Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Crise des subprimes
2007
Evénement historique

Contexte

  • Au début des années 2000, les banques états-uniennes ont inventé le subprime, un crédit qui permet de prêter beaucoup à des petits consommateurs qui auraient du mal à rembourser leur dette habituellement, en leur permettant de mettre leur maison en gage.
  • Le taux d’intérêt dépend de la valeur de la maison : plus celle-ci est élevée, plus le taux d’intérêt est bas. De nombreuses banques européennes investissent dans ces emprunts florissants, avantageux pour les ménages à petit revenu : les subprimes représentent 13 % des emprunts en 2007.

2007

Déroulement

La valeur de l’immobilier ne cesse de grimper, jusqu’en 2007 où elle s’effondre. Les taux d’intérêt grimpent d’autant, et des millions d’états-uniens ne peuvent plus rembourser leur dette. La crise s’étend aux banques états-uniennes qui ont perdu énormément d’actifs. Elles sont obligées de vendre des actions afin de pallier à la crise des liquidités, mais provoquent ainsi la baisse des cours de la bourse.

Le 15 septembre 2008, la grande banque états-unienne Lehman Brothers fait faillite, provoquant la panique sur le marché international.

À cause des investissements des banques européennes dans les subprimes (c’est le cas de la BNP) et de l’interconnexion des économies, la crise se propage en Europe et dans le monde.

Conséquences

  • Les banques sont les premières touchées ; le FMI estime à 2 200 milliards de dollars le coût de la crise pour les seules banques états-uniennes. Celles-ci ne peuvent plus prêter aux ménages, ce qui provoque une baisse drastique du pouvoir d’achat.
  • Les banques centrales des pays touchés comme la Banque centrale des États-Unis (Fed) et la Banque centrale européenne (BCE) tentent de combler la faillite des banques et les manques de l’économie ; les pays s’endettent donc énormément, et l’on craint aujourd’hui l’insolvabilité de nombreux pays de la zone euro.