Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Richesse et pauvreté dans le monde

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

La géographie de la richesse et de la pauvreté montre de profondes inégalités. À toutes les échelles, il existe de forts contrastes de développement. Le développement, c’est l’amélioration générale des conditions de vie d’une population, lui permettant de satisfaire au moins tous ses besoins essentiels (eau, alimentation, soins, logement, éducation). La pauvreté ne cesse de reculer dans le monde. Cependant, les inégalités sociales augmentent.

Nous allons nous interroger, dans ce cours, sur la répartition de la richesse dans le monde.

Dans une première partie, nous étudierons la fracture Nord/Sud. Puis, nous verrons qu’il existe de forts contrastes de richesse à toutes les échelles (régionale, nationale et locale). Enfin, nous expliquerons que la pauvreté a reculé dans le monde mais que les inégalités sociales se creusent.

À l’échelle mondiale : la fracture Nord/Sud

bannière attention

Attention

En géographie, lorsqu’on parle de Nord et de Sud, il n’est pas forcément question de la situation géographique d’un pays par rapport à l’équateur. Dans ce cours, par exemple, ces termes permettent de distinguer les pays développés des pays qui le sont moins.

bannière definition

Définition

Le Nord :

Le Nord désigne l’ensemble des pays industriels et développés. Il regroupe l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon. On l’appelle ainsi car la majorité des pays qui le composent sont situés au nord de l’équateur (tous, sauf l’Australie et la Nouvelle-Zélande).

bannière definition

Définition

Le Sud :

Le Sud désigne l’ensemble des pays en développement et des pays les moins avancés. Il regroupe principalement les pays d’Amérique latine, d’Asie et d’Afrique. On l’appelle ainsi car les pays qui le composent sont pour la plupart situés au sud de l’équateur.

La ligne de fracture Nord/Sud géographie cinquième

Un Nord riche…

bannière à retenir

À retenir

Avec seulement 17 % des habitants, le Nord produit 67 % de la richesse mondiale.

Le Nord doit son avance de développement à l’industrialisation de son économie qui, en Europe comme en Amérique du Nord, s’est effectuée dès le XIXe siècle. Les progrès agricoles, la croissance démographique et l’urbanisation des territoires ont favorisé ce développement.

Aujourd’hui, la domination économique du Nord tient à sa puissance financière, sa haute technologie, son fort potentiel de recherche et ses grandes entreprises multinationales.

Les inégalités de richesse dans le monde. Source : Banque mondiale, 2013 géographie cinquième

Sur cette carte, la taille des carrés est proportionnelle au PIB des pays qu’ils représentent. La couleur, elle, indique le PIB par habitant : plus ils sont foncés, plus les habitants de ces pays sont riches.

bannière definition

Définition

PIB :

Le PIB, ou produit intérieur brut, est la richesse produite dans une zone géographique donnée en un an.

bannière definition

Définition

PIB par habitant :

Le PIB par habitant s’obtient en divisant le PIB par le nombre d’habitants de la zone en question.

Ce sont clairement les pays du Nord qui ressortent sur cette carte : les carrés qui les représentent sont à la fois plus grands et plus foncés.

…face à un Sud pauvre

bannière à retenir

À retenir

À l’inverse du Nord, avec 83 % des habitants, le Sud produit seulement 33 % de la richesse mondiale.

Dans les pays du Sud, presque la moitié de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté.

bannière definition

Définition

Seuil de pauvreté :

Le seuil de pauvreté est le niveau au-dessous duquel une personne est déclarée « pauvre ». Il diffère selon le pays. Jusqu’en 2015, il était de 1,25 dollar par jour. Aujourd’hui, il est de 1,90 dollar par jour.

Beaucoup d’habitants du Sud sont très pauvres. Ils n’ont pas accès à l’éducation, ni aux soins et leur espérance de vie est plus courte que dans le Nord.

bannière definition

Définition

Espérance de vie :

L’espérance de vie à la naissance est la durée de vie moyenne d’une personne dans un pays.

