Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'eau : une ressource à ménager

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

L’eau douce est une ressource abondante mais très inégalement répartie sur Terre. Alors qu’elle est vitale pour les hommes, tous n’y ont pas accès. Dans le monde, cet accès inégal à l’eau reflète les contrastes entre richesse et pauvreté. Par ailleurs, la croissance démographique augmente les besoins et les situations de pénurie se multiplient. Économiser l’eau est donc l’un des grands enjeux du XXIe siècle.

Dans ce cours, nous allons nous intéresser à la ressource en eau et au défi qu’elle pose dans le cadre de la forte croissance démographique mondiale.

Dans une première partie, nous étudierons l’inégale répartition de l’eau dans le monde. Puis, nous verrons qu’il s’agit d’une ressource à la fois convoitée et menacée. Enfin, nous expliquerons pourquoi une gestion durable de l’eau est nécessaire.

Une ressource inégalement répartie

L’eau douce est abondante…

La surface de la Terre est recouverte d’eau à 70 % mais presque toute cette eau est salée (à 97 %) et seulement 3 % est douce.

L’eau douce est présente sous différentes formes :

  • les calottes glaciaires et les glaciers,
  • les lacs,
  • les fleuves et les rivières,
  • et les nappes souterraines.

L’eau sur terre géographie cinquième

L’eau est une ressource renouvelable.

bannière definition

Définition

Ressource renouvelable :

Ressource qui se reconstitue en permanence.

Le cycle de l’eau géographie cinquième

En effet, l’eau, qui tombe sur Terre sous forme de pluie, ruisselle jusqu’aux fleuves qui finissent par s’écouler dans les océans. L’eau s’évapore ensuite, se condense en nuages puis retombe sous forme de pluie et ainsi de suite. Ce cycle est très long.

  • On peut donc la prélever, mais sans dépasser sa capacité à se reconstituer, sinon elle s’épuise.

…mais elle est inégalement répartie

Même si l’eau douce est abondante, elle est inégalement répartie dans l’espace, c’est-à-dire selon les régions du monde, et dans le temps, c’est-à-dire selon les saisons.

La répartition de l’eau sur la Terre géographie cinquième

On peut observer sur cette carte que les contrastes géographiques sont très forts.

  • Par exemple, l’Islande jouit de ressources en eau considérables.
  • En comparaison, dans la bande de Gaza, en territoire palestinien, les habitants ne disposent que de très peu d’eau.

Le partage de l’eau est donc particulièrement inégal. Neuf pays contrôlent plus de la moitié de l’eau mondiale, tandis que les zones sèches d’Afrique du Nord, du Proche et du Moyen-Orient et d’Asie centrale (en beige sur la carte) disposent de moins de 1 % de la ressource alors qu’ils représentent 10 % de la population mondiale.

Un accès inégal à l’eau selon le niveau de développement

L’accès à l’eau dépend des disponibilités naturelles mais aussi du niveau de développement des pays et de leur capacité à capter l’eau, à la traiter et à la distribuer.

Les pays riches et développés réussissent à fournir de l’eau à toute leur population, notamment grâce à l’aide d’aménagements hydrauliques.

bannière definition

Définition

Aménagement hydraulique :

Infrastructure qui permet la mobilisation et la maîtrise des ressources en eau.

  • Un barrage, par exemple, est un aménagement hydraulique.

Le barrage du Sanetsch, en Suisse ©Ludovic Péron Le barrage du Sanetsch, en Suisse ©Ludovic Péron

Mais ces infrastructures coûtent cher, et les pays les moins développés manquent de moyens pour les construire.

bannière à retenir

À retenir

Ainsi, malgré les progrès des dernières décennies, 800 millions de personnes dans le monde n’ont toujours pas accès à l’eau potable.

L’eau manque principalement dans les campagnes pauvres et les bidonvilles des grandes métropoles africaine et asiatiques. Les centres-villes, eux, ne souffrent pas du manque.

