Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La Bible, récits et bases du judaïsme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

La Bible hébraïque est le livre sacré des juifs. Elle raconte l’origine du monde, mais aussi l’histoire des premiers Hébreux. Elle décrit leur errance puis leur installation en Canaan, la terre promise par Yahvé, le dieu des juifs. La Bible mêle des récits légendaires à des faits historiques. Ces histoires sont à la source des croyances de la religion juive, même si l’existence de plusieurs personnages et la réalité de certains faits n’est toujours pas prouvée.

Dans ce cours, nous allons nous intéresser à la Bible hébraïque et aux récits bibliques.

Dans une première partie, nous étudierons le contexte de l’écriture de ce livre sacré, et les grandes parties qui le composent. Puis, nous analyserons les grands récits bibliques qui décrivent l’errance des Hébreux. Enfin, nous verrons quels sont les récits qui évoquent la Terre promise.

bannière attention

Attention

Les Juifs avec un « J » majuscule désigne le peuple juif, alors que les juifs avec un « j » minuscule désigne les croyants de la religion juive, le judaïsme.

La Bible hébraïque, le livre sacré des juifs

Un livre pour défendre l’identité des Hébreux

bannière definition

Définition

Hébreux :

Les Hébreux forment le peuple constitué par les membres de la tribu d’Abraham puis leurs descendants.

Au VIIIe siècle avant J.-C., les Hébreux vivent dans deux royaumes : le royaume d’Israël et celui de Juda. Ces deux petits royaumes du Proche-Orient sont convoités par les empires mésopotamiens. En 722 avant J.-C., les Assyriens envahissent le royaume d’Israël. Puis, en 587 avant J.-C., le royaume de Juda est envahi par les Babyloniens. Les Hébreux, qu’on appelle désormais les juifs, vont devoir vivre en exil, sous la domination d’autres peuples.

bannière definition

Définition

Exil :

Un exil est une peine condamnant une personne ou un groupe de personnes à quitter son pays définitivement ou de manière temporaire.

Les royaumes hébreux au VIIIe et VIe siècle avant J.-C.-histoire-6e

bannière à retenir

À retenir

Pour ne pas oublier leurs traditions et défendre leur religion monothéiste, les Juifs vont rédiger un livre : la Bible hébraïque.

Dans ce livre, ils vont reconstituer le passé glorieux des royaumes d’Israël et de Juda, et raconter leurs relations avec un dieu unique, Yahvé.

La plus vieille Bible conservée : les manuscrits de la mer Morte (Musée d’Israël, Jérusalem)-Histoire-6e La plus vieille Bible conservée : les manuscrits de la mer Morte (Musée d’Israël, Jérusalem)

Découverts en 1947 dans une grotte, près de la mer Morte, ce sont les plus anciens manuscrits connus de la Bible hébraïque. On peut en voir une page sur la photo ci-dessus. Ils ont été écrits (ou recopiés) en hébreu, en araméen et en grec, entre le IIIe siècle et le Ier siècle avant J.-C.

Les étapes de l’écriture de la Bible hébraïque

bannière à retenir

À retenir

La rédaction de la Bible hébraïque s’étale sur plus de sept siècles : du VIIIe au IIe siècle avant J.-C.

On peut distinguer quatre grandes étapes dans la rédaction du livre sacré.

  • La première, au VIIIe siècle avant J.-C., est la mise par écrit, en hébreu, de traditions et de récits oraux ;
  • la deuxième, au VIIe siècle avant J.-C., correspond au règne du roi de Juda, Josias. Afin de défendre l’identité des Hébreux face à la menace des empires voisins, Josias promeut la rédaction de plusieurs livres ;
  • la troisième, au VIe siècle avant J.-C., est la rédaction par les Hébreux exilés à Babylone de leurs traditions. Ils mêlent ces récits à des légendes babyloniennes, telle que celle de la Tour de Babel ;
  • la quatrième, du VIe au IIe siècle avant J.-C., correspond à la phase d’achèvement de la Bible hébraïque. Les Juifs sont alors sous la domination des Perses puis des Grecs.

