Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le modèle démocratique en question : exemplarité et transparence

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La crise de confiance de la démocratie

  • Le lobbyinget la corruption sont deux reproches régulièrement formulés à l’encontre de notre système démocratique.
  • Cette relation du domaine politique avec la logique de profit des lobbies pose la question de l’indépendance des prises de décision.
  • Au lobbying s’ajoutent les affaires politiques, les scandales, qui ternissent le monde politique et qui remettent en question son exemplarité.
  • La rupture entre la population et le pouvoir politique (crise de confiance) induit une crise de la représentativité : si les citoyens ne peuvent plus avoir confiance en leurs représentants, comment avoir confiance en la politique qu’ils mènent ?
  • Avec la prolifération des réseaux sociaux et la multiplicité de l’offre d’informations la désinformation potentielle est un réel problème.
  • La démocratie s’appuie sur la liberté d’information qui permet à l’ensemble des citoyens d’accéder aux sources nécessaires pour pouvoir se forger une opinion sur un élément précis.
  • La circulation de fake news ou le traitement partiel de l’information peuvent nuire à la qualité du débat public.
  • Au XXe siècle, trois pays se distinguent par la qualité de leur presse et leurs modèles de presse différents : les États-Unis, le Royaume-Uni (approche factuelle) et la France (approche d’opinion).
  • La séduction (l’image) l’emporte sur la conviction (le fond), ce qui tend à mettre à mal la transparence censée caractériser la parole politique en démocratie.

Exemplarité et transparence : reconstruire ces piliers de la démocratie

  • Dans une démocratie, le pouvoir politique tire sa légitimité du peuple : le peuple est donc la base de tout pouvoir.
  • Le pouvoir politique doit faire preuve d’exemplarité et de transparence afin de faire vivre un lien de confiance entre les citoyens et les représentants politiques, permettant ainsi une vie démocratique saine.
  • La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique est un organisme créé par la loi relative à la transparence de la vie publique du 11 octobre 2013, sous la présidence de François Hollande et dans le cadre du projet de moralisation de la vie politique.
  • Elle vérifie les déclarations patrimoniales et les déclarations d’intérêt des responsables publics. Elle peut également être consultée sur des questions de conflits d’intérêt et de déontologie.
  • Plus connu sous son appellation courante CSA, le Conseil supérieur de l’audiovisuel est fondé en 1989. Sa mission est de garantir l’exercice de la communication audiovisuelle en France, en veillant notamment à protéger les mineurs.
  • Conscients d’une nécessaire exigence supplémentaire en termes de transparence, les politiques ont créé ou renforcé des organismes indépendants susceptibles de redonner confiance aux citoyens.