Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
« Solution finale »
1942
Evénement historique

Contexte

Crédit photo : Lettre de Heydrich faisant suite à la Conférence de Wannsee, Reinhard Heydrich, 1942

  • Des massacres de Juifs ont lieu dès septembre 1939, moment où la Pologne est envahie. Des ghettos sont créés au cours de l'année 1940, dont le plus connu reste celui de Varsovie. Dès 1941, les populations juives des territoires occupés portent le signe distinctif de l'étoile jaune.
  • Les groupes d'intervention allemands opèrent la première phase de la Shoah (extermination systématique par l'Allemagne nazie) en 1941. Ils éliminent les Juifs, les Tziganes et les handicapés, ainsi que les prisonniers de guerre soviétiques, avec pour méthode des fusillades de masse. On parle alors de « Shoah par balles ». Des camions à gaz itinérants sont par la suite utilisés.
  • Face à l'impact psychologique que provoquent de telles actions sur les troupes allemandes, et les limites de ces méthodes en vue d'une généralisation, les nazis souhaitent réfléchir à des méthodes pour convenir à l'extermination à une plus grande échelle.

1942

Personnages

Adolf Hitler

Heinrich Himmler

Reinhard Heydrich

Albert Speer

Déroulement

Si des massacres ont bien eu lieu dès 1939, la « solution finale », c'est-à-dire l'extermination totale, prend une nouvelle tournure le 20 janvier 1942, lors de la conférence de Wannsee. Hitler décide, dès l'été 1941, l'exécution de tous les Juifs dans les territoires sous contrôle allemand. C'est Reinhard Heydrich, officier SS, directeur de la Gestapo, qui est chargé de mettre en place des moyens pour pallier aux limites de la Shoah par balles. De même, l'évolution du front est ne permet plus aux Allemands de se limiter à un déplacement des populations juives vers l'Est, loin de l'espace vital allemand.

Heydrich invite les principaux chefs du régime nazi, les responsables de différents ministères, ainsi que les membres de la SS et de la Gestapo, pour planifier la « Solution finale de la question juive ». C'est donc au plus haut niveau de l'État que l'extermination des Juifs est décidée : elle est finalement élargie à l'ensemble de l'Europe. Cette conférence dessine alors une conception commune et une rationalisation des méthodes d'extermination à grande échelle. Elle reste le symbole de la mise en place bureaucratique d'un massacre de masse, et de la planification de la Shoah.

L'année 1942 est également caractérisée par un recensement massif des Juifs en Europe, utilisé durant l'été pour les arrestations et les déportations qui se multiplient (rafle du Vélodrome d'Hiver en France les 16-17 juillet, dit du « Vél’ d’Hiv ») arrestations et déportations des Juifs des Pays-Bas en été 1942).

Conséquences

  • Les camps d'extermination par le gaz deviennent la solution privilégiée par les nazis.
  • Le travail forcé est aussi une réalité : l'industrie se redéploie dans les camps pour fournir de la force de guerre. Les conditions de travail sont épouvantables.
  • On estime à 6 millions de Juifs tués dans les camps d'extermination durant la Seconde Guerre mondiale. 500 000 autres groupes, jugés indésirables par les nazis, comme les gitans, ou les homosexuels, sont eux aussi exécutés dans les camps.