Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les espaces productifs : la France agricole

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L'élevage porcin en Bretagne

  • L’espace productif agricole emploie seulement 3 % de la population active française mais occupe près de 60 % du territoire.
  • La France est le premier pays agricole européen et le deuxième pays exportateur mondial.
  • Si l’élevage intensif présente de sérieux avantages en termes de rentabilité, il pose également de sérieux problèmes en termes d’éthique et d’environnement.
  • La France est le quatrième pays d’élevage porcin en Europe, et 90 % de la production provient de l’élevage intensif. L’un des centres principaux se situe en Bretagne.
  • Première région agricole, la Bretagne le doit non seulement à son climat océanique mais aussi à sa modernisation (utilisation de nombreuses machines et de produits chimiques fertilisants).
  • Les déjections porcines contiennent une importante quantité d’azote, qui termine son cheminement dans les eaux. En 2009, d’impressionnantes algues vertes sont apparues sur les côtes bretonnes, conséquences de la pollution des eaux due à l’élevage intensif.

L’espace agricole français

  • Extrêmement efficace du côté des rendements, l’agriculture française est aujourd’hui face à son défi majeur, le respect de l’environnement et du bien-être animal.
  • Les espaces agricoles français sont très spécialisés. La polyculture ne cesse de reculer.
  • Les grands bassins parisiens et aquitains sont spécialisés dans la culture intensive des céréales, qui consomment énormément d’eau et qui utilisent une grande quantité de pesticides.
  • La méditerranée, le Bordelais et le Val de Loire sont dominés par la culture de la vigne.
  • La modernisation de l’agriculture française a débuté dans les années 1960, depuis la création de la PAC qui subventionne les agriculteurs afin de leur garantir un revenu stable.

L’environnement : le défi central de l’agriculture du XXIe siècle

  • Les conséquences négatives de l’agriculture productiviste ont fait naître en France et dans le monde une nouvelle agriculture dite « biologique ».
  • Désormais, pour obtenir les subventions européennes de la PAC, les agriculteurs doivent respecter des normes en matière de réduction de pesticides et d’engrais. Mais l’agriculture biologique ne concerne que 3 % des terres agricoles françaises.