Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Découverte de Toumaï
2001
Evénement historique

Contexte

Crédit photo : Didier Descouens, 2010

Depuis la découverte de Lucy considérée pendant près de 25 ans et jusqu’aux années 2000 comme la grand-mère de l’humanité, puis d’Orrorin, plus vieil hominidé trouvé datant d’il y a environ 6 millions d’années, les fouilles ont repris de plus bel en Afrique, berceau de l’Humanité…

2001

Personnages

Mahamat Adoum

Alain Beauvilain

Michel Brunet

Ahounta Djimdoumalbaye

Fanoné Gongdibé

Déroulement

Le 19 juillet 2001, dans le nord du Tchad, le paléoanthropologue Michel Brunet dirige une expédition dans le désert du Djourad, là où les vents déferlent à plus de 100 km/h, où les paysages sont façonnés par les tempêtes de sable… et sont donc éphémères. Il est l’un des rares à faire des fouilles là où la nature est toute puissante. Il faut souvent faire vite car le sable dévoile et recouvre en quelques heures les rares trésors qui pourraient s’y trouver. Lors de cette expédition, un crâne déformé mais complet a été mis à jour par Ahounta Djimdoumalbaye, grand chasseur de fossiles. Tandis que deux de ses confrères (Beauvilain et Adoum) partent vers le Nord, il suit celui qui le précède (Gongdibé), vers le Sud, lorsqu’une sorte de boule noire prise dans une gangue noire attire son attention. Il découvre des dents non loin de là. La boule est accrochée à une couche de sédiments. En la retournant, il se rend compte que c’est un crâne. Dans les 500 m2 alentours, les équipes retrouvent également plusieurs mâchoires, des dents, etc. Après étude, ce crâne appartient à celui d’un hominidé ayant vécu il y a 7 millions d’années, supplantant de plus d’un million d’années le plus vieil ancêtre de l’homme moderne considéré alors, Orrorin ! La planète scientifique est bouleversée, et le directeur des fouilles le baptise alors « Toumaï » qui signifie « espoir de vie » en langue Goran. Il est le plus vieux représentant de la lignée humaine.

Conséquences

Toumaï bouleverse les connaissances et surtout repousse la date lors de laquelle s’est effectuée la divergence homme/singe effectuée vers 6 millions d’années, pensait-on…. Il remet également en cause la théorie « East Side Story » établie par Yves Coppens qui expliquait que c’est un bouleversement climatique dans la vallée du Rift au Kenya qui aurait été à l’origine de la dissociation homme/singe. En effet, Toumaï a été trouvé au Tchad, soit beaucoup trop à l’Ouest de la région où auraient eu lieu le changement climatique et donc cette divergence, nécessaire à un besoin de survie. Il conduit les scientifiques à établir une nouvelle espèce : Sahelanthropus Tchadensis, soit le plus proche à l’origine de la divergence chimpanzé/homo. En outre cette découverte précise encore un peu plus les origines géographiques du berceau de l’Humanité qui semble avoir éclos au Tchad, jusqu’à ce qu’un nouvel hominidé fasse peut-être son apparition !