Vers 250 avant J.-C., la Bible est traduite en grec en Alexandrie. Cette version traduite s’appelle la « Septante ».

Les grandes parties de la Bible

bannière à retenir

À retenir

La Bible hébraïque, dont la rédaction s’étale sur quasiment un millénaire, est composée de trois grandes parties : la Torah, les Prophètes, les Écrits de sagesse.

  • La Torah, qui signifie « la Loi » comporte cinq livres.
  • Les Prophètes sont constitués de huit livres.
  • Les Écrits de sagesse sont composés de onze livres.

La composition de la Bible hébraïque-histoire-6e

La Bible hébraïque contient des récits légendaires et des textes inspirés de l’histoire du peuple juif. L’errance des Hébreux est notamment contée dans plusieurs livres de la Bible.

L’errance des Hébreux racontée par la Bible

Abraham, l’alliance avec Dieu

Au XIXe siècle avant J.-C., les Hébreux sont un petit peuple nomade du sud de la Mésopotamie. Leur patriarche, c’est-à-dire leur chef, est Abraham.

bannière à retenir

À retenir

D’après la Bible hébraïque, le dieu Yahvé demande à Abraham de conduire son peuple au Pays de Canaan (qu’on appelle la Palestine à partir du IIe siècle).

« Yahvé dit à Abraham : ‟Quitte ton pays, la maison de ton père et va vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi un grand peuple. […]” Abraham partit comme le lui avait dit Yahvé. Il avait 75 ans. Avec sa femme Sara et son neveu, Lot, Abraham quitta Harân en Mésopotamie pour le pays de Canaan. […] Quelques années plus tard, Dieu apparut à Abraham et lui dit : ‟C’est à ta descendance que je donnerai ce pays. […] J’établis mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi. Ce sera une alliance pour toujours. Je serai ton dieu et celui de ton peuple” ».

L’alliance avec Yahvé. D’après la Bible, Genèse.

Selon la Bible, Yahvé a conclu une alliance avec les Hébreux : il leur accorde sa protection et la « Terre promise », Canaan, en échange de l’acceptation du monothéisme (religion dans laquelle il n’y a qu’un seul dieu).

Plus tard, la Bible raconte que Yahvé, voulant mettre à l’épreuve l’obéissance d’Abraham, lui demande de sacrifier son fils unique, Isaac. Abraham s’exécute : il construit un autel sur le mont Moriah, y dispose des bûches et attache Isaac. Au moment où il s’apprête à tuer son fils, Yahvé lui crie de l’épargner. Un bélier est finalement sacrifié à la place d’Isaac.

Le sacrifice d’Isaac. Mosaïque de la synagogue de Beth Alpha (Israël), VI<sup>e</sup> siècle ap. J.-C.©Talmoryair Le sacrifice d’Isaac. Mosaïque de la synagogue de Beth Alpha (Israël), VIe siècle ap. J.-C.©Talmoryair

Moïse et la sortie d’Égypte

Les Hébreux se sont installés en Égypte en suivant Joseph et ses frères. Cependant, ils ont été réduits en esclavage par le pharaon.

bannière à retenir

À retenir

Au XIIIe siècle avant J.-C., Yahvé ordonne alors à Moïse de guider les Hébreux jusqu’à Canaan : c’est l’Exode.

D’après la Bible hébraïque, pour pouvoir fuir l’armée du Pharaon, Yahvé demande à Moïse de tendre son bâton sur la mer Rouge, qui leur bloque le passage. Un vent fort se met alors à souffler et les flots de la mer se divisent. Les Hébreux peuvent ainsi traverser la mer Rouge, échappant ainsi à l’armée égyptienne.

