Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Loi sur la liberté de la presse
29 juillet 1881
Evénement historique

Contexte

  • Les écrivains et philosophes des Lumières ont été les premiers à défendre le principe de liberté d’expression, mais c’est à la Révolution Française qu’il est affirmé à l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen : « tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement ».
  • Après 1789, les régimes successifs reconnaissent la liberté d’expression, mais contrôlent la presse par des dispositions d’ordre fiscal, financier, administratif, législatif ou encore judiciaire. Par exemple, sous la monarchie de Juillet, il est interdit à la presse toute publication pouvant porter atteinte au roi et au système monarchique.
  • En 1870, un nouveau régime démocratique est mis en place : la IIIe République.
  • Le XIXe siècle est l’âge d’or de la presse grâce au progrès de l’imprimerie.

29 juillet 1881

Personnages

Jules Ferry

Déroulement

À l’avènement de la IIIe République, sous le gouvernement de Jules Ferry, la loi sur la liberté de la presse est promulguée le 29 juillet 1881. L’article Ier affirme « l’imprimerie et la librairie sont libres ». Ce texte juridique impose un cadre légal à l’ensemble des publications, à l’affichage public, au colportage et à la vente sur la voie publique. Cette loi permet de communiquer librement ses opinions et ses pensées dans toutes publications.

La liberté de la presse est reconnue comme étant une composante de la liberté d’expression, comme le sont la liberté d’association, de réunion, de manifestation et le respect d’autrui. La liberté de la presse est un des principes fondamentaux dans les systèmes démocratiques.

Pour assurer cette liberté, la loi définit aussi les limites permettant son exercice : c’est la protection d’autres droits. Il est interdit de publier des messages incitant à la haine, violents et pornographiques, afin d’assurer l’ordre public, de protéger les mineurs et la dignité humaine. Les injures et la diffamation sont aussi sanctionnées.

Conséquences

  • Les médias peuvent influencer l’opinion publique, comme ce fut le cas pour l’Affaire Dreyfus. De la loi de 1881 à l’entrée en guerre de la France en 1914, la presse est au centre de la société. Elle s’adresse à toute les classes sociales et se diversifie.
  • La loi du 29 juillet 1881 est toujours en vigueur, elle a été complétée par d’autres textes juridiques afin de garantir son exercice. Au niveau international, la Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948 déclare que « tout individu a droit à la liberté d’expression et d’opinion ».