Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Guerres puniques
264-146 avant J.-C.
Evénement historique

Contexte

Crédits image : Hannibal franchissant les Alpes, Heinrich Leutemann, date inconnue

Au IIIe siècle avant Jésus-Christ, Rome vient de conquérir toute l'Italie. Elle s'oppose rapidement à Carthage, une ancienne colonie phénicienne qui domine économiquement une partie de l'Occident. Elle possède des comptoirs en Sicile, en Sardaigne, en Afrique du Nord, dans une partie de l'Espagne (Hispanie), etc. Mais, la Méditerranée ne peut servir qu'un seul maître et ses deux puissances vont s'opposer pendant plus d'un siècle.

264-146 avant J.-C.

Personnages

dit Caius Flaminius Nepos

dit Fabius Maximus

Hamilcar Barca

Hannibal Barca

dit Hasdrubal

dit Marcus Attilus Regulus

dit Lucius Aemilius Paulus dit Paul Émile

dit Cornelius Publius Scipion

dit Scipion Émilien

dit Scipion l'Africain

dit Caius Terentius Varro dit Varron

Déroulement

Les Romains, pour protéger l’Italie de la puissance phénicienne envahissent en -264 la Sicile, alors carthaginoise. C’est la première guerre punique (punicus, dérivé de Poeni, désigne les Carthaginois). Hamilcar Barca, chef des Carthaginois, est redoutable sur les mers. Mais Rome s’adapte aux combats marins, renouvelle sa flotte et sort victorieuse au large des îles d’Égates en -241 (à l’ouest de la Sicile). Rome impose un lourd tribut et s’empare de la Sicile (première province romaine), puis de la Corse et de la Sardaigne. La trêve dure environ vingt ans.

Mais les Carthaginois sont avides de revanche. La seconde guerre punique est également surnommée « La Guerre d’Hannibal ». Leur général, Hannibal Barca, est un fin stratège militaire. Dès -219, il conquiert l’Hispanie (Péninsule ibérique) obligeant Fabius Maximus (membre de l’ambassade romaine) à lui déclarer la guerre (-218). La même année, Hannibal laisse le pays au militaire carthaginois Hasdrubal et traverse les Pyrénées. Il pénètre en Gaule et décide d’envahir l’Italie et va trouver du renfort chez les Gaulois du nord de la péninsule italienne. Il traverse donc avec ses troupes les Alpes à dos d’éléphant en plein hiver pour surprendre son adversaire. Hannibal emporte les premières victoires. C’est à Cannes (sud de l’Italie) en -216 qu’a lieu la plus grande victoire d’Hannibal. Celui-ci tend un piège aux Romains, dirigés par Paul Émile et Varron, dont il connaît les stratégies militaires, et les encercle. Cette victoire entraîne le soulèvement des peuples contre les Romains. Mais après plusieurs années de guerre, notamment contre le général Scipion, surnommé « l’Africain », à Zama, en -202, les Carthaginois doivent abandonner leurs possessions et leur flotte maritime.
La troisième guerre est la plus brève, et ne dure que 3 ans, de -149 à -146. Le sénateur Caton l’Ancien, redoutant le redressement économique de Carthage, prononce le fameux « Delenda est Carthago » (« Il faut détruire Carthage »). Scipion Émilien, général romain, tient le siège et vient à bout de la résistance carthaginoise, qui est anéantie (-146).

Conséquences

À la fin des guerres puniques, Rome est débarrassée de sa grande rivale. Désormais, aucune cité ne peut lui faire de l'ombre. D'une simple ville au rayonnement transalpin, elle devient, grâce aux guerres puniques, l'Empire que l'on connaît et règne seule désormais sur toute la Méditerranée. Carthage, rayée de la carte, sera rebâtie à l'image d'une cité romaine en -29 et restera en possession de l'Empire.