Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Mers et océans : un monde maritimisé

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Les découvertes scientifiques soulignent le rôle essentiel et complexe que jouent les mers et les océans dans le fonctionnement de notre planète. De plus, Plus de 70 % de notre planète est recouverte par les océans.

Non seulement mers et océans sont absolument indispensables à la biodiversité, mais ils sont également essentiels à la régulation du climat. Les espaces marins, longtemps perçus comme des déserts sans grand intérêt, se révèlent d’une importance capitale au XXIe siècle, et pas seulement pour des raisons environnementales.

Les océans sont aussi des espaces au cœur de la mondialisation. Alors pourquoi peut-on parler d’un monde maritimisé ? Dans une première partie, nous analyserons le transport maritime, vecteur d’échanges et de circulation. Puis, nous étudierons plus en détails les différents enjeux que représentent les espaces maritimes.

Le transport maritime

Alt Cargo transportant des conteneurs Cargo transportant des conteneurs

Quelques chiffres

Jamais dans l’histoire de l’humanité le commerce n’a été aussi dépendant du transport maritime qu’aujourd’hui. En 1950, 550 millions de tonnes de marchandises étaient transportées par bateau. En 1960, ce chiffre avait déjà doublé, mais en 2012, le transport maritime a battu tous les records avec plus de 9 milliards de marchandises acheminées par bateau.

Le succès du transport maritime expliqué : la conteneurisation

Pour quelles raisons le transport maritime est-il devenu un mode de transport privilégié par rapport au transport terrestre ou encore aérien ?

La réponse tient en seul mot : conteneurisation. Le transport maritime s’est spécialisé dans cette pratique depuis les années 1960.

bannière definition

Définition

Conteneurisation :

C’est le fait de transporter dans des conteneurs.

bannière definition

Définition

Conteneur :

Un conteneur est une caisse métallique qui peut contenir toutes sortes de marchandises.

Les conteneurs sont standardisés : cela signifie qu’ils ont tous la même taille, ce qui permet donc de standardiser également les navires porte-conteneurs et, finalement, de standardiser les échanges.

Alt Port avec des conteneurs aux États-Unis Port avec des conteneurs aux États-Unis

  • La révolution de la conteneurisation a permis au transport maritime de devenir l’outil le plus efficace de la mondialisation : 80 % des échanges mondiaux se réalisent désormais par voie maritime.

Les routes du commerce maritime

L’espace maritime, dès lors qu’il est devenu un acteur majeur des échanges internationaux, a dû être balisé. Cela signifie qu’on a dû tracer des routes afin d’écourter les chemins et de respecter les frontières maritimes.

Alt Les principales routes maritimes Les principales routes maritimes

On constate sur cette carte que les principales routes maritimes se trouvent dans l’hémisphère nord. Elles unissent le continent nord-américain à l’Asie du Sud-Est et à l’Europe en passant par le Moyen-Orient. Amérique du Nord, Europe, Asie Orientale, ces trois pôles forment la Triade, qui domine les échanges et la politique mondiale. 75 % des échanges se font entre leurs façades maritimes.

bannière definition

Définition

Façades maritimes :

Les façades maritimes sont des régions littorales formées d’un ensemble de grands ports.

Alt La Triade La Triade

Mais il existe également des routes secondaires. En effet, il existe des routes de type Sud-Sud ou même Nord-Sud qui ne cessent de prendre de l’importance, à l’image des pays émergents sur la scène internationale.

bannière à retenir

À retenir

Le tracé des routes maritimes reflète donc l’organisation économique du monde.

Espaces maritimes et enjeux planétaires

Les enjeux géopolitiques

bannière definition

Définition

Eaux internationales : Les eaux internationales (ou haute mer) désignent les zones maritimes éloignées de la côte d’au moins 200 milles nautiques.

bannière definition

Définition

Mille nautique :

Un mille nautique (ou mille marin) est une distance que l’on utilise en mer et qui correspond à 1 852 mètres.

La haute mer n’appartient à personne. Pour le reste, les océans appartiennent aux pays côtiers. Les espaces maritimes sont donc délimités par des zones économiques exclusives (ZEE).

bannière definition

Définition

ZEE :

Une ZEE est un espace maritime appartenant à un pays côtier.