À New Delhi, par exemple, capitale de l’Inde, un habitant des quartiers riches dispose de 10 fois plus d’eau qu’un habitant des quartiers pauvres.

Des Indiens viennent s’approvisionner en eau potable ©Rupert Taylor-Price Des Indiens viennent s’approvisionner en eau potable ©Rupert Taylor-Price

L’eau est une ressource vitale, nécessaire pour satisfaire les besoins essentiels de l’homme ; mais c’est aussi une ressource indispensable pour de nombreuses activités économiques. C’est donc une ressource convoitée et menacée.

Une ressource convoitée et menacée

Les besoins en eau augmentent

La consommation mondiale d’eau douce a doublé depuis 1970. Cette augmentation est liée à la croissance démographique et aux nouveaux besoins qui accompagnent le développement. L’agriculture productiviste consomme beaucoup d’eau, et il faut produire toujours plus pour assurer la sécurité alimentaire mondiale.

bannière rappel

Rappel

La sécurité alimentaire est la situation dans laquelle se trouve une population ayant accès à une alimentation suffisante.

Les différents usages de l’eau géographie cinquième

Si l’on regarde dans le détail les usages de la consommation mondiale d’eau, on s’aperçoit que l’agriculture est l’activité humaine la plus gourmande en eau.

  • Avec ses systèmes d’irrigation, l’agriculture représente 67 % des prélèvements.
  • Ensuite viennent les usages industriels, qui consomment 20 % des prélèvements.
  • Enfin, les usages domestiques atteignent 13 %.
bannière definition

Définition

Usages domestiques :

Ce terme désigne les usages de l’eau à la maison : bains et douches, toilettes, lessive, vaisselle, cuisine, entretien ou même encore arrosage du jardin.

Les usages domestiques de l’eau géographie cinquième

Or, les usages domestiques de l’eau explosent avec l’amélioration du niveau de vie. Le confort des populations exige de plus en plus d’eau, notamment dans les villes.

Mais l’augmentation de nos besoins en eau n’est pas sans conséquences. L’une d’elles est le risque de pénurie.

Des menaces de pénurie

bannière definition

Définition

Pénurie d’eau :

Une pénurie d’eau se produit lorsqu’il n’y a pas assez d’eau pour répondre à la demande. C’est donc un manque d’eau.

bannière à retenir

À retenir

Un tiers de l’humanité connaît aujourd’hui une situation de pénurie d’eau.

Le manque d’eau ne menace plus les pays du Nord, ni l’Amérique latine qui dispose de ressources abondantes. En revanche, les difficultés s’aggravent en Afrique du Nord, au Proche et Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne.

Des pays très peuplés et en développement rapide, comme l’Inde et la Chine, risquent de manquer d’eau pour faire face à leurs besoins futurs.

bannière à retenir

À retenir

La hausse de la demande de ces pays du Sud est d’autant plus forte que l’urbanisation s’accompagne de modes de consommation de type occidental, très gourmands en eau.

L’eau : source de conflits

Vitale, parfois rare, l’eau est une ressource convoitée. Elle peut être source de conflits à l’échelle locale, entre les usagers, mais aussi à l’échelle continentale, entre des États.

  • À l’échelle locale, les agriculteurs, les touristes et les citadins d’une même région doivent se partager l’eau ce qui peut poser problème en cas de pénurie. Tous veulent de l’eau mais pas pour les mêmes usages.
  • L’eau est aussi une source de tensions entre États, car maîtriser ses ressources en eau est une façon d’affirmer sa puissance. Quand la ressource, un fleuve ou un lac par exemple, est partagée entre plusieurs États, son exploitation suscite des rivalités, surtout quand les États ont des intérêts différents.

C’est par exemple le cas entre l’Iraq, la Syrie et la Turquie. La Turquie prévoit la construction de barrages qui réduiraient les ressources en eau des deux autres pays. Ce conflit pourrait même se transformer en une véritable « guerre de l’eau ».