L’espérance de vie dans le monde. Source : Banque mondiale (1990-2013)

Sur cette carte, on peut voir que c’est en effet dans les pays du Nord, comme en Europe, en Amérique du Nord ou au Japon, que l’espérance de vie est la plus forte. Elle dépasse souvent 75 ans.
En revanche, l’espérance de vie est généralement plus faible dans les pays du Sud, principalement en Afrique subsaharienne où elle est parfois très faible, en dessous des 55 ans.

Les inégalités Nord/Sud s’expriment donc à différents niveaux.

Au Nord, la population est de seulement 1,2 milliard d’habitants mais elle détient 67 % de la richesse mondiale, son PIB par habitant est de 38 000 dollars et son espérance de vie moyenne est de 77 ans.

Alors qu’au Sud, la population est de 6,2 milliards d’habitants, elle détient seulement 33 % de la richesse mondiale, son PIB par habitant est de 3 800 dollars et son espérance de vie moyenne est de 67 ans.

La fracture Nord-Sud géographie cinquième

« Des Suds » plutôt qu’« un Sud »

Il existe cependant de fortes disparités à l’intérieur même du Sud.

En effet, tous les pays du Sud ne sont pas des pays pauvres. Certains pays, comme l’Arabie saoudite, le Qatar ou le Koweït produisent beaucoup de pétrole et le vendent aux pays industriels. Ils sont donc riches mais peu développés, car l’argent ne profite pas à l’ensemble de la population mais seulement à certaines familles.

Par ailleurs, de nombreux pays connaissent un développement rapide et ont vu leur situation s’améliorer. C’est le cas des pays émergents, comme la Chine, l’Inde, le Mexique et le Brésil.

bannière definition

Définition

Pays émergents :

Un pays émergent est un pays qui connaît une forte croissance économique mais dont le niveau de développement de la population reste encore inférieur à celui des pays riches du Nord.

Aujourd’hui, l’écart qui sépare les pays émergents des pays développés commence à diminuer.

  • La ligne de fracture Nord/Sud n’est donc pas figée.

Pourtant, de nombreux pays du Sud demeurent en retard. Ce sont les PMA.

bannière definition

Définition

PMA :

Le terme PMA (pays les moins avancés) désigne la quarantaine de pays les plus pauvres du monde. Pour les classer, l’ONU prend en compte le revenu par habitant, l’industrialisation et le taux d’alphabétisation.

La plupart des PMA sont situés en Afrique subsaharienne (Somalie, Sierra Leone, Kenya, Soudan, Éthiopie, etc.) et en Asie du Sud (Bangladesh, Cambodge, Laos, Népal, etc.).

Les pays les moins avancés (PMA) géographie cinquième

bannière à retenir

À retenir

Le Sud est donc loin d’être homogène. Pour être précis, il vaut mieux parler des « Suds » plutôt que d’un seul Sud.

Des inégalités de richesse à toutes les échelles

Les inégalités n’existent pas seulement au niveau mondial, on les retrouve aussi à d’autres échelles : à l’échelle régionale (un continent), à l’échelle nationale (un pays), et à l’échelle locale (une ville).

D’importantes inégalités régionales

Des inégalités de richesse existent dans les grandes régions du Nord comme du Sud.

Par exemple en Europe, l’Europe du Nord et l’Europe de l’Ouest (avec notamment l’Allemagne et la France) sont plus riches et davantage développées que l’Europe de l’Est et celle du Sud (avec par exemple la Bulgarie et la Grèce).

De grands contrastes de richesse à l’échelle nationale

Il existe aussi de grands contrastes de richesse à l’échelle d’un pays. Ces inégalités se mesurent notamment grâce au PIB par habitant.

Le Brésil est l’un des pays qui présentent les contrastes les plus extrêmes.

Des régions très pauvres y côtoient des régions riches, comme on peut le voir sur cette carte.

Les inégalités de richesse au Brésil géographie cinquième

Entre les villes de Sao Luis et Recife s’étendent les régions les plus pauvres du Brésil où le PIB par habitant est inferieur à 7 000 dollars. Alors qu’au sud est du pays le PIB par habitant est 2 à 3 fois plus élevé, en particulier dans les régions avoisinant Sao Polo et Rio de Janeiro.