Avec ses nombreux territoires et départements d’outre-mer, la France bénéficie d’un large ensemble de zones économiques exclusives. Au vu de la taille de son territoire, et de l’étendue de son littoral métropolitain, le pays fait figure de privilégié.

Alt Les ZEE de la France Les ZEE de la France

bannière à retenir

À retenir

Seul le pays auquel appartient la ZEE a le droit d’en exploiter les richesses.

Mais lorsqu’il existe plusieurs pays côtiers, comme c’est le cas par exemple entre le Pérou et le Chili, les conflits sont fréquents.

L’importance des ZEE montre également l’importance des littoraux. Le littoral est en effet l’interface majeure entre le pays côtier et le reste du monde.

Les enjeux commerciaux et énergétiques

Si les espaces maritimes sont de plus en plus convoités, c’est aussi parce qu’ils possèdent des ressources naturelles innombrables. L’homme est parvenu à dominer puis à exploiter massivement ces ressources naturelles, notamment les ressources halieutiques dans le cas de la pêche.

bannière definition

Définition

Ressources halieutiques :

On désigne sous le terme de ressources halieutiques toutes les ressources de la pêche, notamment le poisson.

Ces dernières décennies ont vu le développement de la pêche industrielle, dite aussi intensive.

bannière definition

Définition

Pêche intensive ou industrielle :

Elle désigne le fait de capturer des milliers de tonnes de poissons pour les vendre ensuite sur les différents marchés.

Certains pays, parmi les principaux producteurs (la Chine et le Japon en tête), n’hésitent pas à utiliser de véritables usines flottantes. Cette pratique met en danger la pêche traditionnelle.

  • Mais les fonds des océans possèdent également de nombreuses ressources énergétiques, comme le gaz et pétrole, qui sont très convoitées.

Alt La pêche industrielle La pêche industrielle

Des défis nombreux

Mers et océans sont devenus des espaces convoités que les différentes nations tentent de s’approprier. Pourtant, les océans sont des acteurs essentiels dans la régulation climatique et la préservation de la biodiversité. Il existe donc un enjeu environnemental essentiel dans la gestion des mers et des océans.

Ces espaces sont en effet extrêmement fragiles, et l’action de l’homme leur porte préjudice. La pêche industrielle ratisse les fonds des océans, détruisant au passage des espèces menacées.

  • Le transport maritime ainsi que la surexploitation des ressources halieutiques et énergétiques provoque de nombreux dégâts.

Ces activités sont aussi à l’origine de certains accidents responsables des marées noires, ces fuites massives de pétrole dans l’océan. Les marées noires sont de véritables désastres environnementaux qui menacent et détruisent la faune et la flore des océans.

Alt Une marée noire - cc ZeNahla Une marée noire - cc ZeNahla

Des conflits géopolitiques

Responsable de désastres environnementaux, mais aussi de conflits, la délimitation des zones économiques exclusives est aujourd’hui problématique et de nombreuses tensions apparaissent entre pays voisins pour s’approprier les océans. Mais les zones de passage posent également des problèmes : les détroits et les canaux sont des points de passage obligés du transport maritime.

On peut notamment penser au détroit de Malacca ou encore à celui d’Ormuz au Moyen-Orient. Les pays qui possèdent ces détroits possèdent également des moyens de pression sur les pays avec qui ils font du commerce. Le détroit d’Ormuz, par exemple, est géré par l’Iran. Lorsque les relations entre l’Iran et l’Europe se compliquent, il arrive que l’Iran décide de fermer l’accès au détroit et empêche ainsi les navires pétroliers de passer.

Conclusion :

Mers et océans sont le lieu de nombreuses activités humaines. Tandis que le transport maritime occupe 80 % du transport commercial à l’échelle du monde, les espaces maritimes sont de plus en plus convoités. Les océans regorgent en effet de richesses naturelles, et les États se battent pour obtenir le droit de les exploiter.

Cette course à l’exploitation et à la domination massive des océans pose cependant de nombreux problèmes. Ce sont en effet des espaces fragiles, de plus en plus soumis à la pression constante de l’homme et de ses activités, alors même qu’ils représentent des régulateurs essentiels de notre planète.