Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Mécanismes non-génétiques et diversification

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

La diversification des êtres vivants peut être issue d’une modification du génome mais également de mécanismes non-génétiques.
Ces mécanismes peuvent résulter de :

La symbiose

C’est l’association de plusieurs espèces s’apportant un bénéfice mutuel.

  • Il existe deux types de symbiose :
  • L’endosymbiose : l’un des organismes vit à l’intérieur de l’autre. L’hôte des l’espèce qui héberge la deuxième espèce, et l’espèce qui vit dans l’hôte est le symbiote (comme la cellulose).
  • L’ectosymbiose : une espèce vit sur une autres espèce (comme le lichen).

Ces symbioses permettent à certaines espèces de vivre dans des milieux qu’elles n’auraient pas pu occuper seule. Elles sont sources de diversification du vivant.

L’acquisition de nouveaux comportements

  • Ces comportements peuvent se transmettre par l’apprentissage de génération en génération.