Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Naissance de la République romaine
509 avant J.-C.
Evénement historique

Contexte

Crédit image : Tarquin et Lucrèce, Le Titien, vers 1571

La tradition romaine, écrite entre légendes et Histoire, considère que pas moins de sept rois, sabins (premiers habitants d'une des sept collines de Rome), latins ou étrusques se succédèrent avant la fondation de la République romaine. Auréolés de légendes - le premier fondateur de Rome, Romulus, ne fut-il pas recueilli et nourri par une louve ? -, ces rois auraient bâti les fondations de la ville qui devint toute puissante. Terre de promesses, Rome attire, c'est pourquoi Tarquin l'Ancien, vraisemblablement originaire de Tarquinia en Étrurie (territoire des Étrusques), vint y élire domicile. Sa femme, Tanaquil, vit un bon présage pour son époux lorsqu'un aigle, symbole de la royauté, vint lui enlever puis redéposer son chapeau. Écartant les fils du roi Ancus à la succession de ce dernier, il se fit nommer roi en menant une forte campagne, annonçant le début du règne des Étrusques. Après Tarquin l'Ancien, à qui la tradition prête la construction de nombreux bâtiments comme le Circus Maximus, Servius Tullius poursuivit les conquêtes après l'assassinat de son beau-père Tarquin l'Ancien pour encore accroître Rome et commença à institutionnaliser la ville. Il est à l'origine de ce qui deviendra, plus tard, le système censitaire en recensant et répartissant les citoyens selon leur fortune. Il divise également Rome en 4 tribus, et définit l'administration de la ville. Il aurait créé la première monnaie romaine. Son assassinat par son gendre Tarquin le Superbe, fils de Tarquin l'Ancien, laisse la tyrannie s'instaurer à Rome. Tarquin le Superbe (qui signifie l'orgueilleux), annexa de nombreux territoires et bâtit de nombreux monuments comme les temples de Minerve, Junon et Jupiter sur le Capitole ; mais il ne maintient son pouvoir que par la violence.

509 avant J.-C.

Personnages

dit Tarquin l'Ancien

dit Servius Tullius

dit Tarquin le Superbe

dit Tarquin Collatin

dit Lucius Junius Brutus

Déroulement

Selon la légende, le fils du roi Tarquin le Superbe, Sextus Tarquin, aurait abusé d’une jeune fille nommée Lucrèce, qui réclama vengeance avant de se poignarder. Tarquin Collatin (mari de Lucrèce) et Lucius Junius Brutus, entre autres, chassèrent ainsi les Tarquin du pouvoir et renversèrent la monarchie en -509, au profit d’une magistrature différente : la République. C’est un système oligarchique car les patriciens (anciennes familles de grande fortune), qui sont la classe dirigeante, ne laissent que peu de place aux plébéiens (le peuple), interdits de hautes fonctions puisque privés du cursus honorum (carrière des honneurs). Les magistrats sont élus par les Comices. Des anciens magistrats, nommés à vie, composent le Sénat et votent les lois. Leurs avis font autorité sur ceux des magistrats (senatus consulte). Parmi les magistrats, deux d’entre eux, nommés consuls, reçoivent le pouvoir pour un an. Il y a donc « le Sénat et le peuple romain », comme l’explicite la fameuse devise de la République romaine : Senatus populusque romanus dont les initiales « SPQR » apparaissent sur les monuments ou la monnaie.

Conséquences

L'abolition de la Monarchie et la création du pouvoir bicéphale (à deux têtes) qu'est la République maintiendra, grâce aux institutions, la stabilité politique de Rome. La République dura environ 5 siècles et lui permit d'accroître sa puissance en asseyant son hégémonie sur tout le pourtour méditerranéen.