Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'Union européenne dans la mondialisation

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

L’Union européenne est un espace majeur de la mondialisation. C’est un foyer de peuplement de 500 millions d’habitants, avec dans l’ensemble un pouvoir d’achat élevé, et donc un haut niveau de vie. Ses entreprises sont performantes et l’Union européenne produit plus d’un tiers de la richesse mondiale : c’est un pôle majeur de la mondialisation. Première puissance économique et commerciale du monde, l’Union européenne est un espace très attractif pour les investisseurs. Les façades maritimes du Nord avec la « Northern Range » et l’espace méditerranéen insèrent l’Union européenne dans les flux planétaires des échanges.

L’Union européenne, un des pôles de la triade

L’Union européenne, centre de l’économie mondiale

L’Union européenne est le centre de l’économie mondiale. Les 28 pays qu’elle rassemble produisent environ 30 % des richesses de la planète, dépassant les États-Unis, le Japon et la Chine. Le commerce et les services, notamment la grande distribution, le secteur bancaire, les transports et le tourisme, sont les atouts majeurs de l’Union européenne.

L’industrie européenne se reconvertie et se diversifie : elle s’est spécialisée dans les hautes technologies come l’aéronautique, la chimie, l’automobile, les télécommunications et le secteur énergétique.

L’Union européenne est aussi un géant agricole, et son industrie agroalimentaire est la première au monde.

L’Union européenne est très bien placée géographiquement, c’est un carrefour commercial mondial. 40 % environ du commerce mondial est réalisé par l’Union européenne pour les marchandises. Les deux tiers de ces échanges se font entre pays européens. Par ailleurs, si l’on ne prend pas en compte ces échanges de marchandises intracommunautaires, l’Union européenne représente plus de 17 % des exportations mondiales et reste la première puissance commerciale. Les deux façades maritimes, où sont aménagés de nombreux espaces portuaires, forment de vrais atouts.

L’Union européenne commerce préférentiellement avec les États faisant partie de la triade, soit avec l’Amérique du Nord et l’Asie.

Au delà des marchandises, l’Union européenne est le premier pôle d’échange de biens immatériels que sont les services, les informations et les capitaux. Elle est aussi le premier espace émetteur et récepteur des IDE, les investissements directs à l’étranger, directement investis dans les créations d’entreprises ou dans toute activité économique.

Les grandes places boursières de l’Union européenne sont au premier rang en termes de volumes d’échange. Londres, Paris et Francfort impulsent l’économie mondiale. L’euro est devenue une monnaie mondiale qui concurrence le dollar et le yen.

L’Union européenne, destination des flux de population

L’Union européenne est aussi une plaque tournante des migrations internationales. Malgré les législations de plus en plus contraignantes, les flux migratoires venus d’Afrique, du Proche et Moyen-Orient et des pays de l’est de l’Europe restent très forts.

Cartographie des destinations touristiques mondiales Cartographie des destinations touristiques mondiales

  • Les flux touristiques les plus importants du monde vont vers l’Union européenne.

60 % du tourisme mondial s’y concentre. Première région touristique au monde, l’Union européenne possède de très nombreux atouts.

  • Le tourisme balnéaire se concentre dans le sud de l’Europe, autour de la Méditerranée.
  • Le tourisme de sport d’hiver autour des massifs alpins mais pas seulement.
  • Enfin, son patrimoine culturel est l’un des plus important au monde.

Le tourisme est encore encouragé par la grande capacité d’accueil des infrastructures et par la stabilité politique installée depuis plusieurs décennies. Ses nombreux atouts font de l’Union européenne la première destination pour des millions de touristes du monde entier.

Atouts et limites de l’Union européenne dans la mondialisation

Principaux atouts de l’Union européenne

bannière à retenir

À retenir

Sa population est le principal atout de l’Union européenne. L’UE dispose du marché le plus attractif du monde avec ses 500 millions d’habitants aux revenus relativement élevés. L’Union européenne est le premier foyer de consommation au monde malgré les inégalités de richesses entre de nombreux pays.

L’éducation et la formation des populations y sont très performantes. La première révolution industrielle a vu le jour en Europe, où il existe un savoir technique très ancien. Par ailleurs, les universités européennes attirent de nombreux étudiants étrangers. Les étudiants en économie et finances sont notamment attirés par les universités anglaises, et ceux des secteurs médicaux et pharmaceutiques par les universités françaises. La possibilité de partir dans un pays de l’Union européenne faire ses études permet un échange de savoirs et une meilleure cohésion internationale pour les futures générations.

