Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Charlemagne devient roi des Francs
768-771
Evénement historique

Contexte

Après des périodes de troubles, Pépin le Bref, qui devient roi des Francs en 751 – le premier de la dynastie carolingienne – parvient à rétablir l’unité du royaume de la Septimanie (sud-est de la France) à la Bavière (sud-est de l’Allemagne). Il impose une monnaie royale, et, en défenseur de la Foi, assure une protection au Pape. Par son mariage avec Bertrade de Laon, surnommée « Berthe au Grand Pied » mais néanmoins fille d’un grand seigneur, il a notamment deux fils, Charles et Carloman, qui sont également sacrés par le pape Étienne II le 28 juillet 754.

768-771

Personnages

Bertrade de Laon dit Berthe au Grand Pied

dit Charlemagne

dit Carloman

dit Étienne II

dit Pépin le Bref

Déroulement

Peu avant sa mort qui a lieu le 24 septembre 768, le roi Pépin le Bref divise en deux son royaume. Aussi, lègue-t-il à son fils aîné la Neustrie (au nord-ouest de la France actuelle), l’Austrasie (au nord-est de la France actuelle), une partie de l’Aquitaine jusqu’aux Pyrénées ; quant à Carloman, le cadet, il reçoit la Bourgogne, la Provence, la Septimanie, la Souabe (sud de l’Allemagne). Ainsi, le royaume de ce dernier se compose de tout un bloc quand celui de Charlemagne forme un arc de cercle autour du territoire de son frère. Ils sont couronnés rois le 9 octobre 768, chacun dans la résidence de leur royaume, Noyon pour Charles et Soissons pour Carloman.

En raison d’un soulèvement en Aquitaine, Charles demande du soutien à son frère qui le lui refuse. Les deux frères depuis l’enfance ne s’entendent guère… L’aîné part donc seul défendre le royaume des Francs contre le duc Hunald qui mène une rébellion ; il emporte la Gascogne au passage. Ainsi, le fils aîné de Pépin le Bref achève seul la conquête de l’Aquitaine en 769. Leur mère, qui ne goûte pas la mésentente des deux frères, arrange le mariage de Charlemagne. Celui-ci doit épouser Désirée, la sœur de Gerberge, la femme de son frère ; toutes deux ne sont pas moins les filles de Didier, roi des Lombards. Charles est lent à convaincre mais il s’incline, conscient des enjeux du royaume. Moins d’un an plus tard, il la répudie. Une guerre fratricide est plus que redoutée, mais le sort en décide autrement… La mort prématurée de Carloman, en 771, bouleverse le destin de Charles. En effet, celui-ci annexe immédiatement le territoire de son frère, spoliant ainsi ses neveux. Sa belle-sœur Gerberge se réfugie en Lombardie chez son père le roi Didier avec ses enfants. Charlemagne se fait ainsi reconnaître unique roi des Francs à Corbeny, près de Laon, le 4 décembre 771.

Conséquences

La spoliation des territoires de Carloman par Charlemagne au mépris de ses neveux engendre en 773 la guerre contre les Lombards. La Papauté est également en jeu car le roi Didier vient d’annexer ses territoires, obligeant le nouveau pape, Hadrien 1er, à sacrer ses petits-fils rois des Francs. Charlemagne part en conquête ; il fait prisonniers Gerberge et ses enfants, puis tient le long siège de Pavie en 774 où s’est réfugié Didier. Suite à sa victoire, Charlemagne se fait proclamer roi des Francs et des Lombards et scelle à jamais une amitié avec la Papauté qu’il vient de libérer. Dès lors, Charlemagne n’aura de cesse d’agrandir son territoire, qui deviendra un empire. Il sera couronné empereur en l’an 800.