Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Mers et océans : un monde maritimisé

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le transport maritime

  • En 1950, 550 millions de tonnes de marchandises étaient transportées par bateau. En 2012, c’est plus plus de 9 milliards.
  • La conteneurisation s’est généralisée depuis les années 1960, et explique cette évolution.
  • Les conteneurs sont standardisés, ce qui permet donc de standardiser les échanges.
  • 80 % des échanges mondiaux se réalisent désormais par voie maritime.
  • On a dû tracer des routes afin d’écourter les chemins et de respecter les frontières maritimes.
  • Les principales routes unissent le continent nord-américain à l’Asie du Sud-Est et à l’Europe en passant par le Moyen-Orient.
  • Amérique du Nord, Europe et Asie Orientale forment la Triade, qui domine les échanges et la politique mondiale.
  • 75 % des échanges se font entre leurs façades maritimes.
  • Il existe également des routes secondaires de type Sud-Sud ou même Nord-Sud qui prennent de l’importance.

Espaces maritimes et enjeux planétaires

  • La haute mer n’appartient à personne. Les espaces maritimes sont délimités par des zones économiques exclusives qui appartiennent aux pays côtiers.
  • Seul le pays auquel appartient la ZEE a le droit d’en exploiter les richesses. Mais lorsqu’il existe plusieurs pays côtiers, les conflits sont fréquents.
  • L’importance des ZEE montre l’importance des littoraux. Le littoral est en effet l’interface majeure entre le pays côtier et le reste du monde.
  • Les espaces maritimes sont de plus en plus convoités car ils possèdent des ressources naturelles innombrables.
  • Ressources halieutiques :
  • ces dernières décennies, la pêche industrielle s’est développée. Certains pays n’hésitent pas à utiliser de véritables usines flottantes, ce qui met en danger la pêche traditionnelle.
  • Ressources énergétiques :
  • les fonds des océans possèdent du gaz et du pétrole, qui sont très convoités.
  • Les océans sont des acteurs essentiels dans la régulation climatique et la préservation de la biodiversité.
  • Il existe donc un enjeu environnemental essentiel dans la gestion des mers et des océans.
  • Ces espaces sont fragiles. Le transport maritime ainsi que la surexploitation des ressources halieutiques et énergétiques provoque de nombreux dégâts.
  • Ces activités sont aussi à l’origine de certains accidents responsables des marées noires, qui menacent et détruisent la faune et la flore des océans.
  • La délimitation des zones économiques exclusives est aujourd’hui problématique et de nombreuses tensions apparaissent entre pays voisins pour s’approprier les océans.
  • Les zones de passage posent également des problèmes : les détroits et les canaux sont des points de passage obligés du transport maritime.
  • Les pays qui possèdent ces détroits possèdent également des moyens de pression sur les pays avec qui ils font du commerce.