Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Système nerveux et comportement responsable

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La perception de l’environnement par les organes des sens

  • L’organisme est sans cesse stimulé par l’environnement qui nous entoure.
  • Cette stimulation se fait grâce aux différents organes des sens.
  • les yeux permettent la vue, grâce à la lumière ;
  • les oreilles permettent l’audition, grâce aux sons ;
  • le nez permet l’odorat, grâce aux odeurs ;
  • la langue permet de percevoir les goûts, grâce aux saveurs ;
  • la peau permet le toucher, en captant la pression et la température.

Le cerveau intègre les informations

  • Le message nerveux envoyé au cerveau suite à une stimulation sensitive est appelé message sensitif car il est issu d’un organe des sens.
  • Le message nerveux sensitif arrive et active des zones particulières du cortex selon les sens stimulés.
  • Une fois l’information arrivée dans la zone en question, le cerveau réalise une intégration de ces informations dans des centres nerveux, afin de fournir une perception visuelle.
  • Pour que cette intégration puisse se faire, les différentes zones cérébrales ont besoin de communiquer entre elles. Les cellules nerveuses, ou neurones, sont le support de cette communication. Ce sont des cellules très allongées, qui forment un vaste réseau grâce à leurs prolongements, ou axone.
  • Le message nerveux est conduit tout le long d’un neurone, jusqu’au bout de la cellule. Il arrive alors au niveau d’une synapse, qui est la jonction entre deux neurones.

Les conditions d’un bon fonctionnement du système nerveux

  • Le manque de sommeil peut modifier le fonctionnement cérébral et entraîner des troubles de l’humeur.
  • Une longue exposition au bruit peut altérer l’audition car suite à une écoute prolongée, les cils sont plus courts et transmettent alors moins de messages nerveux au cerveau, ce qui peut entraîner une surdité.
  • Certaines substances peuvent altérer la perception de l’environnement et le comportement, comme les drogues ou l’alcool.
  • Sur le long terme, la consommation de drogue provoque une perte de cellules nerveuses.
  • L’alcool, quant à lui, provoque l’ivresse. Il induit aussi des pertes de mémoire, de l’agressivité, des risques d’intoxication alcoolique, et des risques d’accident.