Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Structuration de l’espace social

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les professions et catégories socioprofessionnelles (PCS)

  • Toute société est généralement organisée en groupes que l’on peut structurer en fonction de différents critères.
  • L’Insee propose une classification via les professions et catégories socioprofessionnelles des individus (PCS).
  • L’Insee détermine ainsi 8 catégories :
  • agriculteur·rice·s exploitant·e·s
  • artisan·e·s, commerçant·e·s et chef·fe·s d'entreprise
  • cadres et professions intellectuelles supérieures
  • professions intermédiaires
  • employé·e·s
  • ouvrier·ère·s
  • retraité·e·s
  • autres personnes sans activité professionnelle
  • Cette structure s’appuie sur le constat suivant : des individus ayant un même statut professionnel partagent, en général, des conditions de vie similaires car il·elle·s ont souvent des revenus et un capital culturel communs.
  • Les PCS sont ainsi un moyen d’observation de l’évolution de la structure sociale.
  • Il est également possible de regrouper les PCS pour former des classes sociales :
  • la classe « supérieure » (cadres et PIS) ;
  • la classe « moyenne » (patron·ne·s de l'industrie et du commerce et PI) ;
  • la classe « populaire » (ouvrier·ère·s et employé·e·s).
bannière rappel

Rappel

La sociologie est une discipline scientifique qui ne cherche pas à émettre de jugement de valeur. Les termes « supérieur » et « inférieur » ne visent pas à déconsidérer certaines professions, mais à souligner que les différents statuts et professions s’inscrivent dans un système de domination sociale dans lequel certaines positions sont privilégiées, d’autres moins.

Les limites des PCS pour analyser la structure sociale

  • Les PCS présentent un certain nombre de limites dans l'analyse des classes sociales :
  • au sein des différentes catégories, les professions peuvent être très hétérogènes ;
  • cette classification date de 1982 et semble obsolète, en raison notamment des mutations de l’emploi depuis cette époque ;
  • le sentiment d’appartenance d’un individu à la catégorie dans laquelle il est classé n’est absolument pas automatique.
  • Comme les PCS présentent des limites, il peut être complémentaire de recourir à d’autres critères : économiques (revenu et patrimoine) et sociaux (pratiques culturelles).

Les autres critères de structuration sociale

  • Le revenu
  • Le revenu représente l’ensemble des rémunérations et aides sociales perçues par un individu (cf. salaires + allocations).
  • Il existe différents types de revenus :
  • les revenus primaires (revenus du travail salarié et non salarié, revenus du capital) ;
  • les revenus de transfert liés à la redistribution (indemnités chômage, pensions de retraite etc.).
  • En France, les écarts de salaire creusent donc les écarts de revenus et, par conséquent, ceux de niveau de vie :
  • Selon l’Insee en 2015, 10%10\,\% des salarié·e·s les moins bien rémunéré·e·s gagnent trois fois moins que les 10%10\,\% les mieux payé·e·s. Même au sein des 10%10\,\% des plus hauts salaires, les écarts sont considérables.
  • Le patrimoine
  • Le patrimoine représente l’ensemble des actifs possédés par un individu.
  • Les 1%1\,\% les plus fortuné·e·s de notre pays possèdent 17%17\,\% de l’ensemble du patrimoine des ménages ; et 10%10\,\% des individus les plus riches en détiennent quasiment la moitié.
  • Ainsi, les inégalités économiques (comme les écarts de revenus et de patrimoine) structurent la société en classes :
  • la classe favorisée (ou classe supérieure) qui possède des revenus et un patrimoine élevés ;
  • la classe moyenne qui possède des revenus moyens avec peu ou aucun patrimoine ;
  • la classe défavorisée dont les revenus sont faibles et ne possédant aucun patrimoine.
  • L’âge
  • Selon l’âge on va avoir des pratiques culturelles différentes en lien avec notre génération et nos pairs.
  • En 2000, 89%89\,\% des moins de 25 ans se sont rendus au cinéma, contre 11%11\,\% des 75 ans et plus&nbsp.
  • Le lieu d’habitation
  • En fonction du lieu de résidence (urbain, périurbain ou rural), les normes et valeurs des individus ne seront pas les mêmes.
  • On peut voir que 66%66\,\% des urbains (cf. habitants de Paris) vont au cinéma contre 38%38\,\% des habitants de communes rurales.
bannière astuce

Astuce

Les villes disposent davantage de lieux culturels (cinéma, théâtre, musée, salles de concerts) ce qui privilégie leur population par rapport aux milieux plus ruraux.

  • Le genre
  • Le genre reste encore aujourd’hui, en sociologie, un critère de distinction sociale.
  • On pourra observer ainsi (données de 2000) que les femmes lisent davantage que les hommes (66%66\,\% d’entre elles contre 50%50\,\% d’entre eux).
  • Cette analyse de la structuration sociale de notre société peut être alimentée par l’étude de ce qu’on nomme des « classes sociales » dont la définition cherche à englober les segmentations socioéconomiques.

La définition des classes sociales

  • La révolution de 1789 a politiquement transformé la société française d’Ancien régime (tiers-état, noblesse et clergé).
  • La révolution industrielle qui l’a suivie, a initié une transformation économique.
  • Ces deux phénomènes ont participé à une transformation profonde de la société, à l’origine d’une nouvelle classification en classes sociales.
  • Une classe sociale est un groupe social de grande taille, relativement homogène, dont les individus qui la composent ont en commun :
  • une unité de situation définie par la PCS l'individu, son mode de vie, sa place dans la hiérarchie ;
  • une conscience de classe ;
  • une hérédité des positions qui lui assure la permanence de la classe dans le temps à travers plusieurs générations.
  • Les différentes théories des classes sociales seront approfondies dans le dernier cours du chapitre 06.