Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La révolution néolithique
Vers 10 000 avant J.-C.
Evénement historique

Contexte

Crédit image  : SchoolMouv, histoire 6e

Durant la Préhistoire, l'homme vit de cueillette, de pêche et du produit de sa chasse. Il vit le plus souvent dans une tente en peau de bête ou une hutte en branchages. Il part traquer le gibier, déplaçant son habitation selon l'itinéraire des animaux. L'homme de la Préhistoire est donc nomade, sans habitation fixe.
Certaines pierres datant de cette époque sont taillées et les archéologues appellent cette période de la Préhistoire le Paléolithique, ce qui en grec veut dire « pierre ancienne ».
En -450 000 l'Homo erectus découvre le feu par accident (probablement grâce à la foudre) et apprend peu à peu à le maîtriser.

Vers 10 000 avant J.-C.

Déroulement

La découverte d'outils confectionnés avec des pierres polies datant d'environ -10 000 conduit les archéologues à nommer cette nouvelle période le Néolithique, ce qui signifie « pierre nouvelle ».
Ces outils sont utilisés pour l'agriculture. C'est par celle-ci que l'homme connaît sa première révolution. Grâce à un climat plus clément et une meilleure maîtrise des sols, l'homme obtient des cultures. Il apprivoise puis domestique les animaux et se tourne vers l'élevage.
Ce développement de l'agriculture et de l'élevage pousse les hommes à se sédentariser, ce qui entraîne une augmentation sans précédent de la démographie. L'homme doit dès lors développer ses techniques de culture pour augmenter le rendement de ses productions. Il invente ainsi la roue et l'araire (un instrument pour travailler la terre) et utilise les animaux pour labourer. En outre, le métal utilisé pour fabriquer les outils est amélioré. Le cuivre, jugé trop mou, devient du bronze par l'ajout d'étain avant que le fer ne soit privilégié.
Le changement du mode de vie est radical ! Auparavant nomade, l'homme devient sédentaire. La tribu se retrouve autour d'un même foyer, l'âtre. Une réelle société se crée, avec une organisation, des croyances, une hiérarchisation, des valeurs. Les maisons sont construites en dur (bois, torchis) et l'artisanat se développe. Les denrées et les différentes richesses devant être protégées, des murailles s'érigent autour des ensembles d'habitations.

Conséquences

Le Néolithique a engendré un bouleversement sans précédent. De nomade, chasseur-cueilleur, il devient sédentaire. L'homme qui était jusque-là complètement dépendant de la nature prend désormais le pas sur cette dernière et la domine peu à peu. Le mode de vie est radicalement différent de l'ère précédente, c'est pourquoi le Néolithique est sans doute l'une des plus grandes révolutions de notre histoire. Le Néolithique prendra fin vers 3300 avant J.-C. avec l'apparition de l'écriture en Mésopotamie.