Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les propositions subordonnées relatives
Leçon

Pré-requis : phrase simple et phrase complexe.

La subordination peut donner naissance à 2 types de propositions  :

  • les propositions subordonnées circonstancielles,
  • et les propositions subordonnées relatives.

Nous nous intéresserons ici aux propositions subordonnées relatives.

Qu’est-ce que la subordination ?

Dans une phrase complexe il y a au moins 2 propositions, c’est pour cela qu’on appelle la phrase « complexe ». Parmi ces propositions :

  • l’une est nommée « principale ». C’est celle qui est à la base de la phrase, qui donne l’information la plus importante ;
  • l’autre est nommée « subordonnée » car elle vient se rattacher à la proposition principale et ne peut exister sans elle. Elle apporte une information supplémentaire, mais pas essentielle à la compréhension de la phrase.

Her mother who is British loves American literature.

  • En vert on trouve la proposition principale « Her mother […] loves American literature. », qui donne l’information principale : sa mère aime la littérature américaine.
  • En jaune, la proposition subordonnée « who is British » apporte une précision sur la mère : elle est britannique.

Comment insérer une proposition relative dans une phrase ?

Les propositions subordonnées relatives viennent se greffer sur un groupe nominal à l’aide d’un pronom relatif.

Her mother who is British loves American literature.

Il existe 3 types de pronoms relatifs pour introduire des propositions subordonnées relatives en anglais :

  • les pronoms commençant par WH-  : who, which, whose, whom,
  • that,
  • et Ø.