Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les émotions et les sentiments

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Ce qui différencie les humains des machines, c’est qu’on ressent des choses. C’est parfois difficile de les nommer et de les expliquer, d’autant qu’elles varient selon les situations.
Ce qu’on ressent, ce sont soit des émotions, soit des sentiments. Mais quelle est la différence entre les deux ?

Les émotions et les sentiments

Les émotions sont comme automatiques. Elles peuvent être très intenses et traverser tout le corps. Ce sont des réactions immédiates aux situations qu’on vit. Elles peuvent nous être très utiles puisqu’elles nous guident vers la réaction appropriée, mais peuvent aussi nous pousser à agir sans réfléchir lorsqu’elles sont très intenses.

bannière exemple

Exemple

Deux frères qui vivent près d’une forêt se disputent concernant les règles d’un jeu. Le plus jeune se met en colère, jette le jeu par terre et s’en va en courant dans la forêt. Au bout de quelques minutes, il se rend compte qu’il fera bientôt nuit, prend peur, et rentre finalement chez lui.

La première réaction du jeune frère est provoquée par la colère qu’il semble avoir du mal à contrôler. En revanche, sa deuxième réaction, guidée par la peur, lui a peut-être évité beaucoup de problèmes. En effet, s’il était resté dans la forêt, il se serait sûrement perdu à la nuit tombée.
La joie et la tristesse sont les deux autres émotions principales. Toutes les émotions existent pour une raison et peuvent nous être utiles en temps voulu, même celles qui sont désagréables.

Avec le temps, les émotions peuvent se transformer en sentiments. Alors que les premières sont liées au corps, les sentiments sont liés à notre cerveau. Ils viennent plus lentement, durent beaucoup plus longtemps et nous poussent à réfléchir à ce qu’on veut faire.

Exprimer ce qu’on ressent

Exprimer ses émotions et ses sentiments aide à mieux les comprendre. Parfois, on ressent des choses très fortes mais on ne sait pas vraiment ce que c’est. Essayer de mettre des mots sur ces sensations pour les partager avec d’autres personnes peut nous aider à y voir plus clair.
Ainsi, on peut essayer d’analyser ce qui les a provoquées et on est mieux préparé pour quand cela se reproduira.

bannière exemple

Exemple

Ma voisine de classe et moi nous entendons très bien. Comme elle finit toujours son travail avant moi et que j’ai quelques difficultés en mathématiques, elle essaie souvent de m’aider. C’est gentil, et ça m’aide vraiment car je trouve qu’elle explique bien mais, le problème, c’est qu’elle commence toujours en disant « Mais si, regarde, c’est facile ! ».
Je sais qu’elle ne le fais pas exprès donc, d’habitude, je ne dis rien. Mais, aujourd’hui, c’était le « c’est facile » de trop et je ne peux pas m’empêcher de me mettre en colère. Quand elle le dit, ça me rend triste car, pour moi, ça n’est pas facile. À chaque fois qu’elle le répète, je me sens stupide. J’aurais dû le lui expliquer dès le début, peut-être qu’elle aurait arrêté de le dire et que je ne me serais pas énervé.

Garder des émotions fortes (et qu’on ne comprend pas toujours) pour soi peut faire qu’elles se transforment en sentiments pas toujours agréables, et plus le temps passe, moins il sera facile de s’en occuper. En revanche, les exprimer immédiatement permet de gagner du temps et de se protéger.

De plus, lorsqu’on partage ce qu’on ressent avec quelqu’un, on crée un lien avec cette personne. De même, quand une personne nous fait part de son ressenti, cela nous permet de mieux la comprendre. Ainsi, on se rend compte qu’on vit tous des choses similaires et cela aide à se mettre à la place de l’autre, ce qui facilite la tolérance et le respect.

Le vocabulaire adapté

Certaines personnes expriment leurs sentiments au travers de diverses formes artistiques comme la danse, le théâtre, la peinture, l’écriture etc. C’est pourquoi il est possible de ressentir de fortes émotions (d’être ému) en lisant un livre ou en regardant un film. Voici des exemples de mots dérivés des émotions principales qui aident à décrire tous ces ressentis :

La joie

La tristesse

La colère

La peur

L’amour

Être content, rire, sourire, se réjouir, être heureux Pleurer, déplorer, larmoyer, être anéanti S’énerver, se fâcher, être en colère, être contrarié Redouter, effrayer, (s’)inquiéter, appréhender Aimer, être amoureux, adorer, apprécier, s’attacher
Bonheur, gaité Chagrin, peine, douleur, mélancolie Rage, agacement, fureur Frayeur, horreur, angoisse, épouvante Amitié, passion, admiration, sympathie, affection, tendresse

Voici des exemples d’œuvres et des émotions qu’elles peuvent nous faire ressentir.

bannière citation

Citation

Demain, dès l’aube…

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, extrait du recueil Les Contemplations (1856)

Victor Hugo a écrit ce poème en l’honneur de sa fille disparue. Le début du texte pourrait laisser croire qu’il se rend à un rendez-vous amoureux, ce qui serait plutôt joyeux. Pourtant, en poursuivant la lecture, on comprend qu’il est malheureux. Bien qu’il n’utilise le mot « triste » qu’une seule fois, il arrive à nous faire ressentir sa tristesse, comme si nous parcourions nous même ce trajet, partageant ses sensations et ses émotions.

<em>Composition VIII</em>, peinture de Vassily Kandinsky, 1923 Composition VIII, peinture de Vassily Kandinsky, 1923

Chacun peut interpréter l’art abstrait (ça veut dire qui ne représente pas le monde de manière habituelle) d’une façon différente, selon les émotions qu’une œuvre provoque en soi. Ce tableau se nomme Composition car il semble illustrer la composition d’une musique. Pour l’artiste, la couleur noire représentait le silence, mais pour certains le rond noir en haut du tableau pourrait être angoissant. Le bleu est considéré comme une couleur froide et pourrait donc évoquer la tristesse ou la solitude, alors que le jaune est une couleur chaude et pourrait davantage rappeler la joie. Chacun peut donc interpréter ce tableau comme il le souhaite.