Moïse et la sortie d’Égypte. Fresque décorant la synagogue de Doura-Europos (Syrie actuelle), III<sup>e</sup> siècle après J.-C. ©Becklectic-histoire-6e Moïse et la sortie d’Égypte. Fresque décorant la synagogue de Doura-Europos (Syrie actuelle), IIIe siècle après J.-C. ©Becklectic

bannière à retenir

À retenir

Après avoir traversé la mer Rouge, Moïse conduit son peuple sur le mont Sinaï. Là, il aurait reçu les Tables de la Loi, où Yahvé a gravé les Dix Commandements selon la Torah.

Les principaux trajets des Hébreux

La Bible, à travers ces différents récits, raconte l’errance du peuple hébreu. Les trois principaux trajets correspondent aux déplacements réalisés avec Abraham, Joseph et ses frères, puis Moïse.

Les trajets des Hébreux selon le récit de la Bible-histoire-6e

La Bible regroupe aussi de nombreux récits sur la vie des Hébreux en Terre promise.

Les récits de la vie des Hébreux en Terre promise

Selon la Bible, après leur errance, les Hébreux s’installent dans le pays de Canaan, la Terre promise par Yahvé à Abraham et à ses descendants.

Le roi David

Au XIe siècle avant J.-C, David est un jeune berger. Très doué pour la musique, il est appelé à la cour du roi Saül pour le divertir. Les Philistins menacent alors le royaume des Hébreux. David est choisi pour affronter Goliath, le géant philistin. Après avoir déclaré que Dieu le soutenait, David lui lance une pierre avec sa fronde. Celle-ci s’enfonce dans le front de Goliath qui tombe face contre terre. David court, lui prend son épée et coupe la tête du géant. Après cet exploit, il devient un héros.

David contre Goliath. Tableau de Rubens, vers 1616. Norton Simon Museum, Californie-histoire-6e David contre Goliath. Tableau de Rubens, vers 1616. Norton Simon Museum, Californie

À la mort de Saül, David devint roi de la tribu de Juda, puis de tout le peuple hébreu.

bannière à retenir

À retenir

Il conquiert Jérusalem et en fait la capitale du royaume des Hébreux. Il y installe l’arche d’Alliance.

C’est un coffre en bois, recouvert d’or, qui contient les Tables de la Loi.

Le roi Salomon

Au Xe siècle avant J.-C., le fils de David, Salomon, fait construire le temple de Jérusalem. Le « Temple de Salomon » abrite l’Arche d’Alliance. Le coffre est placé dans le saint des saints, l’espace le plus sacré du Temple de Salomon, puisqu’il est considéré comme la résidence de Yahvé.

L’un des épisodes les plus connus de la Bible est « le jugement de Salomon ».

« Deux femmes se rendirent auprès du roi. L’une d’entre elles dit : ‟Le fils de cette femme est mort pendant la nuit ; alors que je dormais, elle a pris mon fils et a couché le sien, mort, près de moi.” L’autre femme dit : ‟Non, c’est mon fils qui est vivant !” Le roi dit : ‟Allez me chercher un glaive. Fendez en deux l’enfant et donnez-en la moitié à chacune.” La vraie mère, émue, s’écria : ‟Grâce ! Donnez à l’autre l’enfant, ne le tuez pas” ; alors que l’autre disait : ‟Il ne sera ni à toi, ni à moi, fendez-le !”. Le roi dit alors : ‟Donnez l’enfant à la première, car c’est elle qui est la mère.” »

Le Jugement de Salomon. D’après la Bible, premier Livre des Rois

Le jugement de Salomon. Tableau de Jean-Baptiste Wicar, 1785. Palais des Beaux-Arts de Lille-6e-hist Le jugement de Salomon. Tableau de Jean-Baptiste Wicar, 1785. Palais des Beaux-Arts de Lille

Conclusion :

La Bible hébraïque est à la fois un livre religieux, un livre de mémoire et un ensemble de règles de vie. Les nombreux récits bibliques relatent l’errance du peuple élu, la vie en Terre promise ainsi que le glorieux passé du royaume des Hébreux.
C’est le texte fondateur de la première religion monothéiste de l’histoire : le judaïsme. Ce livre sacré servira de fondement aux autres religions monothéistes : le christianisme puis l’islam.