Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Maîtrise du feu par l’Homo Erectus
Vers 450 000 avant J.-C.
Evénement historique

Contexte

L’Homo erectus apparaît il y a environ 1,8 million d’années en Afrique, puis se déplace en Asie et en Europe. Il succède à l’Homo habilis qui, comme son nom l’indique, est habile et maîtrise les outils. La race hominidé évolue peu à peu. La caractéristique de l’Homo erectus est d’être bipède et surtout de se tenir debout (du latin erectus qui signifie dressé).

Vers 450 000 avant J.-C.

Déroulement

L’Homo erectus pêche, cueille et chasse. Il se protège du froid grâce aux peaux du gibier qu’il a chassé. Il fabrique des objets, des outils. Rien ne le distingue de l’Homo habilis dans ce qu’il fait, outre sa posture… jusqu’au jour où il parvient à domestiquer le feu issu d’accidents naturels (foudre). On avance la date d’environ 450 000 avant Jésus-Christ pour évaluer l’apparition de cette domestication qui va bouleverser son mode de vie. Les premiers foyers intentionnels ont été trouvés en Chine à Zhoukoudian. Si certains foyers de calcination datent de bien avant, 790 000 ans avant Jésus-Christ, comme à Gesher Benot Ya’aqo (Israël) par exemple, on ignore encore s’ils ont été véritablement intentionnels. L’on décrit un foyer lorsqu’il existe un espace brûlé, délimité par des pierres, avec des superpositions de cendres prouvant qu’il a été réutilisé, et des os calcinés (preuve de sustentation), etc. Le feu permet de cuire les aliments, de tuer les bactéries, d’éloigner les bêtes féroces, de prolonger le jour, de pénétrer plus en profondeur dans les cavernes et d’explorer de nouveaux territoires.

Conséquences

La maîtrise du feu est l’un des actes les plus fondateurs de notre humanité. En effet, cette domestication différencie fondamentalement l’homme de l’animal car il est, et reste, le seul à avoir su domestiquer le feu. Dès lors, notre espèce n’est plus tributaire uniquement de la nature pour se nourrir. En effet, elle peut transformer le cru en cuit. Certains aliments qui n’étaient pas comestibles le deviennent. La nourriture étant moins difficile à mâcher, l’Homo erectus voit dès lors sa mâchoire transformer (moins de dents). En outre, il mange plus et se modifie physiquement : son cerveau grossit. Il y a en outre moins de morts car le feu tue les bactéries. Cette découverte bouleverse aussi son mode de vie. Maîtrisant de plus en plus son environnement grâce au feu, l’Homo erectus devient acteur et non suiveur. Il a désormais le moyen de ne plus subir le froid, par exemple. La culture prend peu à peu le pas sur la nature (le cru devient cuit). Désormais, l’hominidé peut se rassembler et converser autour du feu. Ces premières réunions lui ouvrent les portes de la socialisation.