Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L'évolution des espèces et la sélection naturelle

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Au cours des temps géologiques, de nouvelles espèces ont apparu et d’autres se sont éteintes, mais beaucoup se sont adaptées à leur environnement pour survivre.
Nous aborderons dans un premier temps le phénomène de la sélection naturelle, qui permettra de comprendre comment une nouvelle espèce peut se maintenir dans son environnement.
Nous parlerons ensuite des disparitions des espèces, qu’elles se produisent à petite ou grande échelle, et de la cause de ces disparitions.

L’apparition d’espèces nouvelles et la sélection naturelle

Les pinsons de Darwin

En 1831, l’anglais Charles Darwin s'embarque en tant que naturaliste à bord du bateau le Beagle pour un voyage d'exploration de 5 ans autour du monde. Dans l'archipel des Galápagos, situé dans l'océan Pacifique au large de l'Amérique du Sud, il constate la présence de pinsons sur chacune des îles de l'archipel qu'il visite. Il remarque que les pinsons constituent des populations, mais aussi que le régime alimentaire des pinsons sur les îles est différent, et que selon les îles, les pinsons ont des becs différents.

Exemples de quatre espèces de pinsons des îles Galápagos

bannière definition

Définition

Population :

Une population est un ensemble d’individus de la même espèce et vivant au même endroit à un moment donné.

Darwin en déduira que ces pinsons sont tous issus à l'origine d'une même espèce mais qu'avec le temps, la forme de leurs becs s'est adaptée pour pouvoir se nourrir selon les aliments présents sur leur île. Par exemple, un pinson dont l'île propose surtout des fruits à coque dure, présente un bec épais capable de briser de telles coques. D'une espèce unique de pinson, plusieurs espèces différentes sont nées avec le temps.

bannière à retenir

À retenir

L'exemple des pinsons de Darwin traduit le fait que de nouvelles espèces peuvent apparaître avec le temps à partir d'une espèce ancestrale.

Toutefois, ces modifications peuvent donner naissance à de nouvelles espèces capables de se maintenir dans leur environnement .

La sélection naturelle

bannière definition

Définition

Sélection naturelle :

Le phénomène de la sélection naturelle implique que, dans la nature, les individus qui sont les mieux adaptés à leur environnement sont ceux qui se reproduisent le mieux.

Pour qu'une espèce perdure dans le temps, il faut que les individus qui la composent se reproduisent et produisent ainsi des descendants, et ceci à chaque génération.
Les individus faibles ou malades sont désavantagés dans ce processus, alors que les plus forts ont plus de possibilités de réaliser chacune de ces étapes.
Par ailleurs, ceux qui possèdent un avantage particulier pour se procurer de la nourriture par exemple, vont également être favorisés.

bannière exemple

Exemple

Imaginons une girafe qui naît avec un cou légèrement plus long que les autres. Cette girafe va pouvoir atteindre des feuilles situées plus haut, que les autres girafes ne pourront atteindre. Elle aura donc plus de nourriture à sa disposition. Ceci a deux conséquences. La première est qu'étant mieux nourrie, elle pourra se reproduire plus facilement. La seconde est que si ce caractère de « cou plus long » est héréditaire, il pourra être transmis à la descendance.

bannière à retenir

À retenir

Comme les individus les plus adaptés à leur environnement ont plus de chance de se reproduire, ils ont plus de possibilités de transmettre leurs gènes , et donc leurs caractéristiques, à leur descendance.

Lorsque ces individus ont produit suffisamment de descendants possédant leurs caractères, une nouvelle espèce apparaît.

Dans le cas des pinsons de Darwin, les individus les plus aptes à se reproduire étaient les plus forts, donc les mieux nourris. À partir de l'espèce de pinson d'origine, ceux dont le bec était un peu plus fort sur l'île proposant des fruits à coque, ont pu mieux se nourrir et transmettre ce caractère à leur descendance.

