Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L'impact de l'Homme sur le système climatique

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Définitions à retenir : flux solaire, paramètres de Milankovic, excentricité, aérosol

Quelques acteurs du système climatique terrestre

L’activité du Soleil

  • Le flux solaire est cyclique. Ses variations suivent un cycle d’une dizaine d’années.
  • L’activité solaire n’est pas uniforme et connaît des pics de forte activité et des creux de basse activité.
  • Cette activité n’est pas stable sur des échelles de temps plus grandes. En moyenne, l’activité solaire était moins importante au XVIIIe siècle qu’au XXenbsp;siècle. L’effet de serre était donc moins important et la planète connaissait des températures plus faibles.

Les paramètres astronomiques

  • Les trois paramètres de Milankovic influant sur la quantité et la répartition de l’énergie solaire reçue par la Terre sont :
  • l’excentricité de l’orbite : correspond à la mesure de la différence entre l’ellipse de l’orbite terrestre et un cercle parfait. Cette excentricité varie de manière cyclique sur des périodes de 100 000 ans et affecte la quantité d’énergie solaire reçue par la Terre du fait de sa distance au Soleil ;
  • l’inclinaison terrestre : correspond à l’angle entre son axe de rotation et l’axe perpendiculaire au plan de son orbite. Il évolue de manière cyclique tous les 40 000 ans environ. L’inclinaison a une incidence sur les saisons. Plus la Terre est inclinée, plus les saisons vont être marquées : les étés sont chauds et les hivers sont froids. L’inclinaison influence la répartition de l’énergie solaire reçue en fonction de la latitude ;
  • la position des équinoxes : elle dépend de la force d’attraction du Soleil et de la Lune. La Terre tourne sur son axe où le Nord forme un cercle en fonction de l’attraction de la Lune et du Soleil. On appelle ce phénomène la précession terrestre qui varie suivant un cycle d’environ 20 000 ans. Comme pour l’inclinaison terrestre, ce paramètre influe seulement sur la répartition de l’énergie reçue. Mais la position des équinoxes influe également sur la date de changement des saisons car elles sont déterminées par la ligne des solstices et la ligne des équinoxes. La date d’une saison au niveau du calendrier ne sera donc pas la même que la date astronomique.
  • La combinaison des paramètres de Milankovic influence la quantité et la répartition de l’énergie solaire reçue par la Terre.

Le volcanisme

  • Les éruptions volcaniques peuvent avoir des répercussions sur le climat. De fortes éruptions volcaniques sont toujours accompagnées d’un refroidissement moyen de la température terrestre.
  • Lorsqu’il y a une éruption volcanique, il y a dégagement de cendres, de dioxyde de carbone et de dioxyde de soufre.
  • Les cendres peuvent monter jusqu’à 50 kilomètres pour se retrouver dans la stratosphère où elles seront véhiculées autour de la planète et où elles peuvent rester un certain temps. Cependant, les cendres vont finir par retomber, ce qui rend leur effet relativement négligeable.
  • Le dioxyde de carbone est un gaz à effet de serre qui provoque une augmentation de la température de la planète.
  • C’est le dioxyde de soufre qui a le plus d’effet sur le climat. Lorsqu’il réagit avec la vapeur d’eau présente dans l’atmosphère, ils forment un acide sulfurique liquide et devient ce que l’on appelle un aérosol.

Action de l’Homme et évolution possible du climat

  • Les climatologues ont travaillé sur des scénarios d’évolution du climat en fonction de la démographie et des activités humaines. Ils ont montré qu’en fonction des pratiques, on peut s’attendre à une élévation de la température entre 1 °C et 4 °C en 100 ans.
  • L’augmentation de la température moyenne globale aurait des conséquences à plusieurs niveaux :
  • sur les océans ;
  • sur les écosystèmes ;
  • sur l’agriculture ;
  • sur la santé ;
  • sur le système climatique.

Conséquences de l’augmentation de la température moyenne globale Conséquences de l’augmentation de la température moyenne globale