Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Paysans et seigneurs dans la société médiévale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Dans cette leçon, nous allons nous interroger sur la relation qui unit les seigneurs et les paysans au Moyen Âge.

Dans une première partie, nous verrons comment les seigneurs exercent leur domination dans la seigneurie. Dans une deuxième partie, nous étudierons la vie des seigneurs laïcs. Enfin, dans une troisième partie, nous nous pencherons sur la vie, beaucoup plus rude, des paysans.

La seigneurie et la domination des seigneurs

Qu’est-ce qu’une seigneurie ?

Vers l’an mil, quasiment toutes les terres appartiennent à des seigneurs, qu’ils soient ecclésiastiques (comme des abbés ou des évêques) ou laïcs (des nobles, qui n’appartiennent pas au clergé ne sont pas des religieux). Ces domaines agricoles et boisés, plus ou moins vastes, s’appellent des seigneuries. Les seigneuries sont constituées d’un château, d’un ou de plusieurs villages, et de terres sur lesquelles travaillent des paysans.

Une seigneurie au Moyen Âge - 5e - Histoire

Le domaine agricole est le plus souvent divisé en deux parcelles distinctes : la réserve et les tenures.

bannière definition

Définition

Réserve :

La réserve regroupe les meilleures terres, que le seigneur exploite directement en faisant travailler ses domestiques et les paysans. Ces travaux obligatoires, non payés, s’appellent des corvées.

bannière definition

Définition

Tenures :

Il s’agit des terres les moins fertiles, que le seigneur loue aux paysans contre le paiement de redevances et de corvées.

De plus, le seigneur revendique le droit d’usage de ses terres, des forêts mais aussi des étangs et des cours d’eau.

Il impose donc aux paysans, qui veulent vivre sur son domaine, deux types de redevances annuelles : le champart et le cens.

bannière definition

Définition

Champart :

Le champart est une taxe payée en nature (en blé, par exemple).

bannière definition

Définition

Cens :

Le cens est une taxe payée en argent.

Enfin, il existe un autre type d’obligation pour les paysans : les banalités.

bannière definition

Définition

Banalités :

Les banalités sont des taxes que les paysans doivent payer quand ils utilisent le moulin du seigneur pour moudre leur grain, son four pour cuire leur pain, et son pressoir pour faire du vin.

Le château fort, le cœur de la seigneurie

La puissance du seigneur est symbolisée par son château.

Il est le centre de la justice, de la police et de la réception des impôts de la seigneurie. C’est aussi une prison.

Parmi les corvées qui incombent aux paysans, on compte l’entretien des fortifications du château et des jours de guet. En échange, les paysans peuvent y trouver refuge en période de guerre.

Il existe deux catégories de paysans : les vilains, et les serfs.

bannière definition

Définition

Vilains :

Ce sont des paysans libres.

bannière definition

Définition

Serfs :

Ce sont des paysans qui ne sont pas libres. Ils sont la propriété d’un seigneur.
Ils ne peuvent ni se marier, ni léguer leurs biens, ni quitter la seigneurie sans l’accord de leur seigneur.

bannière à retenir

À retenir

Les seigneurs sont les propriétaires de grands domaines. Ils appartiennent à la catégorie sociale dominante : la noblesse. La vie des nobles obéit à des codes très précis, que tout seigneur doit respecter.

La vie des seigneurs laïcs

Le seigneur et ses vassaux

Le seigneur, aussi appelé suzerain, réunit autour de lui un groupe d’hommes nobles : ses vassaux.

bannière definition

Définition

Vassaux :

Les vassaux sont des nobles qui doivent à leur seigneur une aide militaire, mais ils doivent aussi le conseiller et lui fournir, dans certains cas, une aide financière.

En échange, le seigneur les protège et leur octroie un fief.

bannière definition

Définition

Fief :

Un fief est un terrain accordé par un seigneur à son vassal en échange de ses services.

Lorsqu’un seigneur devient le vassal d’un autre, les deux hommes s’engagent par des gestes et des paroles ritualisés, lors de la cérémonie de l’hommage. Le vassal jure alors fidélité à son suzerain.

bannière à retenir

À retenir

Le seigneur laïc et ses vassaux sont des chevaliers. Ils se consacrent surtout à la guerre.

Dès l’enfance, ils reçoivent une éducation militaire. Vers l’âge de 7 ans, les garçons sont confiés à leurs parrains et deviennent des pages. Vers l’âge de 13 ans, ils deviennent écuyers, et s’occupent des armes et des chevaux. Vers 16-18 ans, les jeunes écuyers peuvent espérer devenir chevaliers lors de la cérémonie de l’adoubement.

bannière definition

Définition

Adoubement :

C’est une cérémonie durant laquelle les nouveaux chevaliers reçoivent leurs armes et un cheval, signes d’appartenance à la chevalerie.

On peut voir, sur le document suivant, Jean II le Bon en train d’adouber des chevaliers.

Jean II le Bon adoubant des chevaliers, XV<sup>e</sup> siècle, BNF Jean II le Bon adoubant des chevaliers, XVe siècle, BNF

Les chevaliers doivent respecter le code de la chevalerie : ils doivent être courageux, généreux, loyaux envers leur seigneur et respectueux de l’Église.

  • Mais la vie d’un seigneur ne se limite pas à la guerre.

La vie noble

Le seigneur laïc vit dans un château fort, entouré de sa famille, de ses domestiques et de ses vassaux. Dans la grande salle du donjon, ils organisent souvent des banquets pendant lesquels des jongleurs et des troubadours les divertissent.

