Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les signaux périodiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Ce cours porte sur le thème des signaux périodiques et plus précisément sur les caractéristiques de ces phénomènes ainsi que leurs applications pratiques.

Dans un premier temps, nous allons voir ces signaux d’un point de vue mathématique, en détaillant l’ensemble des facteurs qui définissent la périodicité.

Puis nous aborderons l’aspect pratique, en étudiant les appareils de mesure et les applications réelles dans le domaine médical.

Les caractéristiques d’un phénomène périodique

La périodicité

bannière definition

Définition

Fonction périodique :

Une fonction est périodique si elle admet une période TT non nulle.

On appelle période d’une fonction ff la valeur TT pour laquelle l’égalité f(t+T)=f(t)f(t+T) = f(t) est toujours vraie.

Le motif que l’on retrouve identique à chaque période est appelé motif élémentaire.

Exemple de fonction périodique 2nde physique-chimie Exemple de fonction périodique

bannière à retenir

À retenir

Une fonction est périodique dans le temps si on peut trouver une période au bout de laquelle le même phénomène se répète à l’identique.

bannière exemple

Exemple

La rotation de la Terre autour du Soleil est périodique, avec T=1 anT = 1\ \text{an}.

Tous les ans, la planète Terre se retrouve au même endroit par rapport au Soleil.

La période des aiguilles d’une montre est T=1 heureT = 1\ \text{heure}, car, si l'on regarde une montre exactement une fois par heure, les aiguilles seront toujours disposées de la même façon. De plus, le mouvement de celles-ci entre chaque observation se reproduira à l’identique.

En physique-chimie on considère qu’une période est un temps, on l’exprime donc en secondes.

Exemple d’un signal périodique et de sa période 2nde

bannière attention

Attention

Les ondes peuvent aussi être périodiques. Dans ce cas, nous aborderons le concept de longueur d’onde, qui ressemble beaucoup à la période mais qui est une distance.

bannière exemple

Exemple

Il ne faut pas confondre période et longueur d’onde.

Personnage marchant sur un trottoir (exemple période et longueur d’ondes 2nde

Si un homme marche dans la rue et que sur le trottoir se trouve un poteau tous les mètres :

  • le nombre de secondes qu’il lui faut pour aller d’un poteau au suivant est la période ;
  • la longueur d’onde, habituellement notée λ\lambda, est 1 m.

S’il ralentit soudainement la longueur d’onde reste identique, mais la période augmente puisqu’il met plus de temps pour aller d’un poteau au suivant.

Une fonction périodique a d’autres caractéristiques qui la définissent, comme la fréquence.

La fréquence

La fréquence ff d’une fonction périodique dans le temps est le nombre de fois où le motif se reproduira en 1 seconde. On a donc : f=1Tf =\dfrac{1}{T}

Si la période est de 0,5 s alors la fréquence est de 10,5\dfrac{1}{0,5} soit 2.

L’unité de la fréquence est le hertz (Hz) et son unité selon le système international est la seconde moins un (s–1).

bannière à retenir

À retenir

La fréquence et la période sont inversement proportionnelles : lorsque l’une augmente, l’autre diminue.

La dernière caractéristique d’une fonction périodique est son amplitude.

L’amplitude

Il existe deux types d’amplitude qu’il ne faut pas confondre : l’amplitude simple et l’amplitude crête à crête.

bannière definition

Définition

Amplitude simple :

L’amplitude simple est définie par la valeur maximale de la fonction par rapport à la valeur de référence (le plus souvent 0).

bannière definition

Définition

Amplitude crête à crête :

L’amplitude crête à crête est la différence entre l’amplitude maximale et l’amplitude minimale.

bannière astuce

Astuce

La plupart du temps, l’amplitude simple est la moitié de l’amplitude crête à crête.

Amplitude simple et amplitude crête à crête d’une courbe périodique 2nde

Mesure d’un phénomène périodique

L’oscilloscope

bannière à retenir

À retenir

L’appareil de mesure qui permet d’étudier un signal périodique électrique est un oscilloscope.

Le rendu d’un oscilloscope est un oscillogramme.

Oscilloscope avec oscillogramme affiché 2nde

La lecture de cette image se fait grâce aux divisions, c’est-à-dire au quadrillage. On peut régler la sensibilité verticale et horizontale de l’appareil :

  • le réglage horizontal, ou durée de balayage, permet de calculer la période en secondes par division s/div ;
  • le réglage vertical permet de déterminer la tension par division (en volts). Il faut donc connaitre les volts par division V/div pour effectuer correctement les calculs.

Oscillogramme et ses réglages (sensibilité verticale et balayage) 2nde

Pour effectuer les calculs il suffit de compter les divisions puis de les multiplier par la valeur de la sensibilité.

Ce type d’imagerie peut être utile dans de nombreux cas, et notamment dans le domaine médical.

Les applications médicales

L’électrocardiogramme, abrégé ECG, est l’imagerie de référence pour étudier l’activité électrique du cœur.

bannière attention

Attention

Il n’est pas nécessaire d’obtenir un cliché pour parler d’imagerie médicale : toute technique permettant d’obtenir une information visuelle à propos du corps en fait partie.

Électrocardiogramme type 2nde Électrocardiogramme type

On sait décomposer le signal périodique du muscle cardiaque en plusieurs segments caractéristiques. La période du signal permet de calculer le rythme cardiaque, donc la fréquence cardiaque.

On distingue trois fréquences différentes à étudier :

  • la fréquence au repos,
  • la fréquence maximale,
  • et la fréquence à l’effort.
bannière à retenir

À retenir

En décomposant chaque segment du signal cardiaque et en l’étudiant à différentes intensités d’efforts, on peut repérer certaines malformations ou pathologies.

bannière exemple

Exemple

Pour un adulte, la fréquence cardiaque au repos doit environner les 60 battements par minute. Si c’est plus, les médecins suspectent alors une pathologie.

Le deuxième examen courant faisant intervenir un signal périodique est l’électroencéphalogramme, abrégé EEG.

L’activité du cerveau étant variable dans le temps, les ondes étudiées ne sont pas parfaitement périodiques. On remarque tout de même des pseudo-motifs élémentaires qui ont tendance à se répéter.

Électroencéphalogramme type 2nde Électroencéphalogramme type

bannière à retenir

À retenir

L’EEG permet d’évaluer l’état de veille du patient, son niveau de stress ou d’activité. Un EEG plat, c’est-à-dire une courbe d’EEG qui serait une droite, est le signe d’une inactivité cérébrale. Quand cela arrive, on dit que la personne est en état de mort cérébrale.