Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Gérer les ressources énergétiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Depuis les années 1950, la consommation énergétique mondiale n’a cessé de croître. Aujourd’hui encore, cette consommation repose sur l’utilisation massive d’énergies fossiles, comme le pétrole, le gaz ou le charbon. Ces ressources sont inégalement réparties sur la Terre, et s’épuisent peu à peu. De plus, l’utilisation des énergies fossiles participe à la dégradation de l’environnement. Pour préserver la planète et assurer un accès global à l’énergie, les hommes doivent réformer leur consommation énergétique et développer de nouvelles techniques pour produire des énergies moins polluantes.

Dans ce cours, nous allons nous intéresser aux ressources énergétiques et aux enjeux qui y sont liés.

Dans une première partie, nous verrons que les besoins en énergie ne cessent de croître. Puis, nous nous intéresserons aux énergies fossiles qui constituent la principale source d’énergie. Enfin, nous aborderons la question de la gestion durable des ressources énergétiques.

Des besoins énergétiques croissants

Une croissance accélérée des besoins en énergie

Entre 1970 et 2000, la consommation mondiale d’énergie a presque doublé. D’ici à 2030, il est prévu qu’elle ai plus que triplé.

Cette hausse s’explique par l’augmentation de la population mondiale mais aussi par l’élévation du niveau de vie dans de nombreux pays émergents comme l’Inde et la Chine. La Chine est d’ailleurs devenu le plus gros consommateur d’énergie au monde.

  • Le décollage économique des pays émergents fortement peuplés , parfois appelés les « géants », contribue à l’augmentation des besoins énergétique.

Une consommation d’énergie très inégale à l’échelle mondiale

La consommation d’énergie dans le monde géographie cinquième

Sur cette carte, on peut voir la répartition mondiale de la consommation d’énergie. Plus les ronds sont gros, plus le pays ou la région est énergivore, c’est-à-dire gourmand en énergie. On voit clairement que des pays comme la Chine ou les États Unis ont une consommation bien supérieure a des pays comme le Brésil, l’Australie mais aussi à un continent entier : l’Afrique.

Les sociétés sont donc très inégales face à l’énergie : globalement, les pays du Nord consomment bien plus d’énergie que les pays du Sud.

Cette répartition très inégale n’est pas sans conséquences.

Certaines sociétés rurales d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine ont des difficultés d’approvisionnement car elles sont éloignées des grandes villes.

bannière definition

Définition

Société rurale :

Une société rurale est une société qui vit de l’agriculture.

bannière à retenir

À retenir

1,2 milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’électricité aujourd’hui à travers le monde.

Les énergies fossiles, une source d’énergie dominante

Les énergies fossiles

La consommation énergétique repose aujourd’hui essentiellement sur les énergies fossiles : le pétrole, le gaz et le charbon.

bannière definition

Définition

Énergies fossiles :

Les énergies fossiles sont les énergies produites à partir du pétrole, du gaz ou du charbon contenus dans les sous-sols de la terre. Elles sont non renouvelables, c’est-à-dire qu’elles sont présentes en quantité limitée sur Terre.

Le gaz naturel et le pétrole sont aussi appelés des hydrocarbures.

bannière à retenir

À retenir

Les énergies fossiles représentent 80 % de la consommation énergétique mondiale :

  • la plus grande part est celle du pétrole (40 %),
  • suivie de celle du charbon (20 %),
  • et du gaz (20 % également).

Puisque les énergies fossiles ne sont pas renouvelables, les réserves s’épuisent.

Les États sont constamment à la recherche de nouveaux gisements pour pouvoir s’alimenter et pour, éventuellement, vendre de l’énergie à d’autres États. C’est notamment le cas en mer du Nord, où de nombreux pays recherchent du pétrole off-shore.

bannière definition

Définition

Pétrole off-shore :

Ce terme désigne la recherche et l’exploitation de pétrole en mer, généralement sur une plate-forme pétrolière.

Une plate-forme pétrolière norvégienne, en mer du Nord ©Divulgação Petrobras / ABr Une plate-forme pétrolière norvégienne, en mer du Nord ©Divulgação Petrobras / ABr

Des ressources fossiles inégalement réparties sur la planète

Tout comme l’eau, les ressources fossiles sont inégalement réparties sur la planète.

  • La plus grande partie des réserves de pétrole se situe au Moyen-Orient : en Arabie saoudite, en Iran, en Iraq, au Koweït et au Qatar.
  • Vient ensuite l’Amérique du Sud, dont le principal producteur est le Venezuela.

Ces deux zones géographiques concentrent à elles seules plus des deux tiers des réserves mondiales de pétrole aujourd’hui.

Tout comme l’eau, les ressources fossiles sont inégalement réparties sur la planète.

Les réserves prouvées de pétrole en 2010 géographie cinquième

Les principaux pays producteurs de pétrole sont les pays exportateurs, ils sont réunis dans l’OPEP, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Leur richesse est basée sur le commerce du pétrole.

Les réserves de gaz sont, elles, mieux réparties. Il existe de nombreuses réserves gazières en Russie, aux États-Unis, au Canada, en Chine, en Indonésie et dans différents pays européens (Norvège et Pays-Bas par exemple).

