Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Gérer les ressources énergétiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Des besoins énergétiques croissants

  • Depuis 1965, la consommation d’énergie dans le monde a été multipliée par 3. Cela s’explique par la croissance démographique et par l’élévation du niveau de vie dans de nombreux pays émergents.
  • La Chine est devenu le plus gros consommateur d’énergie au monde.
  • L’énergie est essentielle pour les transports, l’industrie, l’agriculture, l’éclairage et le chauffage.
  • Les pays du Nord consomment bien plus d’énergie que les pays du Sud.
  • 1,2 milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’électricité aujourd’hui, à travers le monde.

Les énergies fossiles, une source d’énergie dominante

  • La consommation énergétique repose aujourd’hui essentiellement sur les énergies fossiles : le pétrole, le gaz et le charbon.
  • Les énergies fossiles représentent 80 % de la consommation énergétique mondiale :
  • la plus grande part est celle du pétrole (40 %),
  • suivie de celle du charbon (20 %),
  • et du gaz (20 % également).
  • Les énergies fossiles ne sont pas renouvelables et les réserves s’épuisent.
  • Les ressources fossiles sont inégalement réparties sur la planète.
  • Les principaux pays producteurs de pétrole, réunis dans l’OPEP, sont des pays exportateurs situés au Moyen-Orient.
  • Les réserves de gaz sont, elles, mieux réparties. Il existe de nombreuses réserves gazières en Russie, aux États-Unis, au Canada, en Chine, en Indonésie et dans différents pays européens.
  • Les principales réserves de charbon se trouvent aux États-Unis, en Russie et en Chine.
  • De nombreux États doivent importer des énergies fossiles.
  • On dit qu’ils sont énergétiquement dépendants.
  • L’inégale répartition des réserves d’énergies fossiles provoque :
  • d’énormes flux énergétiques,
  • de fortes tensions d’ordre politique entre États.
  • Les énergies fossiles sont à l’origine de 80 % des émissions mondiales de CO2.
  • Le transport des énergies fossiles dégrade de plus en plus l’environnement (marées noires, fuites dans les oléoducs).

Les énergies de demain

  • Avec la croissance démographique mondiale, les besoins en énergie vont continuer d’augmenter.
  • De nombreux États sont en train de développer des énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne ou hydroélectricité) : c’est la transition énergétique.
  • Aujourd’hui, les énergies renouvelables ne couvrent que 17,5 % des besoins mondiaux. L’enjeu pour l’avenir est donc d’en augmenter la part afin que les États s’engagent dans une « croissance verte ».
  • Le principal obstacle à la transition énergétique est la crainte des États de perdre en compétitivité.
  • Depuis une vingtaine d’années, les pays du Nord commencent à adopter une croissance verte.