Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Villes et développement durable : l’exemple de Mexico

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Caractéristiques principales de Mexico

  • La ville, qui compte plus de 19 millions d’habitants, est divisée en plusieurs ensembles :
  • la ville de Mexico ;
  • le district fédéral de la ville, divisé en 16 arrondissements ;
  • la zone métropolitaine de Mexico, une conurbation constituée des 16 arrondissements du district fédéral, et de 28 communes appartenant à l’État de Mexico.
  • Mexico concentre des activités économiques, financières et politiques importantes, au niveau national et international.
  • La croissance démographique de la ville a connue différentes phases :
  • dans les années 1950-1970, la zone métropolitaine triple sa population ;
  • à partir des années 1970, la ville ralenti grandement sa croissance ;
  • dans la seconde partie du XXe siècle, la ville se développe autour des maquiladoras.
  • La ville est également soumise à de nombreux aléas naturels (sécheresses et inondations, risques sismiques et volcaniques).

Inégalités sociales à Mexico

  • Depuis le début du XXe siècle, la ville est passée d’une superficie de 27 km2 à près de 1 700 km2. La croissance, rapide et mal encadrée, a entraîné une forte ségrégation socio-spatiale.
  • Le réseau des transports, peu adapté à la taille de la ville, entraîne une préférence pour la voiture qui se traduit par une très forte pollution atmosphérique.

Mexico et le développement durable

  • Pour pallier à cette pollution, Mexico a massivement investi dans un programme écologique (location de vélos, voies réservés aux bus électriques).
  • La gestion des déchets pose, elle, un réel problème car la ville ne dispose pas d’infrastructures suffisantes.
  • Mexico rencontre également un problème d’approvisionnement en eau potable dû au manque d’infrastructures.
  • Au niveau de l’urbanisme, la ville de Mexico réalise de gros efforts pour réduire la pollution, qui est à un taux parmi les plus élevé au monde. Mais on ne constate pas encore de véritable changement.