Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Crise agricole, industrielle, financière et sociale en Europe
1845-1847
Evénement historique

Contexte

  • Au début du XIXe siècle, l’Europe connait une hausse de la croissance démographique. Le taux de natalité augmente, tandis que le taux de mortalité diminue. De plus, l’espérance de vie s’allonge grâce à une amélioration de l’alimentation, de l’hygiène et de la médecine.
  • À la fin du XVIIIe siècle, l’Europe du Nord-Ouest est marquée par la révolution industrielle, notamment dans les secteurs du textile et du charbon. C’est une période d’essor économique.

1845-1847

Déroulement

  • 1845 : le mildiou, un champignon parasite de la pomme de terre, engendre de mauvaises récoltes dans l’Europe du Nord-Ouest, en particulier en Irlande. De plus, l’Angleterre force ce pays à exporter ses récoltes. La pénurie entraîne une hausse des prix et réduit le pouvoir d’achat. La pomme de terre étant à cette époque un aliment de base, une terrible famine s’ensuit, engendrant de de nombreux morts. De nombreuses manufactures sont obligées de diminuer leurs activités et le chômage augmente.
  • La même année, une crise financière touche l’Europe du Nord-Ouest due à l’éclatement d’une bulle spéculative. En effet, les financiers ont investi en masse dans les chemins de fer, mais ceux-ci ne rapportent pas autant que prévu et les actions s’effondrent.

Conséquences

  • La famine, liée à la crise industrielle et financière, a causé la mort de plus d’un million de personnes.
  • Deux millions d’Irlandais migrent vers la Grande-Bretagne, les États-Unis, l’Australie et le Canada.
  • La crise entraîne un mouvement révolutionnaire appelé le printemps des peuples. La France, le royaume de Prusse, les États allemands et l’empire d’Autriche revendiquent plus de liberté et d’unité nationale.