Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Richesse et pauvreté dans le monde

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

À l’échelle mondiale : la fracture Nord/Sud

  • Le Nord désigne l’ensemble des pays industriels et développés.
  • Le Sud désigne l’ensemble des pays en développement ou pauvres.
  • Avec seulement 17 % des habitants, le Nord produit 67 % de la richesse mondiale.
  • Il doit son avance de développement à l’industrialisation de son économie qui s’est effectuée au XIXe siècle.
  • Aujourd’hui, la domination économique du Nord tient à sa puissance financière, sa haute technologie, son fort potentiel de recherche et ses grandes entreprises multinationales.
  • Avec 83 % des habitants, le Sud produit seulement 33 % de la richesse mondiale.
  • 46 % de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté.
  • Beaucoup d’habitants sont très pauvres et n’ont pas accès à l’éducation ni aux soins et leur espérance de vie est plus courte que dans le Nord.
  • Il existe cependant de fortes disparités à l’intérieur du Sud :
  • les pays pétroliers sont des pays riches ;
  • les pays émergents connaissent un développement rapide et ont vu leur situation s’améliorer ;
  • de nombreux pays du Sud demeurent en retard. Ce sont les pays les moins avancés (PMA).

Des inégalités de richesse à toutes les échelles

  • Des inégalités de richesse existent dans les grandes régions du Nord et celles du Sud.
  • Il existe aussi de grands contrastes de richesse à l’échelle d’un pays.
  • Ces inégalités se mesurent grâce au PIB par habitant.
  • Au niveau mondial, on considère que la pauvreté concerne 3 milliards de personnes. Pour les 23\frac23 d’entre eux, ce sont des ruraux.
  • L’exode rural apporte aux villes 30 à 40 millions de pauvres par an, qui se fixent pour la plupart dans des bidonvilles.
  • Aujourd’hui, 13\frac13 de la population urbaine du Sud vit dans des bidonvilles.
  • Au Nord, 15 % de la population est considérée comme pauvre, ce qui correspond à 180 millions de personnes. Mais dans les pays développés, les plus précaires peuvent bénéficier d’aides.

Faire reculer la pauvreté : le grand défi du XXIe siècle

  • Le nombre de personnes vivant dans une extrême pauvreté a diminué de 50 % entre 1990 et 2015.
  • Néanmoins, les prévisions de la Banque mondiale n’ont pas été atteintes.
  • Pour renforcer cette baisse, l’ONU a adopté en 2015 un nouveau programme de développement durable ayant 2 objectifs :
  • « Pas de pauvreté » ;
  • et « Faim Zéro ».
  • Son but est d’éradiquer la pauvreté, qui est le premier frein au développement.
  • Cependant les inégalités sociales s’accentuent : l’écart entre les revenus des plus riches et ceux des plus pauvres était de 1 à 10 au début du XXe siècle. Il est aujourd’hui de 1 à 50.
  • En janvier 2017, un rapport de l’Oxfam, une ONG britannique, a dévoilé que huit hommes possèdent autant de richesse que la moitié de l’humanité.