étudier les comportements humains.

La fin du XIXe siècle est marquée par la révolution marginaliste à l’origine du principe d’utilité marginale décroissante (incontournable et omniprésent en économie) : c’est la naissance du paradigme néoclassique. L’économie se formalise avec le recours aux mathématiques pour comprendre, expliquer et prévoir les phénomènes économiques.

Dans ce cours, nous allons, à travers un exemple, tenter d’en comprendre les spécificités ainsi que les méthodes utilisées. Nous verrons tout d’abord quels sont les objets d’étude de la science économique, puis la méthodologie utilisée pour étudier ces objets.

Les objets d’étude de la science économique

Revenons dans un premier temps sur quelques définitions.

bannière definition

Définition

Science économique :

La science économique étudie les choix des individus, des entreprises, des pouvoirs publics et des organisations sociales, et comment ces choix déterminent la manière dont les ressources sont allouées. La rareté a un rôle essentiel en science économique : les choix sont importants parce que les ressources sont rares.

bannière definition

Définition

Rareté :

La rareté désigne le caractère limité des ressources dont l’obtention nécessite des efforts. C’est une notion fondamentale qui différencie le bien économique du bien non économique (en quantité illimitée comme l’air par exemple).

La production

Prenons l’exemple de la production de pain. Pour produire du pain, une boulangerie emploie un boulanger (facteur travail) et a besoin d’un local, d’un four, d’un pétrin (capital fixe) et d’ingrédients (capital circulant ou consommations intermédiaires).

  • La production consiste à combiner ces facteurs de production pour faire du pain.
bannière definition

Définition

Facteur travail :

Activités humaines qui permettent la production de biens et de services.

bannière definition

Définition

Capital fixe :

Biens qui peuvent être utilisés dans plusieurs cycles de production.

bannière definition

Définition

Capital circulant :

Aussi appelé « consommations intermédiaires », le capital circulant désigne les biens détruits ou transformés pendant le processus de production.

bannière definition

Définition

Production :

Activité socialement organisée qui combine des facteurs de production (capital, travail et ressources naturelles) pour créer des biens et des services afin de satisfaire des besoins individuels ou collectifs.

production cycle économie

La consommation

La production réalisée est vendue aux particuliers (clients de la boulangerie) et aux entreprises (restaurants, collectivités locales, etc.).

  • L’acte d’achat du pain constitue la consommation.
bannière definition

Définition

Consommation :

La consommation est la valeur des biens et services utilisés pour la satisfaction directe des besoins individuels (consommation des ménages) ou collectifs (consommation des services non marchands par les administrations publiques ou privées).

La répartition des richesses

La vente de la production crée des richesses qui sont réparties.

  • Le boulanger perçoit un salaire en contrepartie de son travail.
  • La boulangerie perçoit les bénéfices dégagés (différence entre le chiffre d’affaire et le coût total de la production).

Ces revenus et leur répartition forment le troisième sujet d’étude de l’économie.

bannière definition

Définition

Répartition des richesses :

Opération économique concernant le partage de la richesse entre les différents agents économiques ayant pris part à la production.

relations agents économiques flux monétaires flux réel

bannière à retenir

À retenir

Ce schéma retrace les relations entre les agents économiques (entreprises, ménages) et met en évidence la production, la consommation et la répartition des richesses.
Toutes ces opérations sont le résultat de l’impossibilité de la nature à combler la totalité des besoins des hommes.

La science économique est une discipline qui étudie les comportements humains grâce à sa méthodologie.

La méthodologie de l’économie

L’économiste conçoit des théories (enchaînements logiques et rigoureux bâtis sur des hypothèses) qu’il confronte ensuite à la réalité afin de les confirmer ou de les réfuter. Ces théories prennent la forme de représentations formalisées (utilisation des mathématiques) appelées modèles. Ces modèles sont des outils :

  • d’expérimentation (afin de comprendre les mécanismes économiques),
  • de prévision (afin de prévoir la croissance par exemple),
  • et de prise de décision (afin de savoir s’il est judicieux de baisser ou d’augmenter les impôts par exemple).
bannière definition

Définition

Marché :

Le marché est le lieu de confrontation entre l’offre et la demande d’un bien ou d’un service particulier.

Prenons le courant néoclassique pour exemple afin d'illustrer la méthodologie économique.

Ce courant, qui s'est développé à la fin du XIXe siècle, a développé le modèle de concurrence pure et parfaite pour expliquer le fonctionnement des marchés soumis à certaines hypothèses. Par exemple, l'hypothèse d'atomicité, assure (avec deux autres hypothèses) une concurrence pure si les agents sont nombreux et petits, de sorte qu'ils ne peuvent pas influencer le marché.
Autrement dit, toutes les entreprises sont en situation de concurrence sur les prix.

Or, la confrontation avec les faits (la réalité) a montré que les hypothèses du modèle sont rarement remplies.

  • L'atomicité n'est pas la norme sur tous les marchés.

Par exemple, le marché de la téléphonie mobile en France, regroupant seulement quelques opérateurs, ne respecte pas l'hypothèse d'atomicité (peu d’entreprises et entreprises de grandes tailles). Ce constat a conduit les économistes à développer de nouvelles théories pour mieux expliquer le fonctionnement des marchés.

L’économiste, ici, a donc confronté son modèle simplifié à la réalité. Il va ensuite chercher à expliquer les causes de cette différence entre le modèle et la réalité.

bannière à retenir

À retenir

Un économiste n’a pas à juger de ce qui est bon ou mauvais. Il s’applique à décrire ce qui est et ce qui devrait être grâce à des outils mathématiques et statistiques afin d’en dégager des pistes d’amélioration.

Conclusion :

L’économie est une science sociale. Elle utilise une démarche scientifique pour expliquer des phénomènes économiques.
Ses objets d’étude sont nombreux, comme par exemple la production, la consommation et la répartition des revenus.
Elle propose des solutions pour que l’allocation des ressources disponibles soit optimale.