Les entreprises de l’Union européenne sont très performantes, même si la concurrence mondiale est acharnée. Le poids de l’Union européenne se transmet aussi par les puissances des firmes transnationales.

bannière definition

Définition

Firmes transnationales :

Ce sont des firmes qui sont implantées dans le monde entier et qui réalisent la majeure partie de leur chiffre d’affaire en dehors de leur pays d’origine.

Les entreprises européennes Shell, Total et BP (British Petroleum) dans le secteur de l’énergie, Paribas dans le secteur bancaire, Axa dans le secteur des assurances, Volkswagen dans l’automobile, ou encore Carrefour pour la grande distribution sont quelques transnationales qui pèsent sur l’économie mondiale. Leur siège social se trouve dans l’Union européenne, de même que la conception et la recherche-développement. Seule la production est délocalisée dans des pays où elle est moins coûteuse qu’en Europe.

bannière à retenir

À retenir

Les atouts de l’Union européenne se trouvent aussi dans le rayonnement des villes européennes.

Londres et Paris sont des villes-monde. Elles concentrent la majorité des sièges sociaux des firmes transnationales, les bourses, les quartiers d’affaires et les grandes universités. Les pôles d’innovations s’y trouvent également. Ce sont des villes où les pouvoirs sont concentrés, qu’ils soient politiques, économiques, financiers ou culturels. Foyers du tourisme mondial, les aéroports de ces deux villes accueillent des millions de touristes chaque année.

La mégalopole européenne qui part de Londres et va jusqu’à Milan, appelée aussi le croissant européen, concentre les plus grandes villes de l’Union européenne.

  • L’axe rhénan est la dorsale économique qui débouche sur la façade maritime de la Northern Range. C’est un espace urbanisé, industrialisé, le plus riche et le plus performant de l’Union européenne. Ouvert sur les axes maritimes, c’est l’espace le plus mondialisé de la planète.

Limites de l’Union européenne

Malgré tous ses atouts, l’Union européenne ne s’impose pas dans tous les domaines. Son rayonnement est inégal.

  • La désindustrialisation de nombreux pays membres est un point négatif.
  • Malgré les efforts de reconversion, son poids industriel mondial tend à baisser.
  • Le modèle agricole subventionné par la PAC trouve ses limites : il est trop coûteux et a trop d’impact sur l’environnement.
  • De plus, l’Union européenne est loin d’être indépendante sur la plan énergétique.

Si l’influence de l’Union européenne se retrouve dans la culture et les langues (avec l’anglais, l’espagnol et le français), le modèle de société qu’elle propose n’est plus toujours perçu comme le modèle idéal à suivre pour les autres nations.

Quant au poids de l’Union européenne au sein des instances internationales, il est lui aussi à nuancer. Par exemple, l’Union européenne est très bien représentée à l’ONU avec la France et le Royaume-Uni qui ont un droit de veto au Conseil de sécurité, mais les décisions des États-Unis, de la Russie et de la Chine ont plus de poids dans la balance diplomatique.

Sur le plan politique et militaire, l’Union européenne est en retrait, face aux États-Unis notamment. Il n’y a pas de cohésion politique et diplomatique. Il n’existe pas de gouvernement européen qui parle d’une seule voix. Il n’y a pas non plus d’armée européenne qui pourrait intervenir sur les principaux conflits mondiaux.

  • L’Union européenne reste donc peu audible sur le plan politique et diplomatique.

La faiblesse de l’Union européenne se trouve aussi dans le manque d’investissements pour la recherche-développement. En comparaison, les États-Unis et le Japon font des investissements bien plus conséquents et ont donc une longueur d’avance sur l’Union européenne. Or, les hautes technologies sont des marchés futurs et donc des emplois à venir.

Conclusion :

L’Union européenne est un pôle majeur de la mondialisation. Puissance économique et commerciale, c’est un géant des services, de l’agriculture et, à un degré moindre, de l’industrie. Cependant, l’espace économique est déséquilibré en dehors de la Northern Range et de son arrière pays.
L’Union européenne ne joue pas de rôle majeur dans les grandes décisions politiques et diplomatiques du monde car il n’existe pas de gouvernement européen. Il n’existe toujours pas non plus d’armée européenne, qui donnerait du crédit à sa diplomatie et à sa politique dans le monde. Face à l’Asie, et notamment la Chine, aux pays émergents et aux États Unis, les défis à relever pour l’Union européenne sont donc de taille.