Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Système nerveux et comportement responsable

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Le cerveau, situé dans la boîte crânienne, fait partie du système nerveux. Il permet à l’être humain de percevoir son environnement, grâce aux 5 sens, mais également de commander ses mouvements.
Nous verrons comment le corps capte son environnement, grâce aux organes des sens et au système nerveux. Puis, les effets de l’hygiène de vie et de la consommation de drogues sur le système nerveux seront abordés.

La perception de l’environnement par les organes des sens

L’organisme est sans cesse stimulé par l’environnement qui nous entoure.

bannière definition

Définition

Stimulus :

Un stimulus est un facteur extérieur provoquant une activité nerveuse.

Les stimuli peuvent être la lumière, les sons, les odeurs, les saveurs ou la pression et la température. Cette stimulation se fait grâce aux différents organes des sens.

  • les yeux permettent la vue, grâce à la lumière ;
  • les oreilles permettent l’audition, grâce aux sons ;
  • le nez permet l’odorat, grâce aux odeurs ;
  • la langue permet de percevoir les goûts, grâce aux saveurs ;
  • la peau permet le toucher, en captant la pression et la température.

Les 5 sens de l’être humain, la vue, le toucher, l’ouïe, le goût, l’odorat

La perception se fait grâce à des cellules spécialisées dans la réception de stimulus. À ce stade, la réception d’une stimulation va créer des messages nerveux dans des nerfs, qui vont être conduits jusqu’au cerveau, dans différentes régions selon la nature du message perçu.

Le cerveau intègre les informations

Le message nerveux envoyé au cerveau est appelé message sensitif car il est issu d’un organe des sens.

bannière exemple

Exemple

Pour la vue, l’image perçue par chaque œil est conduite par un nerf optique. Les différentes informations visuelles transmises sont traitées en même temps par différentes zones du cortex cérébral.

bannière definition

Définition

Cortex :

Le cortex est une couche superficielle du cerveau, plissée, épaisse de quelques millimètres.

Des techniques d’imagerie médicale permettent de voir en 3D le cerveau, et plus particulièrement les zones qui travaillent à des instants précis. On peut voir sur ces images que le message nerveux sensitif arrive et active des zones particulières du cortex selon les sens stimulés : la vue, ou l’ouïe par exemple.

Zones du cerveau activées après la perception d’un élément de l’environnement par la vue ou par l’ouïe

Une fois l’information arrivée dans la zone en question, le cerveau réalise une intégration de ces informations dans des centres nerveux, afin de fournir une perception visuelle.

Réception et intégration des informations dans le cortex après qu’un organe des sens ait été stimulé

bannière à retenir

À retenir

Pour que cette intégration puisse se faire, les différentes zones cérébrales ont besoin de communiquer entre elles. Les cellules nerveuses, ou neurones, sont le support de cette communication. Ce sont des cellules très allongées, qui forment un vaste réseau grâce à leurs prolongements, ou axone.

La transmission d’un message nerveux, le réseau de neurones

bannière definition

Définition

Axone :

Prolongement plus ou moins long d’un neurone. Les axones de plusieurs neurones forment un nerf.

Le message nerveux est conduit tout le long d’un neurone, jusqu’au bout de la cellule. Il arrive alors au niveau d’une synapse.

bannière definition

Définition

Synapse :

La synapse est la jonction entre deux neurones.

Au niveau de la synapse, la transmission du message se fait en 4 étapes :

  • tout d’abord, le message nerveux arrive au niveau du neurone 1 ;
  • l’arrivée de ce message nerveux provoque la libération d’une substance chimique, qui se déverse dans la fente synaptique ;
  • la substance chimique se fixe sur l’autre neurone ;
  • cette fixation génère de nouveau un message nerveux.

Transmission du message nerveux entre deux neurones, au niveau d’une synapse

Les conditions d’un bon fonctionnement du système nerveux

Notre comportement peut avoir des conséquences sur notre système nerveux.

Les effets du sommeil et du bruit sur le cerveau

Le manque de sommeil peut modifier le fonctionnement cérébral et entraîner des troubles de l’humeur.

Le bruit a également des effets sur le cerveau. Par exemple, l’écoute de bruit prolongée peut détériorer l’audition.
Dans l’oreille interne, des cils sont des petits prolongements cytoplasmiques des cellules ciliées. Ces cils captent le bruit, et transmettent un message nerveux au cerveau grâce au nerf auditif.

bannière à retenir

À retenir

Une longue exposition au bruit peut altérer l’audition car suite à une écoute prolongée, les cils sont plus courts et transmettent alors moins de messages nerveux au cerveau, ce qui peut entraîner une surdité.

Les effets de la consommation de drogues et d’alcool sur le cerveau

Certaines substances peuvent altérer la perception de l’environnement et le comportement, comme les drogues ou l’alcool.

bannière definition

Définition

Drogue :

Une drogue est une substance naturelle ou synthétique, modifiant l’activité mentale, le comportement, ou les sensations.

Les drogues, comme le cannabis ou la cocaïne, modifient le fonctionnement cérébral, en induisant des comportements spécifiques : elles diminuent les réflexes, provoquent des difficultés de mémorisation, troubles la vision, etc.

  • Sur le long terme, leur consommation provoque une perte de cellules nerveuses.
bannière attention

Attention

La consommation de drogue est formellement interdite en France.

Comparaison des effets de la cocaïne et du cannabis

L’alcool, quant à lui, provoque l’ivresse. Il induit aussi des pertes de mémoire, de l’agressivité, des risques d’intoxication alcoolique, et des risques d’accident. La conduite en état d’ivresse est interdite car l’alcool diminue très fortement les réflexes, et au volant, le temps de réaction est beaucoup plus important. La distance d’arrêt d’un véhicule dont le conducteur a bu 2 verres d’alcool passe de 27 m à 33 m.

bannière definition

Définition

Temps de réaction :

Le temps de réaction est le temps séparant la vision d’un obstacle et l’appui sur le frein du véhicule.

Comparaison des distances d’arrêt selon le taux d’alcoolémie

Conclusion :

Les organes des sens captent l’environnement qui nous entoure, et envoient les informations au cerveau grâce à des nerfs, reliés entre eux par des synapses. Le système nerveux intègre l’information pour que l’on puisse percevoir l’environnement.
Le manque de sommeil a un impact sur le cerveau, tout comme les drogues et l’alcool.
De même, une forte exposition à du bruit a tendance à abîmer les cils présents dans l’oreille interne et donc à diminuer la sensibilité auditive.
Notre comportement doit donc être responsable si l’on veut conserver un système nerveux en bon état.

Schéma bilan : l’impact de notre comportement sur la perception de l’environnement