Leurs descendants ayant hérité de ce caractère, ils ont pu se nourrir plus facilement et ont mieux survécu. Ils se sont ainsi plus reproduits, transmettant ce caractère à leurs propres descendants, plus nombreux à chaque génération. L'espèce de pinson au bec plus fort est ainsi née.

Cependant, certaines espèces ne se maintiennent pas dans leur environnement, et disparaissent, nous allons voir ainsi les raisons de leur disparition.

Les disparitions d’espèces

Les disparitions massives d’espèces du passé

La disparition d'espèces la plus célèbre de l'histoire de la Terre est celle des dinosaures qui s'est produite il y a environ 65 millions d'années. On pense aujourd'hui que cette disparition est en grande partie due à la chute d'une gigantesque météorite de 11 km de long, au large de l'actuelle péninsule du Yucatán au Mexique.
L'impact qui s'ensuivit et ses conséquences furent si violents qu'environ 70 % des espèces présentes à la surface de la Terre furent décimées, dont la totalité des grands reptiles de l'époque.

Notons que cette extinction massive d'espèces n'était pas la première, mais la cinquième dans l'histoire de la Terre. Les scientifiques ont émis l’hypothèse que la cause de ces précédentes extinctions réside dans des changements majeurs de l'environnement à l'échelle de la planète.

Les changements majeurs de l’environnement à l’échelle de la planète

Les autres disparitions d’espèces

Néanmoins, les disparitions massives restent exceptionnelles. Des espèces ont disparu et disparaissent encore à un rythme plus lent, par exemple parce qu'une espèce mieux adaptée à l’environnement apparaît, ou s’y installe. Dans ce cas, une compétition pour la nourriture peut avoir lieu si les deux espèces ont des régimes alimentaires proches. L'espèce la mieux adaptée provoque ainsi la disparition de l'espèce la moins adaptée.

Ainsi, il est possible que ce phénomène soit à l'origine de la disparition de l'Homme de Neandertal, une espèce humaine archaïque installée principalement en Europe. Cette espèce n'aurait pas survécu longtemps à l'arrivée de l’Homo sapiens sapiens, en provenance de l'Afrique de l'Est, il y a environ 40 000 ans.

Les disparitions actuelles et la biodiversité

Les scientifiques pensent que la Terre est actuellement en train de vivre une sixième extinction massive des espèces. Pour la première fois, cette extinction est due à une des espèces peuplant la planète, l’Homme.

Nos activités créent en effet de grands bouleversements à l'échelle de la Terre. Le réchauffement climatique, et la disparition d'écosystèmes et d’espèces les peuplant en sont des exemples.

Le problème de ces disparitions massives est qu'elles appauvrissent la biodiversité présente sur Terre.
Cependant, l'être humain agit également à son échelle pour essayer d'enrayer ces phénomènes. De nombreux programmes de protection des espèces existent dans le monde et les réunions de la COP ont déterminé des objectifs à tenir pour éviter la surchauffe de la planète.

bannière definition

Définition

COP :

Conférence Of the Parties, ou Conférence des États signataires de l'accord sur le climat.

Conclusion :

Des scientifiques comme Charles Darwin ont montré qu’une nouvelle espèce peut apparaître à partir d'une espèce ancestrale en s’adaptant à son environnement, c’est la sélection naturelle.

Toutefois, si des espèces peuvent apparaître, d'autres disparaissent. Certaines de ces disparitions se font massivement lors de bouleversements majeurs de l'environnement sur l'ensemble de la planète. Mais le rythme de disparition des espèces hors de ces périodes est beaucoup plus modeste et fait suite à d'autres causes, comme la compétition entre espèces par exemple.

Une disparition due aux activités humaines cause actuellement des bouleversements importants au niveau de la biodiversité. L'être humain met cependant en œuvre des mesures pour tenter d'en atténuer les causes et les effets.