Quant aux principales réserves de charbon, elles se trouvent aux États-Unis, en Russie et en Chine.

bannière à retenir

À retenir

De nombreux États disposent de peu de réserves et doivent donc importer des énergies fossiles pour pouvoir se chauffer, s’éclairer et permettre l’activité économique (industries, transports, agriculture).

  • On dit alors qu’ils sont énergétiquement dépendants, puisqu’ils dépendent d’autres États pour leur approvisionnement en énergie.

Les hydrocarbures dans le monde

Les différences entre zones de production et zones de consommation génèrent d’énormes flux énergétiques à travers la planète. De plus, l’inégale répartition des réserves d’énergies fossiles provoque de fortes tensions d’ordre politique entre États. Les principaux canaux et les détroits, par où transitent les flux d’hydrocarbures, constituent donc des passages stratégiques.

Les énergies fossiles et leurs conséquences néfastes

L’utilisation des énergies fossiles participe au réchauffement climatique de la planète car leur combustion entraîne des émissions de gaz à effet de serre.

bannière definition

Définition

Gaz à effet de serre :

Les gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone, le méthane et l’ozone contribuent au réchauffement de la planète lorsqu’ils sont piégés dans l’atmosphère.

Au total, les énergies fossiles sont à l’origine de 80 % des émissions mondiales de CO2.

La Chine, les États-Unis et l’Union européenne représentent plus de la moitié des émissions mondiales.

Les principaux pays émetteurs de CO2 géographie cinquième

Par ailleurs, le transport des énergies fossiles dégrade de plus en plus l’environnement.

Les hydrocarbures sont transportés soit par voie maritime dans des bateaux appelés pétroliers, soit grâce à de grosses canalisations reliant le lieu de production au lieu de consommation. Les canalisations transportant le pétrole s’appellent des oléoducs, celles servant pour le gaz sont appelées gazoducs.

Les naufrages de pétroliers provoquent des marées noires qui dégradent profondément l’environnement.

La mer est alors polluée, les plages sont souillées et de nombreux animaux marins meurent.

Une marée noire en Louisiane ©Louisiana GOHSEP Une marée noire en Louisiane ©Louisiana GOHSEP

Les oléoducs ne sont pas non plus complètement fiables et ils peuvent avoir des fuites.

Celles-ci entraînent la pollution des cours d’eau et des zones naturelles situés près des canalisations.

Pour préserver la planète et assurer un accès mondial à l’énergie, les hommes doivent développer d’autres énergies moins polluantes et gérer leur consommation énergétique de manière durable.

Les énergies de demain

La transition énergétique

Avec la croissance démographique mondiale, les besoins en énergie vont continuer d’augmenter.

Pour réduire leur consommation d’énergies fossiles sans avoir recours à l’énergie nucléaire, de nombreux États sont en train de développer des énergies renouvelables.

bannière definition

Définition

Énergies renouvelables :

Les énergies renouvelables sont des énergies produites à partir de sources naturelles inépuisables comme le soleil, le vent et l’eau.

Parmi ces énergies renouvelables, parfois dites propres, on peut citer l’énergie solaire, l’énergie éolienne, et l’hydroélectricité.

En développant ces technologies de production d’énergie, le monde pourrait opérer la transition énergétique.

bannière definition

Définition

Transition énergique :

La transition énergétique est le passage de la consommation d’énergies fossiles à la consommation d’énergies renouvelables.

bannière à retenir

À retenir

Aujourd’hui, les énergies renouvelables ne couvrent que 17,5 % des besoins mondiaux.

Si les États augmentent leur part d’énergie renouvelable, ils pourront s’engager dans une « croissance verte ».

bannière definition

Définition

Croissance verte :

Une croissance verte est une croissance basée sur les énergies renouvelables et les matériaux écologiques, dans une logique de développement durable.

Vers une croissance verte

Le principal obstacle à la transition énergétique est la crainte des États de perdre en compétitivité. En effet, pour beaucoup, le passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables, représenterait un frein pour leur croissance, car développer les technologies adéquates a un coût. Néanmoins, depuis une vingtaine d’années, les pays du Nord commencent à adopter une croissance verte.

Les États ont pris conscience de la nécessité de préserver les ressources pour les générations futures. Beaucoup de citoyens pensent qu’il faut désormais développer des énergies renouvelables mais aussi réduire le gaspillage et adopter un modèle de développement moins énergivore.

Conclusion :

L’énergie est une ressource vitale pour l’humanité. Cependant, tous les hommes n’ont pas un accès égal aux ressources énergétiques : 1,2 milliard d’êtres humains vivent encore sans électricité. Et les besoins en énergie ne vont pas cesser de croître car la population mondiale augmente fortement.

Il est donc nécessaire d’adopter rapidement de nouvelles énergies pour remplacer les énergies fossiles, qui s’épuisent progressivement et qui sont polluantes. Les pays du Nord, qui ont les moyens techniques et financiers, ont déjà entamé leur transition énergétique. Dans les pays du Sud, la situation est plus compliquée. Ils manquent encore de moyens financiers pour développer des énergies renouvelables. La question énergétique est donc un enjeu central du développement durable au XXIe siècle.