Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Édouard Daladier
Personnage historique

Biographie

Crédit photo : Agence Meurisse, BNF, 1924

Né à Carpentras dans le Vaucluse, Édouard Daladier commence sa carrière en tant que professeur d’histoire. Il devient maire de Carpentras en 1911, puis s’engage sur le front durant la guerre de 1914. Il est élu député du parti radical entre 1919 et 1940 et devient Président du parti radical (1927-1930 et 1936-1938). Daladier participe au gouvernement du Cartel des gauches (1924-1926), exerce des fonctions de ministres (des Colonies, de la Guerre, de l’Instruction publique et des Travaux publics) et devient président du Conseil en 1933. Il doit néanmoins démissionner à la suite de l’émeute du 6 février 1934. Il devient ministre de la Défense nationale dans le gouvernement du Front populaire de 1936. Il est alors président du Conseil des ministres en 1938 et signe, à contrecœur, en ce nom, les accords de Munich de 1938 qui octroient à Hitler une partie de la Tchécoslovaquie. À la suite de l’attaque de la Pologne par l’Allemagne, Daladier déclare la guerre.

Au cours de la guerre, Daladier est fait prisonnier par les Allemands puis libéré en 1945. Soutien de Pierre Mendès France, il préside le rassemblement des gauches républicaines en 1957 et s’oppose à l’investiture du général de Gaulle en 1958. Il meurt en 1970.

1884 - 1970

Status

Homme politique