Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Numérisation des signaux

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

Ce cours traite de l’information, plus précisément de la numérisation des signaux.

Dans un premier temps nous définirons les différents types de signaux. En deuxième partie, nous traiterons de l’étude de la numérisation d’un signal et des différentes étapes nécessaires à celle-ci. Enfin, nous aborderons un cas particulier : les images numériques.

Le signal

Signal analogique

bannière rappel

Rappel

Un signal est la variation d’une grandeur.

bannière attention

Attention

Il faut bien faire la différence entre un signal et son origine. Par exemple, un son est une variation rapide de pression dans un fluide, qui peut être traduit sous forme de signal sonore (signal électrique).

bannière definition

Définition

Signal analogique :

Un signal analogique est un signal continu au cours du temps.

Il est également continu en amplitude, ce qui signifie qu’il peut prendre toutes les valeurs possibles (même des valeurs à virgule, contrairement à un signal numérique qui ne prend que de valeurs discrètes).

Signal numérique

Le signal numérique est informatisé, contrairement au signal analogique qui doit être numérisé avant d’être utilisé par un ordinateur.

bannière definition

Définition

Signal numérique binaire :

Un signal numérique est composé d'une suite de nombres pris dans une collection de valeurs possibles. Pour exprimer ces valeurs, on utilise ce qu’on appelle des bits.

Il est donc discontinu dans le temps (puisque chaque valeur est isolée) et quantifié en amplitude (il ne peut prendre que certaines valeurs qui dépendent du nombre de bits).

bannière definition

Définition

Bit (BInary digiT) :

Un bit (BInary digiT) ne peut prendre que deux valeurs : 00 ou 11. Avec un bit, on ne peut donc représenter que deux valeurs.

Si on combine deux bits, on peut en représenter 4 : 0000, 0101, 1010, 1111. Avec 3 bits, on représente 8 valeurs, etc. D'une manière générale, avec NN bits, on représente 2N2^N nombres.

Si on traduit le système décimal en binaire alors :

Décimal Binaire
00 00
11 11
22 1010
33 1111
44 100100
  • On comprend ici qu’un nombre par définition limité de bits implique un nombre limité de valeurs possible dans le signal (d’où sa caractéristique quantifiée en amplitude) !
bannière à retenir

À retenir

Ainsi le passage d’analogique à numérique implique donc une copie plus ou moins conforme du signal d’origine.

Le signal numérique étant une simple suite de valeurs, celui-ci doit être converti pour ressembler à un signal analogique utilisable : on doit relier les différents points pour obtenir à nouveau un signal continu. Ce traitement s’appelle l’interpolation (interpolation = « entre les points »).

Bruit

Les signaux sont sensibles aux perturbations qui peuvent les modifier. Cette perturbation s’appelle le bruit.

bannière definition

Définition

Bruit :

On appelle bruit toute modification non souhaitée d’un signal, soit parce que le traitement informatique de celui-ci implique nécessairement des approximations, ou à cause de perturbations du champ électromagnétique (passage dans un fil électrique).

bannière exemple

Exemple

L’exemple le plus courant de signal bruité est le résultat obtenu sur les vieux téléviseurs : la « neige » à l’écran et la déformation du son qui l’accompagne sont deux types de bruit (bruit d’image et bruit de son)

bannière exemple

Exemple

Dans l’image ci-dessous, on peut voir à gauche un signal analogique classique, et à droite le même signal bruité (cela peut par exemple être à cause d’une mauvaise copie d’une bande magnétique).

Signal analogique

Signal analogique bruité

bannière exemple

Exemple

Dans cet exemple, on peut voir à gauche un signal binaire (à 1 bit) et à droite le même signal bruité.

Signal binaire à 1 bit

Signal binaire à 1 bit bruité

Numérisation d’un signal

Échantillonnage

bannière definition

Définition

Échantillonnage :

L’échantillonnage consiste à relever le signal analogique à intervalle de temps régulier TeT_e (en s\text{s}), qu’on appelle période d’échantillonnage.

