Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Renaissance et Humanisme : les mutations de l'Europe

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

L’humanisme : Le renouveau culturel de l’occident

  • Avant le XVe siècle, l’accès aux livres était très complexe (recopiés par des copieurs, les livres sont rares et chers).
  • Vers 1450, Gutenberg met au point l’imprimerie. Ce système révolutionnaire se développe très rapidement en Europe.
  • À la même époque, des savants (ex. : Ficin, Pic de la Mirandole) redécouvrent des traductions d’ouvrages qu’ils avaient lus dans des traductions erronées.
  • L’imprimerie combinée à la redécouverte des textes anciens crée un terrain favorable à la naissance d’une nouvelle ère dans l’histoire européenne.
  • La nouvelle approche du savoir proposée par les savants va se généraliser à toute l’Europe et va profondément changer la façon de percevoir l’être humain (humanisme).
  • L’humanisme est porté par le savant hollandais Érasme, qui se déplace dans toute l’Europe pour diffuser son message (l’être humain est au centre de tout, au lieu de la religion).
  • Cette nouvelle approche de la connaissance provoque aussi une véritable révolution dans le domaine des sciences (des médecins comme Vésale tentent de nouvelles approches en remettant en question le savoir ancestral).

L’art de la renaissance : la redécouverte du classicisme

  • Depuis le XIIIe siècle, l’Italie est le cœur d’un renouveau politique et culturel : c’est la Renaissance.
  • Au XVe siècle, l’économie, les finances et le commerce des États italiens est florissant.
  • La paix de Lodi (1454) garantit l’équilibre des puissances italiennes (les plus importantes étant la République de Florence, la République de Vénétie et le Duché de Milan), et déporte la rivalité entre ces petits états dans le domaine des arts.
  • Les princes deviennent des mécènes (ex. : Laurent le Magnifique), dans le but d’obtenir des œuvres d’art servant à leur renommée personnelle.
  • La Renaissance coïncide avec la redécouverte des œuvres de l’art classique provenant de l’époque antique gréco-romaine, ce qui inspirent les artistes de ce temps (Raphael, Michel-Ange, Léonard de Vinci) et les poussent à réutiliser les techniques des artistes antiques (perspective).
  • Cette période permet donc de renouer avec des éléments essentiels de la culture antique, jusqu’alors passés sous silence par la société médiévale (très religieuse).
  • Les artistes peuvent travailler sur des sujets de la mythologie grecque et romaine (totale nouveauté à l’époque), mais l’art de la Renaissance continue de représenter aussi et essentiellement des thèmes catholiques (mécènes religieux).
  • 1494-1559 : guerres d’Italie : la mise sous tutelle progressive des États italiens par les Français et les Espagnols va transporter la Renaissance au-delà de la péninsule.
  • Les envahisseurs vont s’éprendre de l’art italien et tenter d’en faire venir les auteurs chez eux (François 1er et Léonard de Vinci, construction du château de Chambord ou d’Amboise).
  • La Renaissance s’étend ainsi à toute l’Europe, en parallèle de l’humanisme.