Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Lois Ferry

1881 - 1886

Evénement historique

Contexte

  • En 1833, une loi à l’initiative de François Guizot (loi Guizot) a posé les bases de l’encadrement et du développement de l’enseignement primaire. L’instruction publique est organisée par les communes avec le soutien de l’État et de l’Église.
  • Sous le Second Empire, les écoles sont créées par Victor Duruy : il existe des écoles pour garçons et des écoles pour filles.
  • Sous la IIIe République, les républicains au pouvoir souhaitent rassembler les citoyens de la Nation française. L’école est le moyen de diffuser leur idéologie largement.
  • Le gouvernement crée en 1879 des écoles formant des instituteurs afin de remplacer le personnel religieux.
  • En 1881, Jules Ferry est ministre de l’Instruction publique depuis 1879.

1881 - 1886

Personnages

Jules Ferry

Déroulement

Pour mettre en place une école laïque républicaine, les lois de Jules Ferry se font en plusieurs étapes avec la promulgation de plusieurs textes législatifs. Tout d’abord, la loi du 16 juin 1881 rend l’enseignement accessible à tous : l’école devient gratuite. Puis, une loi sur l’enseignement scolaire est promulguée le 28 mars 1882. Ce texte législatif a pour objectif de rendre l’instruction obligatoire et laïque pour les garçons et filles âgés de 6 à 13 ans dans les établissements publics. L’enseignement est effectué par des instituteurs ayant obtenu un brevet de capacité depuis la loi du 16 juin 1881. Les religieux obtiennent aussi le brevet de capacité et restent encore présents dans les établissements publics. Ces textes législatifs prennent le nom du ministre à l’origine de leur promulgation : les lois Ferry.

En 1886, la loi Goblet relative à l’organisation de l’enseignement primaire complète les textes de loi de 1881 et 1882. L’enseignement dans les écoles publiques est confié uniquement aux instituteurs laïcs titulaires du brevet de capacité. Les religieux ne peuvent plus l’obtenir. Les écoles maternelles sont créées pour accueillir les enfants de 2 à 6 ans. Les écoles primaires élémentaires scolarisent les enfants de 6 à 13 ans durant la période obligatoire. Pour les enfants de plus de 13 ans, l’enseignement n’est plus obligatoire. Les élèves qui le souhaitent peuvent poursuivre leur scolarité dans les écoles primaires secondaires : ce sont les enfants les plus brillants, issus le plus souvent des classes populaires.

Conséquences

  • Les lois Ferry sont un succès, la scolarisation des enfants est presque complète. L’enseignement est effectué en langue française, les langues régionales sont interdites dans les écoles. Une seule langue est parlée sur tout le territoire français. Les écoles permettent de transmettre les idées républicaines, même dans les régions les plus éloignées de Paris.
  • Exclue des écoles, la laïcisation de l’enseignement provoque une perte de puissance pour l’Église, qui sera à nouveau affaiblie en 1905 avec la loi sur la séparation des Églises et de l’État.