Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Halloween

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les images ne sont pas encore disponibles pour ce cours.

Nos graphistes font tout leur possible pour les réaliser au plus vite.

😉

Introduction :

À l’origine, Halloween est une fête irlandaise.
Lorsque cette fête arrive aux États-Unis, elle connaît un immense succès et finit par faire sa place dans la tradition américaine !

Une fête costumée

Halloween se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre.

Traditionnellement, les maisons sont décorées avec des citrouilles et des accessoires de couleur orange et de couleur noire.
Les enfants portent des déguisements effrayants pour sonner aux portes du voisinage en demandant des bonbons.

IMAGE 1

Sur cette image, on peut voir quelques déguisements et accessoires possibles pour la fête d’Halloween :

  • a vampire \rightarrow un vampire ;
  • a witch \rightarrow une sorcière ;
  • a ghost \rightarrow un fantôme ;
  • a bat \rightarrow une chauve-souris ;
  • a pumkin \rightarrow une citrouille.

Sans oublier la fameuse phrase à dire :

Trick or treat!”
que l’on traduit par :
« Un bonbon ou un sort ! »

Les origines de la fête d’Halloween

Halloween est une fête celtique. Les Celtes sont les ancêtres des Irlandais, mais aussi des Écossais et des Gallois notamment.
La fête du nouvel an celtique (le 31 octobre actuel), appelée Samain, marquait la fin de la saison chaude et l’entrée dans la saison froide. La nuit, les druides allumaient un feu sacré pour remercier les dieux de leur avoir donné de bonnes récoltes et demandaient leur protection pour l’hiver.

IMAGE 2

L’histoire de la jack-o’-lantern

D’après la légende, Jack était un ivrogne et un avare.
À sa mort, il ne fut pas accepté au paradis à cause de ses mauvaises actions. Mais le diable lui refusa aussi l’entrée aux enfers, car, de son vivant, Jack lui avait joué de mauvais tours.
Le diable le condamna donc à errer dans les ténèbres pour l’éternité, avec un navet pour lampion. Il est devenu Jack-o’-lantern, c’est-à-dire « Jack à la lanterne ».

On utilise aussi ce nom pour désigner directement la citrouille-lanterne. En effet, le navet s’est ensuite transformé en citrouille, plus facile à creuser.
On y dessine un visage effrayant et on la place sur les rebords des fenêtres pour chasser les esprits maléfiques.

IMAGE 3