Des inégalités à l’échelle locale : la pauvreté concentrée dans les villes

Au niveau mondial, on considère que la pauvreté concerne 3 milliards de personnes. 2 milliards d’entre eux sont des ruraux (c’est-à-dire qu’ils habitent la campagne).

Cependant, ils sont de plus en plus nombreux à partir vivre en ville où les perspectives de travail semblent meilleures.

Cet exode rural apporte aux villes 30 à 40 millions de pauvres par an. La plupart d’entre eux finit par s'installer dans des bidonvilles.

bannière definition

Définition

Exode rural :

C’est le départ définitif des ruraux pour les villes.

Aujourd’hui, un tiers de la population urbaine du Sud vit dans des bidonvilles.

Le bidonville de Dharavi, à Mumbai, est le plus grand d’Asie ©Kounosu Le bidonville de Dharavi, à Mumbai, est le plus grand d’Asie ©Kounosu

Au Nord, 15 % de la population est considérée comme pauvre, ce qui correspond à 180 millions de personnes. Mais dans ces pays développés, les plus précaires peuvent parfois bénéficier d’aides financières, de soins, voire d’un logement pour survivre.

  • L’un des grands défis du XXIe siècle est de faire reculer cette pauvreté, à toutes les échelles, et de diminuer les inégalités sociales.

Faire reculer la pauvreté : le grand défi du XXIe siècle

La pauvreté a diminué dans le monde…

Le nombre de personnes vivant dans une extrême pauvreté (c’est-à-dire avec moins de 1,25 dollar par jour) a diminué de moitié entre 1990 et 2015, passant de presque deux milliards en 1990 à moins d’un milliard en 2015.

Ce recul historique est particulièrement remarquable en Asie, où la croissance économique a fait un bond ces dernières décennies.

Néanmoins, les prévisions de la communauté internationale n’ont pas été atteintes. En 2011, elle prévoyait qu’il n’y aurait plus que 702 millions d’extrêmes pauvres en 2015, or il en restait encore 830 millions.

Le recul de l’extrême pauvreté dans le monde entre 1990 et 2015 géographie cinquième

Pour renforcer cette baisse, l’ONU a adopté en 2015 un nouveau programme de développement durable.

bannière rappel

Rappel

Le développement durable est un mode de développement « qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Ses trois piliers sont la création de richesse, la réduction des inégalités sociales et le respect de l’environnement.

Le Programme des Nations unies pour le développement s’est donné deux objectifs :

  • « Pas de pauvreté » ;
  • et « Faim Zéro ».

Son but est d’éradiquer la pauvreté, qui est le premier frein au développement.

…mais les inégalités sociales s’accentuent

Cependant les inégalités sociales s’accentuent dans le monde.

bannière à retenir

À retenir

L’écart entre les revenus des plus riches et ceux des plus pauvres était de 1 à 10 au début du XXe siècle. Il est aujourd’hui de 1 à 50, c’est-à-dire qu’en moyenne les plus riches gagnent 50 fois plus que les plus pauvres.

Plus inquiétant encore, en janvier 2017, un rapport de l’Oxfam, une ONG britannique, a dévoilé que les huit hommes les plus riches du monde possèdent autant de richesse que la moitié de l’humanité.

Les inégalités se creusent donc de manière impressionnante.

Conclusion :

La richesse est très inégalement répartie dans le monde. De profonds écarts s’observent à toutes les échelles : entre pays du Nord et pays du Sud, au sein des États et à l’intérieur des villes mêmes. Mais si la pauvreté a reculé dans le monde, les inégalités sociales s’accentuent. Certains hommes sont de plus en plus riches, alors que la majorité de la population mondiale est pauvre, voire très pauvre, et ne peut satisfaire ses besoins essentiels.

Réduire la pauvreté et lutter contre les inégalités sociales est le plus grand défi du XXIe siècle. Dans les pays en développement, il faut assurer à chacun la sécurité alimentaire, la sécurité sanitaire et le droit à une éducation de qualité, tout en préservant l’environnement. Dans les pays du Nord, il faut partager les richesses plus équitablement, développer des modes de consommations plus économes et exploiter durablement les ressources.