Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

L’impossible amour : Roméo et Juliette, Shakespeare

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/1
0 / 5
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Le XVIe siècle : un monde en transformation

  • Sous le règne d’Élisabeth Ire (1558 à 1603), le théâtre se professionnalise.
  • Comédiens et metteurs en scène, jusqu’alors itinérants, bénéficient de salles de théâtre.
  • Les pièces de Shakespeare mélangent les registres, touchant ainsi un large public et permttant aux thèmes abordés d’atteindre une dimension universelle.
  • On suppose que Shakespeare termine l’écriture de Roméo et Juliette en 1594 et que celle-ci est représentée en 1597.
  • La pièce s’inspire d’un conte italien mais aussi et surtout du récit médiéval Tristan et Iseult.
  • C’est le premier grand texte à opposer de nombreux obstacles aux amants, à présenter une relation amoureuse dans laquelle l’amour lui-même est chéri davantage que la figure de l’autre, et à lier si fortement cet amour à la mort.

Une pièce faite de contrastes

  • Les combats ne sont pas rapportés mais se déroulent directement sur scène, sous les yeux des spectateurs, ce qui tranche avec les conventions théâtrales habituelles.
  • La grande diversité des décors accentue le défi scénographique.
  • Cette diversité dramaturgique alimente les caractéristiques d’une pièce de style baroque.
  • Les thèmes abordés sont éminemment baroques : la mort des personnages principaux, mais aussi tout le jeu d’illusion (Roméo croit Juliette morte alors qu’elle ne l’est pas) qu’alimente la magie (la potion que Juliette prend pour se faire passer pour morte).
  • La pièce se caractérise également par le mélange des registres.
  • On note également une opposition très marquée entre des scènes de jour et des scènes nocturnes.
  • Les accessoires occupent un rôle symbolique important.
  • Potion, poison et poignard sont les trois objets qui précipitent le dénouement.
  • L’échelle dont se sert Roméo pour rejoindre Juliette après leur mariage est le symbole de leur réunion, désormais autorisée par la morale puisqu’ils sont mariés, mais c’est également le symbole d’une transcendance.

Un amour tragique ?

  • L’amour représenté n’est ni absolu, ni exclusif. Le frère Laurent reproche d’ailleurs son inconstance à Roméo au début de la pièce.
  • Roméo et Juliette n’est pas l’histoire d’un long amour, mais celui d’une passion soudaine.
  • Après leur nuit de noce, ils sont réunis par la mort, seul moyen digne de sceller leur amour pour l’éternité.
  • La rapidité de cet amour est également le signe de sa sincérité.
  • Personnage décidé et fort, c’est Juliette qui évoque la première son amour, puis propose le mariage à Roméo.
  • La précipitation de cet amour les conduit finalement à la mort.
  • Leur mariage semble un acte irréfléchi ; plus encore, le suicide de chacun des deux amants confronté au spectacle de la mort de l’autre apparaît comme une ironie du sort tant cette mort était évitable.
  • Le prologue affirme que Roméo et Juliette sont nés « sous des étoiles contraires » : c’est la fatalité qui est en cause et non leur responsabilité personnelle.