Les barrages sur l’Euphrate et le Tigre : source de conflits entre la Turquie, la Syrie et l’Iraq géographie cinquième

L’eau est une ressource convoitée et menacée qu’il faut donc préserver et gérer de manière durable.

L’eau, une ressource à gérer de manière durable

L’eau, un bien commun de l’humanité

L’eau est désormais considérée comme un bien commun de l’humanité, qu’il faut partager de manière équitable entre tous les hommes.

Les Nations unies et de nombreuses ONG se mobilisent pour assurer à tous un accès à l’eau.

bannière definition

Définition

Accès à l’eau :

L’accès à l’eau est une notion quantifiable. On dit qu’un homme a accès à l’eau lorsqu’il dispose d’au moins 25 litres d’eau potable par jour, à moins de quinze minutes de marche de chez lui.

Assurer un accès à l’eau potable à tous les hommes est l’un des objectifs principaux des Nations unies définis en 2000.

L’accès à l’eau potable dans le monde géographie cinquième

On peut voir sur cette carte que la problématique de l’accès à l’eau se pose uniquement pour les pays du Sud et en particulier en Afrique subsaharienne où le pourcentage de la population ayant accès à l’eau potable peut être inferieur à 30 %. La question qui se pose aujourd’hui est donc d’avantage celle de l’économie et de la juste répartition de cette ressource.

Une gestion durable de l’eau

La qualité des eaux est dégradée par les usages humains. Le nitrate des élevages porcins, les engrais chimiques et les pesticides de l’agriculture intensive se retrouvent dans les nappes souterraines et les rivières, qui reçoivent aussi les eaux domestiques et industrielles.

  • Une gestion durable de la ressource en eau est, aujourd’hui, à la fois nécessaire et urgente. Il faut préserver la ressource pour les générations futures.

Les démarches de gestion durable se multiplient pour économiser l’eau et préserver sa qualité. On privilégie le recyclage.

bannière definition

Définition

Recyclage :

Opération qui consiste à traiter des ressources ou des produits déjà utilisés, ainsi que des déchets, afin de les consommer à nouveau en toute sécurité.

En ce qui concerne l’eau, on parle d’assainissement.

bannière definition

Définition

Assainissement :

Collecte et traitement des eaux usées issues de l’industrie, des villes ou des campagnes afin de rejeter une eau propre dans l’environnement, généralement dans les fleuves ou dans les océans.

Cependant, cette pratique coûte très cher et reste insuffisante dans beaucoup de pays en développement. L’absence d’assainissement des eaux usées est source de nombreuses maladies.

Les États mènent des politiques de lutte contre le gaspillage, notamment à l’école. Elles sensibilisent sur le fait qu’il faut changer notre mode de consommation.

Les progrès technologiques permettent d’envisager des solutions. C’est notamment le cas de la désalinisation de l’eau de mer.

bannière definition

Définition

Désalinisation :

Processus qui permet d’obtenir de l’eau douce à partir d’eau salée.

Si tous les pays avec un accès à la mer avaient les moyens de mettre en place ces techniques, l’humanité disposerait d’une ressource inépuisable.

Cependant, pour le moment, seuls les pays les plus riches, comme le Qatar et l’Arabie saoudite, peuvent dessaler l’eau de mer en grande quantité.

Conclusion :

L’eau est une ressource vitale pour les êtres humains. Elle se trouve au cœur du développement des sociétés. Or, c’est une ressource qui est très inégalement répartie. Tous les hommes n’ont pas accès à l’eau. Le contraste entre pays riches, capables d’investir dans des aménagements coûteux, et pays pauvres, démunis, s’observe ici largement.

Convoitée et menacée, l’eau représente un enjeu planétaire majeur. La croissance de la consommation et la diminution des ressources disponibles constituent un défi pour l’avenir de la planète. Mieux gérer l’eau est donc un impératif du développement durable.