Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La défaite de juin 1940

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La défaite de 1940

  • Septembre 1939 : déclaration de guerre
  • Septembre 1939 – mai 1940 : la « drôle de guerre »
  • Mai-juin 1940 : défaite de la France. 1,5 million de soldats sont faits prisonniers. C’est l’exode pour des milliers de personnes.
  • La IIIe République a donné les pleins pouvoirs à Pétain (sur 900 parlementaires, seuls 670 étaient présents).
  • Le 17 juin 1940, Pétain signe l’armistice avec l’Allemagne nazie. La France est coupée en deux par une ligne de démarcation jusqu’en 1942 (lorsque l’Allemagne envahit tout le territoire).
  • Une guerre entre Français se déroule, avec les collaborateurs et les résistants de chaque côté (même si la majorité des français était attentiste).

Les médias et la propagande vichyste

  • La déclaration de la capitulation se fait par la radio et la presse écrite le 17 juin 1940.
  • Le lendemain, le général de Gaulle utilise lui aussi la radio pour répondre à Pétain et lancer l’Appel du 18 juin 1940.
  • Vichy et la Résistance vont alors livrer une bataille armée et une bataille des médias.
  • Vichy et ses collaborateurs veulent censurer la presse et la radio en zone occupée et en zone libre. Création du Secrétariat d’État à l’Information et de la Propagande pour contrôler les médias :
  • pénurie de papier générale, contrôle du monde de l’édition ;
  • fermeture des maisons d’édition jugées anti-allemandes ou anti-Vichy ;
  • Radio Paris est la seule radio officielle, et écouter d’autres radios est interdit.
  • De nombreux journaux et intellectuels sont au service de Vichy et des Allemands.
  • 3 octobre 1940 : sans concertation avec les Allemands, Vichy édicte un statut sur les Juifs.
  • L’antisémitisme de Vichy est un des plus virulents d’Europe et on le voit omniprésent dans la presse du régime (comme Le Matin). Les Juifs vont alors subir un très fort matraquage.
  • Vichy travaille aussi le culte de la personnalité du maréchal Pétain qui doit incarner la France afin d’unir les Français derrière lui. Ce dernier est réactionnaire.
  • La propagande joue sur différents registres : la terre et le monde paysan, la famille, l’Allemagne « alliée », la lutte contre les résistants.
  • La propagande cible aussi les enfants et est également utilisée dans la lutte contre la résistance intérieure et pour l’occupant allemand (l’affiche rouge). Pour Vichy, il faut saper la Résistance et son principal symbole, de Gaulle.

La Résistance

  • Cette dernière a moins de moyens pour faire passer ses messages. Radio Londres en est le principal outil de communication (et permet de diffuser des messages codés pour la Résistance), et une guerre des ondes fait rage entre Radio Paris et Radio Londres.
  • La Résistante éditait des journaux clandestins et des tracs, pour contrecarrer la Résistance, et inciter les Français à faire partie de leur réseau.
  • Date symbolique pour la Résistance, les allemands et Vichy interdisent toute manifestation le 11 novembre.