Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les principes de la laïcité

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

« La laïcité signifie que, dans la société, nous sommes définis par notre citoyenneté, et en aucun cas par notre religion. »

C’est ainsi que l’artiste Abd Al Malik explique la laïcité. Ce principe naît en France dès le début du XXe siècle. Il est le fruit de la loi sur la séparation des Églises et de l’État en 1905. La laïcité représente un des piliers de l’égalité en France.

Comment la laïcité s’est-elle développée en France ?

Nous présenterons les étapes de la mise en place du principe de laïcité en France, puis nous étudierons la manière dont il s’applique au sein du collège.

Une brève histoire de la laïcité en France

bannière à retenir

À retenir

Le terme laïc vient du grec « laos », qui signifie « peuple ». Il s’oppose au terme « klerikos », qui signifie « clerc », l’homme religieux. Le principe de laïcité exclut la religion comme pouvoir au sein de l’État.

Les origines du principe de laïcité

L’idée de laïcité naît dès la fin du XVIIIe siècle. C’est d’abord à travers le mouvement des Lumières qu’on peut observer les premiers principes laïcs. En effet, les penseurs des Lumières luttaient contre l’intolérance religieuse.

bannière definition

Définition

Mouvement des Lumières :

Mouvement de pensée qui se développe notamment au XVIIIe siècle en Europe et qui souhaite faire reculer l’ignorance et l’intolérance grâce à la diffusion et au développement du savoir et de la connaissance.

La Révolution française marque en 1789 un tournant dans l’évolution du principe de laïcité. Ainsi, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen explique que « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ». Il s’agit d’une avancée, mais l’Église représente toujours un pouvoir au sein de l’État à cette époque.

Droits de l’Homme et du citoyen Représentation de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, Jean-Jacques-François le Barbier, vers 1789 – Musée Carnavalet, Paris

La mise en place du principe de laïcité

La laïcité s’est affirmée grâce à la loi de 1905 qui sépare les Églises de l’État. Cela signifie que l’État ne peut pas intervenir dans les décisions prises par l’Église et toute autre institution religieuse, et réciproquement. Dans ce contexte, tous les citoyens sont libres de choisir leur religion et de la pratiquer, mais uniquement dans leur vie privée et non dans l’espace public. Plus concrètement, l’État ne subventionne plus les religions, sauf dans certaines régions comme par exemple l’Alsace-Moselle qui n’était pas française lorsque la loi a été promulguée. Enfin, la loi sur la séparation des Églises et de l’État permet aussi la liberté de conscience.

bannière definition

Définition

Liberté de conscience :

Il s’agit de la liberté de croire ou de ne pas croire en Dieu, et de pratiquer la religion de son choix.

séparation de l’Église et de l’État caricature Illustration sur la séparation des Églises et de l’État par Charles Léandre, extraite du journal Le Rire, 20 mai 1905

La laïcité doit ainsi se développer dans tous les espaces publics. L’école reste un espace public important au sein duquel les futurs citoyens de tous les horizons se côtoient. Comment s’organise la laïcité à l’école ?

La laïcité à l’école

La charte de la laïcité

bannière à retenir

À retenir

L’école, en tant que lieu consacré à l’enseignement et à l’éveil, participe à la transmission des principes républicains comme la laïcité.

Pour ce faire, une charte de la laïcité a été rédigée et est appliquée depuis la rentrée 2013 dans les établissements scolaires.

bannière definition

Définition

Charte :

Ensemble de règles permettant d’appliquer une loi.

charte laïcité école Charte de la laïcité à l’école, mise en place en 2013

La charte de la laïcité précise notamment, dans son article 6 : « La laïcité de l’école offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix. »

bannière definition

Définition

Prosélytisme :

Il s’agit de la démarche menée par certaines personnes pour forcer l’adhésion à un principe, une idée ou une religion.

Les lois complétant l’application du principe de laïcité à l’école

Il existe également des lois qui précisent la manière dont on doit respecter les principes de la laïcité à l’école. Ainsi, la loi du 15 mars 2004 indique que les élèves ne peuvent pas porter de signes visibles de leur religion. Cette interdiction est reprise par l’article 14 de la charte : « Dans les établissements scolaires publics, les règles de vie des différents espaces, précisés dans le règlement intérieur, sont respectueuses de la laïcité. Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. » Enfin, la loi égalité, citoyenneté de 2017 vient renforcer le principe de laïcité en mettant l’accent sur l’interdiction de la discrimination, notamment en matière de religion.

religions laïcité islam judaïsme christianisme Illustration de la coexistence entre, notamment, les différentes religions. L’étoile et le croissant de lune représentent l’islam, l’étoile de David le judaïsme, le yin et le yang (pour le S) la philosophie chinoise, la croix le christianisme.

Conclusion :

Le principe de la laïcité s’est développé progressivement en France. Même si la Révolution française de 1789 marque le principe de liberté de culte, il faut attendre le début du XXe siècle pour voir la laïcité s’affirmer. La loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État représente un progrès significatif dans le domaine de la laïcité. L’école publique participe à la confirmation de ce principe grâce à la charte de la laïcité à l’école.