Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Naissance de la IVe République
21 octobre 1945
Evénement historique

Contexte

  • 3 juin 1944 : le Comité français de la défense nationale prend le nom de Gouvernement provisoire de la République française, avec à sa tête, le général de Gaulle. Il déclare nulles et non avenues toutes les décisions prises par le régime de Vichy.

21 octobre 1945

Personnages

Charles de Gaulle

Déroulement

Le 21 octobre 1945 a lieu la première élection nationale depuis la Seconde Guerre mondiale. Les femmes votent pour la première fois. Les militaires, jusqu’alors interdits de se prononcer aux urnes, obtiennent aussi pour la première fois le droit de voter.

Ce jour-là est organisé une double élection jumelée. Il s’agit d’abord de répondre à un référendum avec une double question. La première demande si la nouvelle Assemblée doit être constituante. Si la réponse est positive, elle aura pour charge d’écrire la constitution de la IVe République. En cas de réponse négative, la IIIe République sera restaurée. C’est donc le référendum de la naissance de la IVe République, car cette question obtient 96 % de oui. La seconde question, approuvée par 66 % des français, permet à Charles de Gaulle d’organiser les pouvoirs publics jusqu’à ce que la constitution soit rédigée. Ce double référendum est une victoire pour le chef de la France libre.

Les français sont ensuite invités à élire les 586 députés qui vont venir composer l’Assemblée constituante. C’est une nette victoire de la gauche, et particulièrement du Parti communiste français qui va former avec le MRP (Mouvement républicain populaire) et le SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière) une force gouvernementale unie, que l’on nomme le Tripartisme. La droite pâtit alors de son image collaborationniste. Cette Assemblée élit le chef du nouveau gouvernement : Charles de Gaulle.

L’Assemblée constituante à majorité communiste dépose le 19 avril 1946 un projet de constitution pour la IVe République prévoyant un régime monocaméral (à une seule chambre). Ce projet est soumis à l’approbation du peuple français par référendum. Le « non » soutenu par de Gaulle l’emporte.

Le 2 juin 1946, une nouvelle Assemblée constituante est élue suite au rejet du projet des communistes. Elle propose une constitution qui revient au bicaméralisme (deux chambres parlementaires) et qui est accepté en octobre 1946 par référendum. L’obligation d’assistance financière de la collectivité envers tous les citoyens est inscrite dans le préambule.

Conséquences

  • 4 et 19 octobre 1945 : la Sécurité sociale est instituée. La IVe République encore à naître aura pour charge de la faire fonctionner.
  • 17 mars 1948 : les chefs d’États de l’Europe occidentale signent à Bruxelles un traité d’alliance défensive qui préfigure l’Union de l’Europe occidentale.
  • 4 avril 1949 : la IVe République participe à la création de l’OTAN pour endiguer le communisme en Europe de l’Est.