Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Procès de Moscou

1936

Evénement historique

Contexte

  • Le 21 janvier 1924,Lénine, leader de la Révolution russe, meurt. Joseph Staline lui succède à la tête de la Russie soviétique. Il reprend dans ses mains l’administration de Lénine et met rapidement en place un règne de terreur basé sur le culte de la personnalité.
  • Le 1er décembre 1934, Sergueï Kirov, bolchevik (communiste) de la première heure et dauphin de Staline, est assassiné dans le quartier général du Parti à Léningrad. Les circonstances du meurtre sont encore aujourd’hui peu claires (acte isolé ou bien véritable complot ?). On voit dans le meurtre de Kirov le début des grandes purges staliniennes.
  • Le début de l’année 1936 est marquée par des difficultés économiques importantes : les cadres économiques et politiques sont ouvertement considérés comme responsables.

1936

Personnages

Joseph Staline

Nikolaï Boukharine

Léon Trotsky

Grigori Zinoviev

Lev Kamenev

Sergueï Kirov

Déroulement

Le dossier de l’assassinat de Kirov est ouvert à nouveau durant l’année 1936. Le NKVD (Commissariat du Peuple aux Affaires Étrangères, en charge de la sécurité intérieure) est chargé d’organiser un grand procès public pour juger les responsables du meurtre de Kirov.
Le procès est en fait un prétexte pour Staline de juger les opposants à sa ligne politique. On trouve parmi les accusés sélectionnés de grandes figures du bolchevisme, de la Révolution russe et des dirigeants du Parti. Zinoviev (proche de Lénine et président de l’Internationale communiste après la Grande Guerre) et Kamenev (directeur du journal communiste Pravda durant la Révolution, et haut dirigeant communiste) sont les grandes figures de ce procès qui regroupe 16 accusés.
Durant plusieurs semaines, les accusés sont soumis à de difficiles interrogatoires (tortures, pressions morales basées sur la culpabilité, promesses de vie sauve en échange d’aveux, etc.)
Accusés du meurtre de Kirov, d’être en contact avec Trotsky et d’organiser un complot pour assassiner Staline, les 16 accusés avouent leurs crimes après trois jours d’audience. Ils sont condamnés à mort le 24 août, et exécutés dans la foulée.
Le principe du grand procès public repose sur la mise en scène. Il permet une véritable mobilisation idéologique qui a pour but de consolider le lien entre le peuple et le leader.
Staline joue d’ailleurs un rôle important lors du procès : il participe notamment à la sélection du public qui assiste au procès, mais aussi aux notes envoyées aux gouvernements étrangers.

Conséquences

  • Le premier procès public de Moscou est le premier d’une série de trois procès qui ont lieu entre 1936 et 1938. Les partisans et proches de Trotsky sont condamnés lors du procès de 1937. Boukharine, grande figure de la Révolution russe et bras droit de Staline depuis son arrivée au pouvoir, est jugé pour et condamné en 1938 sous le prétexte de ne pas être « assez communiste » pour le parti.
  • Ces grands procès publics ne sont qu’une façade des purges staliniennes : d’autres procès ont eu lieu dans l’ensemble de la Russie, où près de 3 500 personnes sont condamnées. Ils cachent aussi le grand massacre d’État appelé « Grande Terreur », qui se déroule d’août 1937 à novembre 1938, où plus de 1,5 millions de personnes sont arrêtées, condamnées, envoyées dans les camps (Goulag) ou tuées. L’ensemble des secteurs sont touchés par ces purges : l’économie, l’armée, l’État, le Parti.
  • La répression fait partie intégrante du système stalinien : elle permet à Staline d’assurer son pouvoir absolu.