Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Pyramide de Djéser - première Pyramide à degrés
Vers 2650 avant J.-C.
Evénement historique

Contexte

Crédit photo : ©Olaf Tausch, 2009

Djéser règne sur l’Égypte vers -2650, sous la IIIe dynastie de l’Ancien Empire, dont il est le second roi. Sous son autorité, le pays est unifié. Depuis toujours, la nécropole de Saqqarah, non loin de Memphis, abrite les tombeaux des rois. Ils sont dressés hors de la ville, à l’orée du désert, sur un plateau pour éviter l’inondation des crues et surtout là où le soleil se couche, symbole du règne finissant. Les rois se font enterrer dans les mastabas (édifice funéraire égyptien), tout comme les nobles.

Vers 2650 avant J.-C.

Personnages

dit Djéser

dit Imhotep

Déroulement

Les mastabas étaient composés de briques et de quelques pierres. Mais le grand vizir de Djéser, Imhotep, médecin et astronome surtout connu pour ses talents d’architecte décide de créer un monument mortuaire nouveau. En effet, la pyramide qu’il crée est le premier monument au monde à être bâti entièrement en pierre de taille (pierre dont toutes les faces sont taillées). En outre, Imhotep initie la différence de taille entre la sépulture du pharaon et le commun des mortels, soulignant par là-même l’importance du régnant. Si la base de la pyramide était carrée de prime abord, elle devient ensuite rectangle puis, Imhotep ajoute 4 degrés.

Si ces différences montrent les hésitations, elles trahissent aussi un besoin de perfectibilité pour satisfaire le pharaon et lui-même. De l’extérieur, on dirait 6 mastabas empilés, mais l’architecte les a inclinés pour stabiliser la structure et permette de l’ériger et atteindre 62 mètres de haut, avec une base de 109 x 121 mètres. Si les mastabas d’alors s’apparentaient aux domiciles des vivants, Imhotep invite la religion dans l’architecture et symbolise physiquement la montée de l’esprit du pharaon jusqu’aux cieux. En effet, ces degrés s’apparentent également à des escaliers escaliers afin que l’âme puisse quitter le séjour des morts pour le ciel, et, inversement, que les dieux puissent ainsi descendre sur terre. Contrairement aux mastabas qui étaient un seul monument funéraire, la pyramide est située au centre d’un complexe, autour de laquelle on trouve 4 galeries reliées entre elles, 3 cours intérieures, des temples, le serdab (cave où se trouvait la statue de Djéser), la maison du nord et du sud, etc. Une muraille clôt cet immense espace (15 ha) et si de nombreuses portes sont factices, une seule donne l’accès au sanctuaire. Les deux stèles de l’entrée sont ornées d’un lotus pour l’une et du papyrus pour l’autre. Symboles de la Haute et de la Basse Égypte, cette pyramide à degrés souligne, par ces représentations, combien Djéser est le roi de l’Égypte unifiée.

Conséquences

Cette pyramide à degrés de Saqqarah est la première pyramide au monde. Elle fera de nombreux émules chez ses successeurs, changeant définitivement le paysage égyptien. Ce monument préfigure en effet les célèbres pyramides de Gizeh. Elle est un marqueur fondamental différenciant les pharaons et le commun des mortels. En outre, cette pyramide incarne l’éternité. Aussi, la volonté de la bâtir en pierre n’est-elle pas anodine. Son matériau est imputrescible (qui ne peut se putréfier) et nul doute que d’autres civilisations, grecques, romaines, etc., l’utiliseront.