Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Satisfaire nos besoins alimentaires

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les images ne sont pas encore disponibles pour ce cours.

Nos graphistes font tout leur possible pour les réaliser au plus vite.

😉

Introduction

Les êtres humains ont besoin de se nourrir pour vivre. Les besoins alimentaires sont variés et nécessitent la production puis la transformation des produits agricoles en biens alimentaires destinés à la consommation humaine.
Comment se caractérise la consommation alimentaire en France ? Quels sont nos besoins ? D’où proviennent les produits que nous achetons ? Comment s’effectuent la transformation puis la distribution de ces produits ?
Dans un premier temps, nous étudierons la consommation alimentaire en France, puis nous aborderons la chaîne de production des biens alimentaires.

La consommation alimentaire en France

Les habitudes alimentaires des Français

bannière à retenir

À retenir

Les habitudes alimentaires des Français ont évolué au fil des ans.

L’alimentation ne représente plus la première source de dépense, comme c’était le cas il y a une cinquantaine d’années : aujourd’hui, les Français cherchent à dépenser moins pour se nourrir, au profit d’autres dépenses comme les loisirs.

Par ailleurs, de nos jours, hommes et femmes consacrent moins de temps à la cuisine et privilégient la consommation de produits transformés (plats cuisinés) au détriment des produits de base (pain, céréales, etc.).

IMAGE 01

On constate que les Français consomment plus de produits industrialisés : desserts lactés, confiseries, sodas ; alors que la consommation de fruits et légumes et de viande a diminué. De nouveaux aliments ont également fait leur apparition comme les produits importés ou les produits exotiques.

Les lieux d’approvisionnement

Les lieux d’approvisionnement ont également évolué : aujourd’hui, les Français font majoritairement leurs courses dans des hypers ou supermarchés.
De nombreuses personnes se tournent aussi vers les magasins « hard discount », qui proposent des produits peu chers.
Les commerces de proximité (supérette, marchés, petits commerces) et les achats chez les producteurs sont encore minoritaires, car les prix y sont souvent plus élevés.

IMAGE 02

Une consommation durable et solidaire

bannière à retenir

À retenir

Depuis ces dernières années, les Français font davantage attention à leur mode de consommation.

De plus en plus, la population essaie d’adopter une consommation durable et solidaire afin de manger plus sainement tout en préservant la planète. Ce mode de consommation se caractérise par plusieurs actions :

  • Privilégier l’achat de produits locaux : par exemple acheter des fruits et légumes produits dans la région, et non des produits importés d’autres pays. En effet, plus les produits viennent de loin, plus cela consomme de l’énergie et crée de la pollution.
  • Respecter la saisonnalité des produits : ne pas acheter des fraises en plein hiver !
  • Favoriser les circuits courts : cela signifie d’acheter ses produits directement auprès de producteurs, en évitant au maximum les intermédiaires.
  • Éviter le gaspillage alimentaire.

La transformation et la distribution des produits agricoles

La production des produits agricoles

bannière à retenir

À retenir

En France, l’alimentation de la population provient de l’agriculture du pays : élevage, cultures végétales et pêche. Les agriculteurs sont chargés de produire des biens agricoles, qui seront par la suite transformés pour devenir des biens alimentaires.

Les productions animales et végétales majoritaires sont : les céréales, l’élevage du bétail et la production de vin. La France est le premier pays producteur agricole d’Europe dans de nombreux domaines.

IMAGE 03

Ainsi, beaucoup d’aliments sont produits directement en France, mais d’autres sont importés depuis d’autres pays. C’est le cas des produits qui ne peuvent pas être cultivés en France, à cause du climat par exemple, ou de produits provenant de l’étranger parce qu’ils coûtent moins cher.

La transformation des produits agricoles

bannière à retenir

À retenir

Les produits agricoles fournis par les agriculteurs (céréales, lait, œufs, etc.) sont majoritairement transformés afin de produire des biens alimentaires (biscuits, confitures, etc.).

En effet, si certains produits peuvent être consommés directement (par exemple les fruits et légumes), la plupart nécessitent une transformation : par exemple les pâtes qui sont faites à partir de farine, d’œufs et d’eau.
Cette transformation est réalisée par les industries agroalimentaires : celles-ci réceptionnent les matières premières, les transforment, puis expédient les produits transformés afin qu’ils soient distribués auprès des consommateurs.
Les industries agroalimentaires sont le plus souvent situées près des lieux de production agricole, en zone rurale ou péri-urbaine, là où l’espace est suffisant pour les accueillir.

bannière definition

Définition

Industries agroalimentaires :

Industries qui transforment les produits agricoles (blé, pommes) en produits alimentaires (biscuits, compote, etc.).

Industrie - Biscuits - Usine - Agroalimentaire - Ouvrier - SchoolMouv - Géographie - CM1 Une production de biscuits dans une usine agroalimentaire.

La distribution des biens alimentaires

bannière à retenir

À retenir

Une fois produits et transformés, les produits alimentaires sont acheminés depuis les lieux de production vers les lieux de distribution : marchés, magasins de producteurs, cantines, restaurants, moyennes et grandes surfaces.

bannière definition

Définition

Distribution :

Ensemble des actions effectuées entre la fabrication d’un produit et l’achat de celui-ci par le consommateur.

Le transport se fait par camions, par trains, bateaux ou avions en fonction de la provenance des produits.

Marché - Légumes - Fruits - Vente - Rungis - SchoolMouv - Géographie - CM1 Le marché de Rungis, Île-de-France, ©Myrabella/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Le marché de Rungis est le plus grand marché au monde de produits frais. C’est dans ce lieu que s’approvisionnent de nombreux restaurants, et magasins.

Lorsque le produit arrive en magasin, le prix a augmenté parce que le produit a été transformé, transporté et mis en vente. Plus il existe d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur, plus le prix augmente. On cherche ainsi à privilégier les circuits courts pour diminuer les coûts.

bannière definition

Définition

Intermédiaire :

Ce sont toutes les personnes qui interviennent entre la production du produit et sa distribution (grossistes, détaillants, etc.).

bannière definition

Définition

Circuit court :

Circuit de distribution d’un produit alimentaire dans lequel intervient au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

IMAGE 04

Le circuit alimentaire

bannière à retenir

À retenir

Avant d’être consommé, tout produit alimentaire suit un circuit de fabrication et de vente, caractérisé par plusieurs étapes.

IMAGE 05

Conclusion

Afin de satisfaire nos besoins alimentaires, de nombreux acteurs produisent, transforment, distribuent les produits agricoles pour les faire parvenir jusqu’à nous.
Les modes de consommation ont évolué au fil des ans : si les dernières années ont été marquées par l’essor des grandes surfaces et une alimentation plus « industrielle », on constate néanmoins aujourd’hui le développement de modes de consommation plus durables et solidaires.
Cette volonté s’inscrit dans la logique du développement durable qui consiste à répondre à nos besoins tout en préservant la planète et les générations futures.