Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Microbiote intestinal et santé

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

L’ensemble des micro-organismes qui peuplent l’intestin constitue le microbiote intestinal, (autrefois appelé « flore intestinale »). L’équilibre entre ces bactéries, ces levures, ces champignons et les autres micro-organismes y est fondamental pour la santé ; si celui-ci est déstabilisé, l’intégrité de l’organisme est mise en danger.

Dans une première partie, nous verrons les différentes fonctions jouées par ces 100 milliards d’êtres vivants qui peuplent chaque être humain. Puis, nous porterons notre attention sur l’évolution du microbiote intestinal en fonction du temps et en fonction de l’hygiène de vie de chacun.

Quelles sont les fonctions du microbiote intestinal pour son hôte ?

Rôle du microbiote intestinal dans la digestion

bannière definition

Définition

La digestion :

La digestion permet de transformer les aliments en nutriments, molécules directement assimilables par l’humain.

IMG01 Schéma d’un tube digestif humain

Chez l’humain, après la digestion mécanique amorcée par la bouche, les aliments subissent une digestion chimique et enzymatique dans l’estomac. La digestion chimique est une réaction liée à l’attaque acide des aliments ; quant à la digestion enzymatique, elle est assurée par des protéines capables de fragmenter les aliments. Par exemple, la DNAse permet de digérer l’ADN des aliments absorbés. À ce stade, de nombreux aliments ne sont pas encore des nutriments.

L’une des fonctions du microbiote est d’achever cette digestion, notamment en dégradant les acides gras et les acides aminés. Le microbiote permet aussi la production des molécules impliquées dans la synthèse des vitamines.

bannière à retenir

À retenir

Le microbiote est donc indispensable à la digestion.

Le microbiote et la santé

Certaines cellules du microbiote intestinal produisent du mucus, une sécrétion visqueuse qui tapisse la surface des cellules. Ce mucus, en plus de sa viscosité qui constitue une barrière physique qui ralentit les bactéries cherchant à le traverser, est riche en molécules antimicrobiennes qui forment une barrière chimique capable de tuer un éventuel agent pathogène.

bannière rappel

Rappel

Un agent pathogène est un facteur exogène (origine environnementale) ou endogène (origine interne à l’animal) qui provoque une maladie.

IMG02 Rôle du microbiote intestinal dans l’élimination des agents pathogènes

Le microbiote intestinal est aussi impliqué dans la maturation des cellules immunitaires lors de la mise en place de réactions spécifiques dirigées contre un agent pathogène. Ces cellules matures complètent le rôle du mucus, ainsi, la majeure partie de microbiote nocif sera éliminée.

IMG03 Rôle immunologique du microbiote

bannière à retenir

À retenir

En conséquence, un microbiote peu développé peut être la source de graves maladies.

Évolution du microbiote

Importance de l’âge

IMG04 L’évolution du microbiote intestinal en fonction de l’âge

  • On a constaté que les bébés nés par césarienne, et/ou qui n’ont pas été nourris par le lait maternel, sont plus fragiles que les autres. Le microbiote doit en effet être apporté lors de l’accouchement (une partie du microbiote vaginal est transférée au nouveau-né). Par ailleurs, le lait maternel est riche en bactéries non-pathogènes.

  • Jusqu’à l’âge adulte, le microbiote va se densifier et se diversifier au gré de l’alimentation.

  • Quant aux personnes âgées, elles présentent un microbiote moins développé. Il aura donc tendance à être moins efficace.

Importance de l’environnement

On a récemment constaté qu’il existait des comportements à risque pour le microbiote. Par exemple, l’excès d’hygiène de nos sociétés n’est pas favorable à la biodiversité du microbiote.

bannière exemple

Exemple

Par exemple, les personnes qui utilisent très souvent les solutions hydroalcooliques s’en trouvent, finalement, moins protégées.

L’usage inapproprié des antibiotiques encourage également cet appauvrissement du microbiote, car ils vont avoir tendance à éliminer toutes les bactéries du tube digestif, qu’elles soient pathogènes ou non. De même, les individus qui ont une faible diversité alimentaire présentent un appauvrissement de leur microbiote.

bannière à retenir

À retenir

Au final, un déséquilibre du microbiote peut conduire à des pathologies, comme des inflammations de l’intestin et une plus grande sensibilité aux infections.

Conclusion :

Un microbiote fonctionnel permettra une digestion efficace des aliments et une bonne protection contre les agents pathogènes. Sa déstabilisation conduira à la prolifération d’êtres vivants nocifs qui, dans le cas du fonctionnement normal du microbiote, ne se développent pas.

Le microbiote intestinal se met en place à la naissance et il va évoluer au cours de la vie de chacun en fonction de ses habitudes de vie : l’hygiène, l'alimentation, les médicaments…