Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Positivisme
Courant philosophique

Période

1830 – 1930 (env.)

Définition

Le positivisme est une doctrine théorisée par Auguste Comte qui privilégie la connaissance scientifique et combat la métaphysique. Selon cette doctrine, l’esprit « positif » (ou scientifique) va, grâce au progrès de l’esprit humain, remplacer les croyances théologiques et les explications métaphysiques.

Auguste Comte invente le terme « sociologie » (science de la société), et prône l’avènement d’une nouvelle religion sans Dieu : la religion de l’humanité.

Le positivisme rejette les prétentions de la métaphysique et de la religion à dire la vérité des choses. La recherche des causes est vouée à l’échec. Le positivisme s’en tient à l’établissement des lois qui traduisent les relations constantes entre les phénomènes. Le positivisme renonce donc au « pourquoi ? » pour se limiter au « comment ? »

La connaissance scientifique doit être au service de la société : c’est une conception pragmatique qui est donc développée. Le positivisme de Comte influencera au XXe siècle le positivisme logique du Cercle de Viennes.

Philosophes

Auguste Comte

Ernest Renan

Pierre Laffitte

Hippolyte Taine

Mots clés

Positif

Science

Lois

Sociologie

Exemples

Cours de philosophie positive 1830-1842

Auguste Comte

Histoire de la littérature anglaise 1864

Hippolyte Taine

Le positivisme et l’économie politique 1867

Pierre Laffitte