Signal analogique (en rouge) et signal numérisé (en bleu)

Dans cet exemple, on peut voir que chaque point est séparé par le même temps TeT_e.

Échantillonnage

bannière definition

Définition

Fréquence d’échantillonnage :

La fréquence d’échantillonnage   fe\;fe (Hz\text{Hz}) est définie par fe=1Tefe = \dfrac{1}{T_e}.

C’est le nombre de points retenus par seconde sur le signal analogique.

Fréquence d’échantillonnage

  • Pour avoir une bonne numérisation, il faut que la période d’échantillonnage soit petite par rapport à la période du signal analogique à échantillonner.

Quantification

bannière definition

Définition

Quantification :

La quantification est la conversion des valeurs de l’amplitude du signal à un ensemble limité de valeurs. Ces valeurs possibles sont définies par le nombre de bits. On range ceux-ci en « paquets de bits » : si on considère un bit comme étant une « lettre » dans l’alphabet numérique, alors un paquet de bits forme un « mot ».

Le paquet de bits le plus connu est l’octet : un « mot » de 8 bits (de 8 lettres).

bannière definition

Définition

Résolution :

La quantité de nombre binaires possibles est appelée résolution RR. On a R=2kR = 2^kkk est le nombre de bits utilisés.

bannière definition

Définition

Pas de quantification :

L’intervalle de tension entre deux valeurs numériques binaires successives s’appelle le pas de quantification, pour le déterminer on divise l’intervalle de tension par la résolution.

bannière exemple

Exemple

Pour une tension entre 00 et 10 V10\ \text{V} codée en 3 bits, la résolution est 23=823 = 8 (8 valeurs possibles).

Le pas de quantification est donc 108=1,25 V\dfrac{10}{8} = 1,25\ \text{V}. Les 8 valeurs de tension seront donc 0 V0\ \text{V}, 1,25 V1,25\ \text{V}, 2,5 V2,5\ \text{V}, 3,75 V3,75\ \text{V}, 5 V5\ \text{V}, 6,25 V6,25\ \text{V}, 7,5 V7,5\ \text{V} et 8,75 V8,75\ \text{V}.

Chaque valeur retenue par l’échantillonnage est quantifiée en un nombre binaire qui comporte une quantité identique de bits. Tous ces nombres constituent le signal numérique.

  • Plus le nombre de bits sera grand, plus la quantification sera précise.

Images numériques

Définition

bannière definition

Définition

Image numérique :

Une image numérique est une image acquise, traitée et stockée en bits.

Une image numérique est un tableau de pixel : chaque pixel est codé par un nombre binaire pour un niveau de gris, ou par trois nombres binaires qui correspond à une nuance de rouge, de vert et de bleu (codage RVB).

Pixels

Une image numérique est divisée en cases, appelées pixels (contraction de l’anglais picture element), ce sont les plus petits éléments constitutifs de l’image.

Une image est pixelisée si les pixels sont apparents.

La qualité d’une image dépend de sa résolution, c'est-à-dire du nombre de pixels en largeur fois le nombre de pixels en hauteur. Plus ce nombre est élevé, moins l’image est pixelisée.

bannière exemple

Exemple

Une résolution de 4608×34564608\times 3456 pour un appareil photo numérique indique qu’il fournira des images de 4608 pixels en largeur et 3456 pixels en hauteur soit :

4608×3456=15,95×1064608 \times 3456 = 15,95 \times 10^6 pixels, soit 16 Mégapixels.

Codage

À chaque pixel on associe des bits, qui vont coder les niveaux de gris ou les couleurs :

  • Pour les niveaux de gris, le bit est associé à l’une des nuances d’une palette qui va du noir au blanc.
  • Pour les couleurs, un bit est associé à chaque nuance de rouge, de vert et de bleu. On parle de codage RVB.