Quand ils ne sont pas à la guerre, les hommes s’adonnent à des loisirs violents, tels que les tournois ou la chasse.

À la vie de château des seigneurs, s’oppose celle des paysans, au village ou à la campagne.

La vie des paysans

La vie quotidienne des paysans

Au Moyen Âge, les paysans représentent environ neuf habitants sur dix.

Ils vivent dans des villages, situés le plus souvent dans des clairières, au milieu de la forêt.

Les paysans mangent beaucoup de céréales, qui constituent la base de leur alimentation. Ils boivent du vin et de la bière, appelée cervoise. Seuls les paysans les plus riches peuvent posséder quelques animaux.

La journée de travail commence au lever du soleil et se termine lorsqu’il se couche : elle est donc beaucoup plus courte en hiver qu’en été.

Les hommes travaillent principalement dans les champs, tandis que les femmes vont chercher l’eau au puits et à la rivière, font la cuisine, apportent le grain au moulin, s’occupent des enfants, du linge, du jardin. En hiver, les paysans se retrouvent pour la veillée.

bannière definition

Définition

Veillée :

Il s’agit de la réunion de tous les villageois, le soir, autour d’un feu. Les adultes racontent des histoires, et les enfants jouent.

Pendant l’année, les jours de fête sont nombreux. Ils permettent aux paysans de se divertir.

Les travaux des paysans

Les paysans consacrent leur vie au travail de la terre.

Cette vie de labeur est rythmée par les saisons, comme le montrent ces miniatures du XVe siècle.

Calendrier des travaux agricoles, extraits du <em>Rustican</em> de Pietro Crescenzi, XV<sup>e</sup> siècle, musée Condé, Chantilly - 5e - histoire

Chaque image représente un mois de l’année. Chaque mois, en fonction des saisons et de la région où ils vivent, les paysans doivent accomplir certains travaux. On peut voir par exemple qu’en avril on procède à la tonte des moutons, tandis qu’en juillet on récolte le blé.

Comme on peut le voir sur ces miniatures, le travail des champs se fait le plus souvent à la main, avec des outils agricoles simples tels que la houe et la faucille.

Les paysans les plus riches peuvent parfois s’aider d’animaux de trait (des bœufs, par exemple), comme le montre cette enluminure.

Enluminure de Barthélémy d’Eyck, <em>Très Riches Heures du Duc de Berry</em>, mois de mars, vers 1440, musée Condé, Chantilly Enluminure de Barthélémy d’Eyck, Très Riches Heures du Duc de Berry, mois de mars, vers 1440, musée Condé, Chantilly

Les techniques progressent, et l’usage du fer se répand de plus en plus dans les campagnes avec notamment l’apparition de la charrue à roue, au XIIe siècle. Grâce à son soc de fer, ce nouvel outil permet aux paysans de retourner les sols en profondeur.

bannière definition

Définition

Soc

C’est la pièce travaillante de la charrue. Le soc découpe la terre et la soulève.

Néanmoins, ne disposant que de peu d’engrais, les paysans doivent laisser leurs terres en jachère une année sur trois.

bannière definition

Définition

Jachère :

La jachère est le fait de laisser un champ sans culture, pour que la terre puisse se reposer.

Les récoltes sont faibles et dépendent beaucoup du climat. Quand il est mauvais, les paysans peuvent souffrir d’une disette.

bannière definition

Définition

Disette :

Une disette est un manque de nourriture, lié à une faible récolte.

Les disettes se transforment parfois en famine.

Les grands défrichements

Les paysans participent à la modification de leur environnement. Grâce à de grandes haches en fer, les paysans peuvent abattre plus facilement des arbres. C’est ainsi qu’ils ouvrent, encouragés par leurs seigneurs, de grandes clairières dans les immenses forêts qui couvrent l’Occident. Ce sont les grands défrichements.

bannière definition

Définition

Défrichement :

C’est le fait d’abattre des arbres et d’arracher des broussailles pour libérer de l’espace et mettre ainsi en place de nouvelles terres en culture.

Les forêts en 1000 et en 1300 - 5e- histoire

En étudiant cette carte, on peut constater une réduction importante de la superficie boisée entre l’an 1000 et l’an 1300. De nombreux villages sont créés et les nouvelles terres agricoles favorisent un accroissement de la production de céréales.

Cette meilleure alimentation permet de mieux répondre aux besoins de la population, qui augmente fortement depuis le XIe siècle.

Pour attirer les paysans dans leurs forêts afin d’exploiter de nouvelles terres agricoles, les seigneurs vont accorder la liberté aux serfs, et vont aussi alléger les taxes et réduire les corvées.

Ces droits et devoirs sont énumérés dans la charte des franchises.

bannière definition

Définition

Charte des franchises :

Il s’agit d’un document dans lequel le seigneur fixe et limite les taxes et les corvées des paysans.

Conclusion :

Au Moyen Âge, le seigneur domine les campagnes. Dans sa seigneurie, il commande les hommes, assure la sécurité et la justice, loue des terres aux paysans et leur fournit pressoir, moulin et four. En contrepartie, les paysans doivent effectuer des corvées et payer des redevances en nature et en argent.

À partir du XIe siècle les premiers villages apparaissent. Les paysans se regroupent autour de l’église ou du château. Une vie collective et villageoise se développe. Au XIIe et XIIIe siècle, les seigneurs accordent des avantages aux paysans afin d’encourager les grands défrichements, la transformation des paysages et des modes de production.