Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Numérisation des signaux

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Le signal

  • Un signal analogique est un signal continu au cours du temps.
  • Un signal numérique binaire est composé d'une suite de nombres pris dans une collection de valeurs possibles. Pour exprimer ces valeurs, on utilise ce qu’on appelle des bits.
  • On appelle bruit toute modification non souhaitée d’un signal, soit parce que le traitement informatique de celui-ci implique nécessairement des approximations, ou encore à cause de perturbations du champ électromagnétique.

Numérisation d’un signal

  • L’échantillonnage consiste à relever le signal analogique à intervalle de temps régulier TeT_e (en s\text{s}), qu’on appelle période d’échantillonnage.
  • La fréquence d’échantillonnage fefe (Hz)(\text{Hz}) est définie par fe=1Tefe = \frac{1}{T_e}. C’est le nombre de points retenus par seconde sur le signal analogique.
  • Pour avoir une bonne numérisation il faut que la période d’échantillonnage soit petite par rapport à la période du signal analogique à échantillonner.
  • La quantification est la conversion de l’amplitude du signal à un ensemble limité de valeurs qui est un nombre binaire constitué de 00 et de 11.
  • La quantité de nombre binaires possibles est appelée résolution R:R=2kR : R = 2^kkk est le nombre de bits utilisés.
  • L’intervalle de tension entre deux valeurs numériques binaires successives s’appelle le pas de quantification. Pour le déterminer on divise l’intervalle de tension par la résolution.

Images numériques

  • Une image numérique est une image acquise, traitée et stockée en bits.
  • Une image numérique est un tableau de pixel : chaque pixel est codé par un nombre binaire pour un niveau de gris, ou par trois nombres binaires qui correspond à une nuance de rouge, de vert et de bleu (codage RVB).
  • Une image numérique est divisée en cases, appelées pixels. Ce sont les plus petits élément constitutifs de l’image.
  • La qualité d’une image dépend de sa définition, c'est-à-dire du nombre de pixels en largeur fois le nombre de pixels en hauteur. Plus ce nombre est élevé, moins l’image est pixellisée.